DARK SKIES

À partir de 2.99 €
Car il n'y a pas que les fantômes qui peuvent rôder dans votre maison
Fantastique / Horreur - 2013 - Etats-Unis - 97 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans
Lacey et Daniel Barrett vivent tranquillement avec leurs deux enfants dans une banlieue paisible. Mais rapidement le couple se rend compte de choses étranges au sein même de leur maison, en particulier la nuit. Leur fils cadet affirme qu'un "Ogre des sables" vient lui rendre visite le soir. Le couple est lui-même victime de faits étranges comme la perte de contrôle soudaine de leur corps ou des trous de mémoires. Très vite, ils vont comprendre qu'ils ont affaire à une force extraterreste. Mais ils ne comptent pas se laisser faire.

Réalisé par

5.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Perrine Quennesson
Perrine Quennesson
CHRONIQUEUR

3 ans après Légion et 2 ans après Priest, Scott Stewart fait son retour avec un film à plus petit budget : Dark Skies. Fini les anges et les démons en guerre sur la Terre et adieu les prêtres qui combattent les vampires, ici ce sont les extraterrestres qui viennent jouer les troubles fêtes.

Dans une maison résidentielle tranquille, la famille Barret vit des jours heureux. Mais petit à petit, Daniel et Lacey sont témoins d’événements étranges et dérangeants au sein même de leur demeure. Ils découvrent alors que leur fils de 6 ans a été marqué par des extraterrestres qui projettent de l’enlever. Mais les Barret ne comptent pas se laisser faire.

Dans la lignée d’Insidious de James Wan et de Sinister de Scott Derrickson, Dark Skies s’intéresse à l’ennemi qui vient de l’intérieur, de cette zone soit disant protégée qu’est la maison. Se protéger et s’isoler devient une sorte de nécessité pour cette famille, sauf que derrière votre porte d’entrée, personne ne vous entendra crier.

FILMOTV vous recommande

Pas si éloigné

Contexte

Il s'agit de la boîte de production et d'un univers similaire

Scott Stewart

Dans les deux films, les présences maléfiques s'en prennent à l'un des enfants d'une famille.

FRANCES HA

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité