Bande Annonce de DARKNESSDécouvrez la bande Annonce de DARKNESS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/267/fond/267_w_500.jpg
Jaume Balaguero
Anna PaquinIain GlenLena OlinFele MartínezGiancarlo GianniniFermi ReixachFrncesco PagèsStephan Enquist

DARKNESS

98 mn

Note de SensCritique :

5.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jaume Balaguero.

Casting : Anna Paquin, Iain Glen, Lena Olin, Fele Martínez, Giancarlo Giannini, Fermi Reixach, Frncesco Pagès. Stephan Enquist

Synopsis : Mark, Mary et leurs enfants Regina et Paul ont quitté les états-Unis pour venir vivre en Espagne, pays d'origine de Mark. Ils s'installent dans une grande maison de campagne en apparence idyllique, mais qui se révèle hantée.

Scénario : Fernando de Felipe, Jaume Balaguero.
Musique : Carles Cases.
Pays : Espagne
Tags : Fantastique / Horreur, Peur claustrophobe, Trouilles espagnoles, Insidious, Spécial horreur, Terreur à huis clos, Epouvante européenne, Le choix pour tous, Plus complet ... pour plus adulte.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Tout commence avec une maison majestueuse, à priori ordinaire mais inhabitée depuis 40 ans, dans laquelle s’installe une petite famille elle aussi ordinaire. Mais le soir venu, les lumières s’éteignent, le noir s’engouffre dans la maison et les ténèbres avec lui.
Darkness s’inscrit dans une longue tradition du film de maison hantée dont il rejoue les figures imposées, depuis La Maison du diable de Robert Wise à Amytiville de Stuart Rosenberg.

Entre un père flanqué d’un passé traumatique, d’une mère qui fait le déni des dysfonctionnements familiaux et d’un jeune garçon poursuivi par des les fantômes d’enfants diaboliques, l’héroïne du film, interprétée par Anna Paquin (le petite fille de La Lecon de piano !) enquête sur le passé sordide de sa nouvelle demeure.

Jaume Balaguero appartient, avec Alejandro Amenabar, les réalisateur des Autres et de Ouvre les yeux, et Nacho Cerda, à cette nouvelle vague du cinéma fantastique espagnol, auteur d’un cinéma noir et dépressif, obsédé par  les univers troubles et inquiétants.
Diplômé en sciences de la communication, Jaume Balaguero signe d’abord une série de courts métrages avant de réaliser en 2000, La Secte sans nom, un premier film auréolé de nombreux prix et d’un succès critique unanime. Deux ans plus tard, Hollywood invite Balaguero à venir tourner son deuxième film. Ce sera Darkness.

Visuellement très soigné, Darkness utilise toute la rhétorique du fantastique de suggestion, entres apparitions et signes inquiétants auxquels on ne prête pas attention. Le film se montre très économe dans l’utilisation du sang . Ici, pas de débordements gore ou de ghoules hurlantes, mais un malaise insidieux, atmosphérique, qui jette un doute sur la santé mentale de cette famille faussement idéale en proie à une secte satanique attendant le retour du Malin.

Balaguero recycle ici bon nombres de figures imposées du genre et l’amateur retrouvera sans peine les traces du Shining de Kubrick, avec ce père au bord de la crise de nerf dont on ne sait pas s’il incarne la pire des menaces ou le meilleur des gardiens, et l’apparition de ces deux jumelles cadavériques au fond des couloirs.

Mais c’est sans doute du côté du cinéma de Dario Argento dont l’ombre plane sur l’ensemble du film qu’il faudrait se tourner. Dario Argento et son fameux dyptique Suspiria et Inferno, que Balaguero reprend, vampirise et transpose en élève appliqué, à commencer par cette demeure diabolique pleine de symboles alchimiques et de passages secrets, qui évoque bien sûr les maisons des trois Mères, celle des Soupirs, des Ténèbres et des Larmes.

Parfois un peu trop tape à l'oeil dans certains de ses effets, Darkness fait malgré tout montre d'une belle maîtrise technique. Le film s'avère surtout beaucoup plus malin que son scénario cousu de fil blanc ne le laisse penser, à l'image de sa dernière séquence. ...

Lire la suite
7
Asoliloque

Deuxième film de Balaguero après le terrible La secte sans nom. L'ambiance est particulière, ça rappelle un peu L'orphelinat, et on voit que ce n'est pas américain : pas de happy end ! Une belle découverte... ...

Lire la suite
7
ffred

Un film d'ambiance, bien maitrisé même si l'intrigue semble facile, des moments bien inquiétants, les acteurs ne sont pas si mauvais (mais mieux vaut voir le film en espagnol). Balagueró a peut-être été un peu trop ambitieux en voulant réssuciter le thème souvent abordé ...

Lire la suite
7
sharghan
A voir également
Affiche du film REMEMBER ME

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA DAME DE FER
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film REC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ABANDONNEE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés