Bande Annonce de EQUALSDécouvrez la bande Annonce de EQUALS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/10183/fond/10183_w_500.jpg
Drake Doremus
David SelbyKate Lyn SheilKristen StewartNicholas HoultScott LawrenceBel PowleyRebecca HazlewoodYu Hwan Park

EQUALS

101 mn

Note de SensCritique :

6.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Drake Doremus.

Casting : David Selby, Kate Lyn Sheil, Kristen Stewart, Nicholas Hoult, Scott Lawrence, Bel Powley, Rebecca Hazlewood. Yu Hwan Park

Synopsis : Dans une société où les sentiments sont bannis et considérés comme une maladie grave, un jeune couple tombe amoureux et doit vivre caché afin d'éviter toute persécution. Mais la situation s'envenime lorsque leur relation vient à être soupçonnée par des tiers.

Scénario : Nathan Parker.
Musique : Dustin O'Halloran.
Pays : Etats-Unis
Tags : Venice Film Festival, Anticipation.

à partir de

3.99
voir ce film

Deux jeunes tourtereaux s'aimaient d'amour tendre et c'était très beau. Oui, mais voilà, ils étaient dans un monde où sentiments égalent maladie incurable, voire punis d'euthanasie. Ils ne restaient plus à Nia et Silas, puisque tels étaient leurs noms, qu'à vivre cachés pour vivre heureux. Sauf que les adages n'ont pas toujours raison, et qu'il fallut à Nia et Silas déployer des efforts hors du commun dans le but de contourner, voire d'affronter, l'adversité ambiante.

Equals est un film de science fiction américain réalisé par Drake Doremus à qui l'on doit entre autres A la folie, et interprété par Kristen Stewart décidément aussi à l'aise dans cet univers que dans un film d'Assayas ou qu'en gardienne de prison à Guantanamo, pour ne point citer ses multiples incursions dans le monde des vampires. Elle est ici entourée de Nicholas Hoult, vu dans Mad Max: Fury Road, Kill your Friends, X-Men: Apocalypse et quelques autres. Puis de Guy Pearce dont le talent ne s'est jamais démenti depuis Priscilla folle du désert et L.A. Confidential.

Equals réussit le pari d'inverser les rôles en présentant une société dans laquelle les individus capables de sentiments sont traités comme de grands malades et inversement. Les deux jeunes amoureux sont donc frappés d'un mal qui leur permet d'échapper au sort commun de leur environnement et se trouvent immunisés contre les non sentiments. Et pour demeurer ainsi il faut mener un combat sans merci contre ladite société. Drake Doremus a du talent, ses acteurs aussi. L'alchimie fonctionne.

Vous aurez peut-être eu un sentiment de déjà vu en assistant à Equals, et pour cause. En effet George Orwell n'est pas loin avec son 1984 qui met en scène le personnage de Winston Smith, un homme qui ose tomber amoureux alors qu'il vit dans une société où l'amour est un crime passible de sanctions extrêmes. Et le réalisateur de Equals, Drake Doremus de revendiquer une filiation cinématographique avec le film 1984 sorti en 1956, réalisé par Michael Anderson, plutôt qu'avec la version de 1984 mise en scène, elle, par Michael Radford.

Peut-on pour autant parler de "remake"? Pas nécessairement, tant le Equals de Drake Doremus arbore pour sa part une légèreté dans le ton et le traitement qui en font plus une romance futuriste contrariée qu'un drame existentiel à proprement parler. Equals est d'une certaine manière par rapport au 1984 d'Orwell, ce que Twilight est par comparaison avec le Dracula de Bram Stoker. Soit une plaisanterie. Mais l'on a le droit d'apprécier les plaisanteries, et tous les sujets ou presque, peuvent s'y prêter s'ils sont traités avec talent. Ce qui est le cas pour Equals.

Et si l'on évoque Twilight, pas vraiment surprenant alors que la production de Equals ait choisi une certaine Kristen Stewart pour interpréter le rôle de Nia. Encore que la comédienne ait bien évolué depuis et se soit frottée à une grande variété de genres. Les rumeurs allèrent bon train tout au long du tournage de Equals à Singapour, concernant les présumées scènes d'amour qui se tournaient dans le plus grand secret entre Kristen Stewart et Nicholas Hoult, et qui dépassaient paraît-il le simple cadre fictionnel. Les producteurs Michael Pruss et Ann Ruark laissaient dire, estimant que toute publicité est toujours bonne à prendre.

Quand le rouge flamboyant efface le bleu acier.

Attention, cette critique contient quelques spoilers. Beaucoup de spectateurs ont comparé Equals avec THX 1138 de Georges Lucas. Ne l’ayant pas visionné je vais tenter de faire des rapprochements avec ma propre culture cinématographique. Dans le fond, on peut penser à « ...

Lire la suite
7
KS-1695

L'amour comme dernier espoir

Equals est un film que j'ai beaucoup aimé grâce aux performances convaincantes des principaux acteurs, grâce à son histoire et surtout grâce au message qu'il nous transmet. On se retrouve projetés dans une société futuriste où toute sorte de sentiment est considérée ...

Lire la suite
9
Nikie_Phillis

Slowly, quietly, bluely... ça doit faire mal aux yeux en sortant de la salle

Le mot clé : épuré. Les 40 premières minutes sont atrocement longues : énormément de silences, de pseudo-regards-qui-en-disent-long, de zooms sur des parties du visage censées exprimer un je ne sais quoi manquant totalement de spontanéité tellement chaque micro-mouvement ...

Lire la suite
7
helloo
 
le contexte
A voir également
Affiche du film The Guard
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE CHOC DES TITANS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Perfect Sense

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Skyline

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMMENT J AI RENCONTRE MON PERE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HHHH

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PROFIL POUR DEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONSPIRACY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE JANE DOE IDENTITY

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés