Bande Annonce de Florence Foster JenkinsDécouvrez la bande Annonce de Florence Foster Jenkins sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/10302/fond/10302_w_500.jpg
Stephen Frears
Meryl StreepAllan CordunerBrid BrennanChristian MckayDavid HaigHugh GrantJohn KavanaghJohn SessionsNina AriandaRebecca FergusonSimon HelbergStanley Townsend

Florence Foster Jenkins

110 mn

Note de SensCritique :

6.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Stephen Frears.

Casting : Meryl Streep, Allan Corduner, Brid Brennan, Christian Mckay, David Haig, Hugh Grant, John Kavanagh, John Sessions, Nina Arianda, Rebecca Ferguson, Simon Helberg. Stanley Townsend

Synopsis : La vie et la "carrière" d'une riche new-yorkaise, persuadée de ses talents de cantatrice. Une imposture artistique et mondaine qui défraya la chronique durant les années 40...

Scénario : Nicholas Martin.
Musique : Alexandre Desplat.
Pays : Grande-Bretagne

Film pas encore disponible

Si l’œuvre d’Hergé vous est familière, vous vous souvenez sans doute de la Castafiore, ce personnage hors-norme et énorme : diva de l’opéra, dont la voix et les bijoux ont causés tant de problème à Tintin et au capitaine Haddock !

Stephen Frears s’approprie en quelque sorte cette figure de la BD pour redonner vie à une cantatrice qui, elle-même, a sans doute inspirée le dessinateur... Florence Foster Jenkins était une riche américaine qui dans les années 40 a à tout prix voulu prouver à la terre entière qu’elle avait les capacités vocales pour entonner les plus grands airs du répertoire classique.

Malheureusement, vous allez vite constater qu’elle était plus proche du talent d’une casserole que de celui de la Callas ! Personne n’ayant osé la contredire, la pauvre femme s’est enfermée des années durant dans son imposture. C’est Meryl Streep qui se glisse avec bonheur et brio dans les habits de cette héroine tragi-comique, entourée ici de Hugh Grant...

Alors je vous ôte d’un doute immédiatement : non vous ne rêvez pas, non les couacs vocaux de Florence Foster Jenkins n’ont pas faussé votre intellect, oui ce film est basé sur la même histoire que Marguerite de Xavier Giannoli... En revanche, lui avait situé son histoire dans les années 20 alors que Stephen Frears a placé son récit au cœur des années 40. Pour le reste, convenez que les prouesses vocales de Meryl Streep valent bien celles de Catherine Frot ! Autre point commun entre ces deux comédiennes, (bénéficiant chacune et au contraire de leur personnage de vraies capacités à chanter), il leur a fallu apprendre à pousser la note le plus faussement possible pour être à la hauteur du désastre sonore de la véritable Florence Foster Jenkins...

Stephen Frears n’est jamais aussi à l’aise que dans l’évocation de ces personnages qui ont fait de leur vie un enchainement de fractures.  Ce que l’on aime chez lui, ce sont ces portraits d’êtres fragiles, ambivalents et attachants malgré leurs défauts. Souvenons-nous de Lance Amstrong, star des pelotons, rattrapé finalement par ses mensonges sur le dopage dans Le programme en 2015. Toute la filmographie du metteur en scène britannique est habitée par ces personnages-là. The queen en 2006 ne racontait pas autre chose que la prise de conscience d’une reine, ébranlée dans ses certitudes et son rang par la ferveur de son peuple envers une princesse disparue.

Vingt ans plus tôt, Julia Roberts dans Mary Reilly incarnait la domestique du Dr Jekyll, bouleversée par l’irruption du terrible Mr Hyde... « Héros malgré lui » en 1992 racontait comment un clochard joué par Dustin Hoffman était dépossédé de son acte d’héroisme par un Andy Garcia opportuniste. Rappelons aussi en enfin sa version des Liaisons dangereuses, magnifique adaptation du roman de Choderlos de Laclos sortie en 1998 et dans laquelle Michelle Pfieffer, Glenn Close et John Malkovitch jouaient à leurs risques et périls au grand jeu de l’amour...

Depuis que je suis la carrière de Stephen Frears (The Hit, My bautiful laundrette), sa filmographie fait régulièrement des hauts et des bas. Rarement maintenant deux bons films d'affilé comme dans les années 80/90. J'avais un peu mieux aimé The Program que Philomena. Je craignais ...

Lire la suite
7
ffred

Fauxnomenal

Fauxnomenal!!! Florence Foster Jenkins (nom de son premier époux) est l'une des plus importantes mécènes new-yorkaises des années 1930-40. Elle vit avec M. St Clair et organise plusieurs réceptions. Lorsque l'envie de remonter sur scène lui prend, un mouvement s'organise ...

Lire la suite
9
vincenzobino

L'inaccessible étoile

Un grand réalisateur : Stephen Frears Deux grands acteurs : Meryl streep et Hugh Grant Un personnage réel haut en couleurs : Florence Foster-Jenkins Voilà les ingrédients d'un film qui ne peut être que réussi. Avec la belle reconstitution du New York d'avant-guerre, on entre ...

Lire la suite
9
m-claudine1
 
le contexte
  • Egalement interprété par
    Meryl Streep
  • Pas si éloigné
    La pauvre Florence Foster Jenkins aurait été tellement heureuse de voir que la postérité ferait d'elle, l'artiste incomprise et méprisée, une star de cinéma, vedette de deux films tirés de sa vie !
  • Egalement realisé par
    Stephen Frears
  • Dans le même genre
    Qu'est-ce que le talent ? Son expression dépend-elle de l'artiste qui est persuadé d'en avoir, du public ou de ses partenaires ? Meryl Streep et Omar Sy apportent deux réponses émouvantes tirées d'histoires vraies...
A voir également
Affiche du film La Dame de Fer
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film SUR LA ROUTE DE MADISON

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film The Queen

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TELLE MÈRE, TELLE FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A UNITED KINGDOM

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GUARDIANS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Ascenseur pour l échafaud (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film K-SHOP

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L étoffe des héros

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés