Bande Annonce de HAPPY BIRTHDEADDécouvrez la bande Annonce de HAPPY BIRTHDEAD sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/12147/fond/12147_w_500.jpg
Christopher Landon
Charles AitkenDonna DuplantierIsrael BroussardJason BayleJessica RothePhi VuRachel MatthewsRuby Modine

HAPPY BIRTHDEAD

92 mn
voir la bande annonce

Réalisateur : Christopher Landon.

Casting : Charles Aitken, Donna Duplantier, Israel Broussard, Jason Bayle, Jessica Rothe, Phi Vu, Rachel Matthews. Ruby Modine

Synopsis : Tree, une étudiante sans histoire est sauvagement assassinée par un maniaque. Ce qui ne l'empêche pas de se réveiller le lendemain. Le problème est qu'elle est de nouveau assassinée. Avant de se réveiller à nouveau. Elle prend conscience qu'il lui est peut-être loisible de déjouer le sort en essayant de semer son persécuteur. Mais rien n'y fait...

Scénario : Christopher Landon, Scott Lobdell.
Musique : Bear Mccreary.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Fantastique / Horreur, Gore, Anniversaire, Voyage temporel.

à partir de

4.99
voir ce film

Encore un film dont le titre français est écrit en anglais. Le titre original, Happy Deathday étant l’inverse parfait du fameux Happy Birthday que vos amis viennent vous chanter une fois par an en vous invitant à souffler les bougies. Mais les distributeurs français ont préféré conserver la sonorité du mot, et Birthday est devenu Birthdead. C’est subtil, sauf que Joyeux Naissancemort, ou même Annimort, ça ne veut rien dire… Ce dont se moque sans doute notre héroïne, Tree, une étudiante condamnée à revivre en boucle la journée où elle a été assassinée…

Happy Birthdead est un film d’horreur, mais dont le scénario épouse la trame du très subtil et réjouissant Un jour sans fin, qui mettait en scène un journaliste incarné par Bill Murray condamné à revivre tous les jours exactement la même journée sans que personne d’autre que lui ne s’en émeuve. D’autres films moins délectables reposent d’ailleurs sur une boucle temporelle du même acabit, comme Le Dernier Jour de ma vie ou de ce côté-ci de l’Atlantique le récent La Colle.

Jessica Rothe, qui prête ses traits à l’héroïne assassinée, fait en tout cas assaut d’imagination pour amener son personnage sous des rivages nouveaux chaque jour, espérant échapper à son sort funeste. Happy Birthdead n’est sans doute pas un chef-d’œuvre impérissable, y compris dans son propre créneau horrifique, mais la comédienne sait tirer toute la sève du personnage. Avis à ceux qui auront le sentiment de l’avoir déjà vue : oui, c’est bien elle l’a colocataire d’Emma Stone dans le multiprimé, multicélébré, multivisionné La La Land.

Happy Birthdead est un slasher, ce sous-genre du cinéma horrifique mettant en scène les meurtres d’un tueur psychopathe, généralement masqué, qui élimine méthodiquement un groupe de jeunes gens, souvent à l’arme blanche. Vendredi 13, Halloween, Freddy, Scream en sont les franchises les plus emblématiques. Mais l’horreur est ici quelque peu atténuée par le procédé narratif du jour qui bégaie et par le recours à l’humour. D’ailleurs on ne voit pas beaucoup de sang… Le film affiche de ce fait une certaine décontraction et vire même par moments et de façon paradoxale au feelgood movie, ce qu’on ne dirait pas de… Massacre à la tronçonneuse par exemple.

C’est sa force et sa faiblesse : Happy Birthdead jongle avec les règles du genre pour mieux s’en affranchir. Les slashers sont souvent un rien répétitifs. Celui-ci courait le risque de l’être davantage puisque c’est sans cesse la même journée qui se déroule, encore et encore. Mais le scénario s’amuse à nous faire emprunter de nouveaux chemins, à l’image de l’héroïne qui cherche à semer son meurtrier. Autre innovation, celle-ci n’est pas spécialement sympathique, et son assassinat ne nous cause pas de chagrin immédiat. C’était déjà le cas avec Bill Murray dans Un jour sans fin, qui devenait peu à peu un homme plus attentif aux autres en tirant les leçons de ce qui s’était passé la veille, c’est-à-dire le jour-même… 

Le réalisateur de Happy Birthdead se nomme Christopher Landon. Outre ses propres mérites, notre homme est connu pour être le fils de Michael Landon, acteur de la série La Petite Maison dans la prairie. Mais Christopher Landon s’est lui-même fait remarquer en faisant un coming out assez tonitruant, ce qui n’est pas vraiment de mise à Hollywood, mais aussi en écrivant le scénario du dérangeant Another Day in Paradise, de Larry Clark, puis en réalisant trois longs métrages. Happy Birthdead, ayant été précédé par un épisode de Paranormal activity et par un autre film au titre alléchant, on en conviendra : Manuel de survie à l’apocalypse zombie. 

 
le contexte
A voir également
Affiche du film THE BLING RING

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 99 HOMES

à partir de

2.99
 
Affiche du film Halloween II

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CAMILLE REDOUBLE
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film RAMPAGE - HORS DE CONTRÔLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A BEAUTIFUL DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MONSIEUR JE SAIS TOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ACTION OU VÉRITÉ

à partir de

4.99
 
Affiche du film COMME DES ROIS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LINE OF FIRE

à partir de

6.99