Bande Annonce de JE HAIS LES ACTEURSDécouvrez la bande Annonce de JE HAIS LES ACTEURS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5238/fond/5238_w_500.jpg
Gérard Krawczyk
Bernard BlierJean PoiretMichel BlancMichel GalabruPatrick FloersheimDominique LavanantGuy MarchandJean-François StéveninPauline LafontSophie DuezWojtek PszoniakClaude ChabrolGérard DepardieuJean-Paul LilienfeldMarcel GotlibPatrick Braoudé

JE HAIS LES ACTEURS

87 mn

Note de SensCritique :

5.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Gérard Krawczyk.

Casting : Bernard Blier, Jean Poiret, Michel Blanc, Michel Galabru, Patrick Floersheim, Dominique Lavanant, Guy Marchand, Jean-François Stévenin, Pauline Lafont, Sophie Duez, Wojtek Pszoniak, Claude Chabrol, Gérard Depardieu, Jean-Paul Lilienfeld, Marcel Gotlib. Patrick Braoudé

Synopsis : Hollywood, 1942. Trois acteurs sont assassinés sur le tournage du film d’aventure Le Fils du destin. Chargé de l’enquête, le lieutenant Egelhofer n’a absolument aucune piste et soupçonne tour à tour Orlando, l’agent des victimes, puis la star Lawrence Bison et le réalisateur Hercule Potnick. Devant ce peu de résultats, Cobb, le producteur du film, confie l’enquête à ses scénaristes, spécialisés dans les intrigues criminelles tordues : ils soupçonnent la starlette Elvina, toujours à se plaindre.

Scénario : Gérard Krawczyk.
Musique : Roland Vincent.
Pays : France
Tags : Policier / Suspense, Comédie, Hommage parodie & second degré, Sans couleurs, Des cadavres en série, Hollywood univers impitoyable.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Bienvenus dans la mythologie hollywoodienne vue de Paris, dans un film unique en son genre intitulé Je hais les acteurs et signé Gérard Krawczyck.

Nous sommes en 1986 et la fine fleur des acteurs français d’alors se bouscule pour se moquer des moguls et des divas américaines dans un film dont l’action est supposée se passer dans les années 40. Tout le monde parle français mais les coups fourrés, les intrigues de couloirs et le combat des egos sont ceux d’un grand studio des collines de Los Angeles, à l’âge classique.
C’est aussi une comédie policière avec assassinats d’acteurs, enquête, et tartuffes en tous genre. Galabru, Poiret, Blier, Michel Blanc se confrontent à mesdames Pauline Lafont, Lavanant, et Duez. Nous aussi on hait les acteurs, d’une passion sincère.

Gérard Krawczyk s’est attaqué à une sorte de montagne qui n’est pas celle de la Paramount mais pas loin, en voulant ressusciter le fantasme des studios américains. Il s’est appuyé sur un des esprits les plus brillants de l’époque en adaptant le célèbre roman de Ben Hecht. Oui le Ben Hecht qui fut scénariste de Von Sternberg, Hawks, Wilder, Hataway, Hitchcock, le Ben Hecht qui écrivit le merveilleux The front page, brillamment porté à l’écran par Billy Wilder, un autre esprit plein d’étincelles. C’est dire le niveau du client. La tentation serait grande d’aller chercher derrière l’hypocondriaque patron de studio incarné par Blier, un Selznick, un Mayer ou un de ces tyrans qui ont fait Hollywood. De même que le réalisateur parano ou la blonde platine pourraient renvoyer à quelques noms connus. Mais ce sont bien sûrs des hybrides, chez Ben Hecht comme chez Krawzcyk.

C’est le premier long métrage d’un cinéaste sorti de l’Idhec, l’ancètre de la Femis, après quelques courts métrages remarqués. Krawczyck ose le noir et blanc, dit sa passion pour le cinéma américain, et traite avec beaucoup d’égards ses acteurs. Il sera nommé au césar de la meilleure première œuvre et recevra le prix Michel Audiard au festival de Deauville.

Sa carrière par la suite restera en demie-teinte. Après le beau L’été en pente douce il entrera dans la sphère Besson pour qui il réalisera trois Taxi, un remake de Fanfan la tulipe et un film plus singulier La vie est à nous. On ne hait pas Gérard Krawzcyk, excellent technicien, on voudrait juste en savoir un peu plus sur lui.

JE HAIS LES ACTEURS de Gérard Krawczyk

Gérard Krawczyk adapte pour le grand écran un roman de Ben Hecht. Très grand auteur de roman et de pièces de théâtre. Mais aussi immense scénariste hollywoodien auquel le cinéphile lui doit entre autres "Scarface" (1932) de Howard Hawks, "Sérénade à trois" ("Design for ...

Lire la suite
7
littlebigxav

Pour commencer je ne comprends pas cette moyenne de 4.8 sur 10 étant donné la moyenne de the artist presque de 7 vu que ce film et à mon sens une pâle copie de Singin' in the Rain de Stanley Donen et Gene Kelly ( pour l'info j'ai ces deux films avec pour the artist le réalisateur ...

Lire la suite
8
samtyler

J'adore les acteurs

Pour la petite histoire gamin j'ai vu 30 secondes de ce film avant d'aller me coucher. C'était la scène où Galabru saute sur le bureau de Poiret comme un cabri, mais n'arrive plus à en descendre. J'avais trouvé cela drôle. Ce qui m'avait marqué aussi c'était le fait que ...

Lire la suite
7
Joachès
le contexte
A voir également
Affiche du film UNE NUIT À L ASSEMBLÉE NATIONALE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE GENDARME DE SAINT-TROPEZ

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HÉROÏNES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L EFFACEUR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés