L'ARME FATALE

À partir de 2.99 €
Pour réciter en choeur avec Danny Glover : "I'm too old for that shit!"
Policier / Suspense - 1987 - Etats-Unis d'Amérique - 105 MIN - VM - HD - interdit aux moins de 12 ans
Roger Murtaugh, policier proche de la retraite et père de famille, se voit adjoindre comme coéquipier l'arme fatale Martin Riggs, un policier tête brûlée, qui joue au trompe-la-mort depuis le décès de sa femme. Le jour où la fille de Roger est kidnappée, ces deux hommes que tout oppose unissent leur force...

Réalisé par

7 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Mathilde Lorit
Mathilde Lorit
CHRONIQUEUR

Que seraient les années 80 sans L’Arme Fatale ? Il ne paraît pas anodin de poser la question tant le film, en redéfinissant les règles du polar d’action, a marqué sa génération.

Le hasard n’a finalement pas beaucoup de place dans cet incroyable succès, puisqu’on retrouve à l’origine du projet un spécialiste du film d’action : Joel Silver, producteur roi de la décennie 80. Les débuts au cinéma d’Arnold Schwarzenegger et Eddie Murphy, c’est lui ! L’accession de Bruce Willis et Mel Gibson au rang de stars internationales, c’est encore lui ! Sans oublier la saga Die Hard, et plus tard, celle de Matrix, derrière lesquelles on retrouve une nouvelle fois son nom. L’idée de L’Arme Fatale, c’est un jeune étudiant de 23 ans qui la lui apporte : Shane Black. Il s’agit du premier scénario du jeune homme, qui se fera bientôt une spécialité du polar musclé avec Le Dernier Samaritain et Au Revoir, A Jamais avant de passer à la mise en scène avec Kiss Kiss Bang BANG.

Pour réaliser L’Arme Fatale, Joel Silver choisit Richard Donner, qui a signé deux des plus jolis succès de l’époque : Superman et Les Goonies. Mais en cette année 1986, le réalisateur vient d’enregistrer un cuisant échec avec Ladyhawke, La Femme de la Nuit, et il voit dans L’Arme Fatale l’occasion de redorer son blason : la suite lui a évidemment donné raison …

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Mel Gibson

Richard Donner

MAD MAX

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS