Bande Annonce de LA BALANCEDécouvrez la bande Annonce de LA BALANCE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/9778/fond/9778_w_500.jpg
Bob Swaim
Christophe MalavoyMaurice RonetNathalie BayePhilippe LéotardRichard BerryBernard FreydFlorent PagnyFrançois BerlandJean-Paul ComartLuc-Antoine DiquéroRaouf Ben YaghlaneTchéky Karyo

LA BALANCE

98 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Bob Swaim.

Casting : Christophe Malavoy, Maurice Ronet, Nathalie Baye, Philippe Léotard, Richard Berry, Bernard Freyd, Florent Pagny, François Berland, Jean-Paul Comart, Luc-Antoine Diquéro, Raouf Ben Yaghlane. Tchéky Karyo

Synopsis : L'indicateur de l'inspecteur Palouzi a été repéré, il est assassiné. Le policier doit absolument trouver une nouvelle balance s'il veut coincer Massina, un caïd parisien qui vit de racket et de trafic de drogue. Il jette sur dévolu sur Dédé, un ancien acolyte du truand, qui a la faiblesse de vivre avec une prostituée. Ce qui permettrait de le faire tomber pour proxénétisme s'il refuse de jouer le jeu. Dédé hésite un bon moment, mais la pression de Palouzi est la plus forte. Une course contre le montre est lancée: le caïd sera-t-il mis hors d'état de nuire avant qu'il ne se rende compte de la trahison de Dédé ?

Scénario : Bob Swaim.
Musique : Roland Bocquet.
Pays : France
Tags : Policier / Suspense, PLUS D'ACTION, Trahison, Sélection SoFilm - Nathalie Baye.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Réalisé par Bob Swaim, La Balance est incontestablement un marqueur, un polar emblématique des années 80. Qui inaugure une certaine façon de concevoir le genre, plus immédiat, plus réaliste, anticipant un déferlement policier qui va toucher en premier lieu le petit écran. La caméra à l’épaule, le flou de la frontière séparant flics et voyous sont les signes distinctifs d’une époque nouvelle. Qui n’est pas pour autant vierge de clichés.

Car la description des flics pour qui tous les moyens sont bons si l’objectif est licite  a beau être crédible, elle n’en participe pas moins à la constitution de nouveaux prototypes. Idem pour la pute au grand cœur incarnée par Nathalie Baye et son mac pris entre deux feux. Tous ces personnages sont aussi les acteurs d’un opéra des ténèbres qui a donné au genre ses lettres de noblesse. Deux ans plus tard, Claude Berri signera son très beau Tchao pantin.

L’Est parisien a décidemment de belles qualités cinégéniques.
Mais le film vaut aussi, et peut-être avant tout, par la qualité de son casting.
Il n’a pas récolté par hasard deux César couronnant la prestation de Nathalie Baye et Philippe Léotard. Mais soyons justes, Richard Berry, en flic cynique est également épatant.
Tout comme la plupart des seconds rôles qui tissent un maillage artistique serré.
Parmi eux, un certain Florent Pagny, à une époque où il ne craignait pas encore qu’on vienne saisir sa liberté de penser.

Si le film joue la carte du réalisme, il ne renonce pas pour autant à tendre le ressort d’une dramatisation nécessaire. Certaines scènes restent dans les mémoires, à défaut de s’inscrire directement dans les annales : la traque du tueur interprété par Tchéky Karyo dans l’entrepôt où il s’est réfugié a davantage à voir avec la mythologie melvilienne qu’avec le quotidien des services de police.
Pour ne rien dire de l’incroyable fusillade entre flics et voyous en pleine rue.
Qu’on nous permette de tiquer au passage sur les qualités de gilet pare-balles d’un walkman.
Mais peu importe, le film reste un étendard des années 80.
Il a d’ailleurs longtemps été question que Florent Siri en signe le remake, avec Benoit Magimel dans le rôle-titre. Et cela ne s’est pas fait…

Si tout le monde a vu La Balance, peu connaissent son signataire, Bob Swaim. Ce cinéaste d’origine américaine est pourtant résident français depuis 1965.
Après avoir suivi des cours d’ethnologie à la Sorbonne, il se tourne vers le cinéma.
D’abord caméraman, il devient metteur en scène au début des années 70.
Son premier long est une adaptation d’un polar de Léo Malet, Les Nuits de Saint-Germain des prés, où Nestor Burma a (ô surprise) les traits de Michel Galabru.
Il lui faut cinq ans pour transformer l’essai avec La Balance.
Mais le triomphe du film ne lui permettra pas de doubler la mise.
Ni Escort Girl et Masquerade, qu’il tourne aux Etats-Unis, ni ses films français, telle cette ambitieuse nouvelle version de L’Atlantide ne vont défrayer la chronique.
Et notre homme se tournera vers la télévision, avant un retour timide vers le grand écran au début des années 2000.

L’une des raisons majeures du succès du film tient à la prestation du couple formé par Nathalie Baye et Philippe Léotard.
Il est vrai que les deux comédiens, brillent de mille feux et sont d’autant plus émouvants qu’ils sont en train de vivre les derniers moments de leur union à la ville.
Nathalie Baye et Philippe Léotard ont beaucoup en commun.
C’est François Truffaut qui leur a mis le pied à l’étrier, ils savent l’un et l’autre alterner des films très populaires et un cinéma d’auteur qui révèle les failles béantes d’une personnalité tourmentée.
A ceci près que la comédienne n’a jamais rien laissé filtrer de son intimité véritable alors que Philippe Léotard a  longtemps mis en scène son mal-être personnel.
Ecorché vif, grand brûlé des sentiments, il est remarquable dans la peau de l’amoureux désespéré de La Balance. Mais il n’est pas certain qu’il compose réellement un personnage…

LA BALANCE de Bob Swaïm

Film policier emblématique du début des années 1980. Il met en avant une nouvelle génération d'acteurs Nathalie Baye, Richard Berry, Tcheky Karyo qui ont déja quelques films au compteur mais dont la notoriété est entrain d'éclater. Le phénomène des Césars accroîtra ...

Lire la suite
7
littlebigxav

Polar qui modernise les codes du genre en France et qui annoncera un genre plus proche de la réalité (même s'il y a encore du boulot !). Une plongée réaliste dans l'ensemble entre tragédie et sentiment avec une violence directe et sans esbrouffe. On sourit un peu sur quelques ...

Lire la suite
8
Selenie

Qu'il est bon d'étre un vieux con !

"La Balance", c'est un peu comme le bon vin, il est préférable de le laisser reposer un bon paquet d'années afin d'en tirer le maximum de plaisir. Le plaisir, un mot que je n'aurais pas instinctivement associé à ce film de mon enfance, multi-primé aux César (meilleurs film, ...

Lire la suite
7
takeshi29
 
le contexte
A voir également
Affiche du film ARRÊTE-MOI SI TU PEUX
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MORT D UN POURRI (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TROIE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film THE RAID

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT LE MONDE DEBOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAYHEM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés