LA FILLE DE QUINZE ANS

Bientôt disponible
Parce que le film révélait vraiment Judith Godrèche (15 ans) et Melvil Poupaud (14 ans)
Drame - 1989 - France - 85 MIN - Tous publics

Juliette, 15 ans, est amoureuse de Thomas, 14 ans, et part en vacances avec le garçon et son père Willy dans une splendide villa à Ibiza.
Un jeu de séduction s’installe entre l’adolescente et le quadragénaire, celle-ci prétendant qu’il s’agit d’un jeu dont le gage est de «séduire le père pour le faire tomber».
Jeu dangereux qui laissera des traces chez chacun des trois protagonistes.

Réalisé par

6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

C’est un marivaudage à trois dans le huis clos d’une villa d’Ibiza, mais ces trois-là sont une très jeune fille, son amoureux du même âge, et le père de ce dernier. Et comme nous sommes chez Jacques Doillon, les sentiments sont disséqués, la séduction est à la fois une bénédiction et une malédiction et la douleur est palpable.

Tourné en 1989, après un intermède théâtral adapté de Nathalie Saraulte Pour un oui ou pour un non avec Jean-Louis Trintignant et André Dussollier, La Fille de quinze ans retrouve le cadre d’une villa, comme dans Comédie ! (1987) où un couple d’adultes se déchiraient autour des souvenirs de conquête du mari, avant Le petit Criminel (1990) de nouveau centré sur un jeune adolescent. Le scénario est coécrit par Doillon, Jean-François Goyet - son collaborateur depuis La Vie de famille (1985) - et Arlette Langmann, sœur de Claude Berri, ex-compagne de Maurice Pialat et coscénariste de L’Enfance nue et A nos amours, deux films centrés sur l’adolescence. Caroline Champetier, directrice de la photographie au talent subtil qui avait débuté avec Jacques Rivette puis effectué le cadre sur La Femme d’à côté de Truffaut, retrouve Jacques Doillon après  La Tentation d’Isabelle (1985) et L’Amoureuse (1987).

Jacques Doillon, né en 1944, a souvent regardé de très jeunes gens à travers le prisme de sa caméra, notamment dans son deuxième long métrage, Les Doigts dans la tête (1974), puis La Drôlesse (1978). Sorti en 1989, La Fille de quinze ans est le premier rôle principal de Judith Godrèche découverte à 13 ans dans L’Eté Prochain film choral de Nadine Trintignant. Elle devait enchainer ensuite avec les personnages centraux de La Désenchantée de Benoît Jacquot et de Paris s’éveille d’Olivier Assayas. 

Tags

Contexte

Un réalisateur se donne un rôle clé devant sa propre caméra.

Jacques Doillon

Une très jeune fille (de 14 ans) se jette à la tête d'un adulte, son beau-père, suite au décès de sa mère.

LA DÉSENCHANTÉE DE BENOÎT JACQUOT  (1990)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné