Bande Annonce de LA GUERRE EST DÉCLARÉEDécouvrez la bande Annonce de LA GUERRE EST DÉCLARÉE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2931/fond/2931_w_500.jpg
Valérie Donzelli
Brigitte SyCésar DesseixGabriel ElkaïmJérémie ElkaïmValérie DonzelliBastien BouillonBéatrice de StaëlElina LowensohnMichelle MorettiPhilippe LaudenbachElisabeth DionFrédéric PierrotPauline Gaillard

LA GUERRE EST DÉCLARÉE

96 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Valérie Donzelli.

Casting : Brigitte Sy, César Desseix, Gabriel Elkaïm, Jérémie Elkaïm, Valérie Donzelli, Bastien Bouillon, Béatrice de Staël, Elina Lowensohn, Michelle Moretti, Philippe Laudenbach, Elisabeth Dion, Frédéric Pierrot. Pauline Gaillard

Synopsis : Juliette et Roméo Benaïm sont les jeunes parents amoureux et comblés du petit Adam. Leur vie est belle jusqu'au jour où on leur annonce qu'une maladie mortelle frappe leur enfant. Aidés par leurs familles et galvanisés par leur propre volontarisme, Roméo et Juliette partent en guerre contre la fatalité, bien décidés à ne pas laisser la mort leur prendre Adam.

Scénario : Jérémie Elkaïm, Valérie Donzelli.
Musique : Pacal Mayer.
Tags : Drame, Autobio, Nouvelle Nouvelle Vague française, Primé au Festival du Film Francophone d'Angoulême, Film tire-larmes, Primé au Festival du film de Cabourg, Maladie.

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

C’est l’histoire d’un petit garçon malade frappé par une terrible maladie qui peut le tuer. C’est l’histoire de ses deux parents, Juliette et Roméo, qui se déclarent en guerre ouverte contre ce coup du sort. C’est une fiction de cinéma et une fable. C’est aussi une histoire vraie qui est arrivée aux deux scénaristes du film, Valérie Donzelli, qui en est également la réalisatrice et l’actrice principale, et Jérémie Elkaïm, qui joue à ses côtés.

Un conte donc et un film qui aurait pu être le récit d’un cauchemar alors qu’il se présente sous des allures beaucoup positives et dynamiques. Les deux auteurs ont en effet choisi, comme le titre du film y invite, à décrire certes le parcours de trois combattants mais de trois combattants qui ont décidé de croire en leur succès. Comme l’avait fait Christine Pascal en son temps avec Le Petit prince a dit, ils refusent la mélodie du mélo et lui opposent un récit qui, en faisant appel à de multiples formes d’expression, impose son propre rythme et casse d’emblée les émotions trop faciles. C’est donc la guerre et il faut impérativement la gagner !

 

 

Que deux personnages qui tombent amoureux s’appellent Roméo et Juliette, quoi de plus naturel, en somme. Mais qu’ils vivent le début de leur histoire d’amour sur une musique écrite en son temps par Georges Delerue, le génial père de la musique du Mépris, pour une émission de radio intitulée Radioscopie, quoi de plus insolite ? Clin d’œil assuré à la Nouvelle Vague et aux années 70 dans un même mouvement.

Ainsi Valérie Donzelli conduit-elle son film dans l’urgence des situations et dans la cocasserie des situations. Dans son premier film, La Reine des pommes, elle ne s’épargnait guère mais avait déjà pris l’habitude de cultiver le bizarre sans jamais tomber dans l’excès du loufoque. Avec La Guerre est déclarée, elle a franchi un pas décisif vers le grand public, comme le très chaleureux accueil cannois en 2011 s’en fit l’écho. Sans pour autant renoncer à briser les codes de la narration classique. Ici, on multiplie les ellipses et le temps avance au fur et à mesure des progrès de la guerre et non de la seule chronologie. Comme s’il s’agissait d’entraîner le spectateur et de l’enrôler dans les troupes de choc de la ligue familiale contre le cancer.

Rien de mieux que la musique pour raffermir les cœurs et le galvaniser même. D’où l’usage intensif que Valérie Donzelli fait de la musique et des musiques les plus diverses : punk, pop, Vivaldi, Delerue et bien d’autres encore tout y passe pour transmettre l’énergie nécessaire et même indispensable. Et des notes à la danse elle-même, il n’y a qu’un pas. On peut donc danser et s’écrouler dans un couloir d’hôpital. On filme ici la mort qui rôde et la vie qui s’active. On convoque tout ce que le cinéma compte d’artifices joyeux pour combattre la défaite insupportable que serait la mort d’un enfant. Autant qu’une déclaration de foi en la volonté et la médecine, c’est une déclaration d’amour au cinéma qui peut tout et surtout peindre la vie aux couleurs de l’optimisme inlassable et infatigable de parents forts comme la vie.

le contexte
A voir également
Affiche du film INVICTUS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film V POUR VENDETTA

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film INTO THE WILD
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film AUTANT EN EMPORTE LE VENT

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LA GRANDE MURAILLE

à partir de

4.99
 
Affiche du film DALIDA

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OUVERT LA NUIT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NOCTURNAL ANIMALS

à partir de

4.99
 
Affiche du film TOUT SUR MA MÈRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MES TRÉSORS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés