LA PRISONNIÈRE DU DÉSERT

À partir de 2.99 €
Guerre / Western - 1956 - Etats-Unis d'Amérique - 114 MIN - VO - Tous publics
Texas 1868. Trois ans après la fin de la la guerre civile, où il s’est battu aux côtés de confédérés, Ethan Edwards rejoint la maison de son frère. Peu après, la famille est massacrée par un raid comanche et deux filles sont kidnappées.

Réalisé par

7.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR
Tourné en 1956, La prisonnière du désert marquait le retour au western de John Ford, qui espérait renouer avec le succès, après quelques tentatives de diversification plus ou moins heureuses. C’est donc avec beaucoup de soin qu’il a choisi son sujet, une histoire de vengeance inspirée du roman d’Alan LeMay, et dont il a confié l’adaptation à Frank Nugent, son scénariste de confiance depuis Le massacre de Fort Apache.

De même coup, le réalisateur retrouvait John Wayne, dans un rôle de vengeur raciste dont on n’a pas fini de mesurer la noirceur et la complexité. Il renouait aussi avec les fantastiques paysages de Monument Valley, situés en Arizona, que Ford avait contribué à populariser 17 ans plus tôt avec La chevauchée fantastique, et qui servaient de décor à une action sensée se passer au Texas, à quelques milliers de kilomètres plus à l’Est.

Le résultat est considéré comme un des meilleurs westerns jamais tournés. C’est bien possible, même si tout le monde n’a pas été d’accord au même moment, ni pour les mêmes raisons. Ce qui est indiscutable, c’est l’extraordinaire adéquation des images à une histoire d’une grande ambiguité, qui a donné à John Wayne le rôle le plus important de sa carrière.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

John Wayne

John Ford

L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité