LA SCIENCE DES RÊVES

À partir de 2.99 €
Parce que le film est en fait le premier en français de son auteur (né dans les Yvelines)
Comédie - 2006 - France|Italie - 102 MIN - VF - HD - Tous publics

Venu travailler à Paris dans une entreprise fabriquant des calendriers, Stéphane Miroux mène une vie monotone qu'il compense par ses rêves. Devant des caméras en carton, il s'invente une émission de télévision sur le rêve. Un jour, il fait la connaissance de Stéphanie, sa voisine, dont il tombe amoureux. D'abord charmée par les excentricités de cet étonnant garçon, la jeune femme prend peur et finit par le repousser. Ne sachant comment parvenir à la séduire, Stéphane décide de chercher la solution de son problème là où l'imagination est reine...

Réalisé par

6.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

Michel Gondry a souvent été salué pour ses clips et ses films, comme un cinéaste innovant. C'est peut-être un malentendu, quand il n'a de cesse de vouloir revenir en arrière, de rattacher son cinéma à une part d'enfance. La science des rêves est probablement son film le plus clair à cet égard.

Le scénario a quelque chose de dadaïste :  Stéphane, un Franco-Mexicain s'installe à Paris à la mort de son père, se fait embaucher par un fabricant de calendrier, mais tombe surtout amoureux de sa voisine. La science des rêves passant encore plus du coq à l'âne lorsque Stéphane à tendance à mélanger ses songes et sa vie. Plus que son univers c'est celui de Gondry qui se révèle pleinement.

Il n'est d'ailleurs pas interdit de voir en Stéphane un alter ego. Comme lui, Gondry, qui réalisait ici son premier film français, après des débuts dans le cinéma aux USA, semble être un étranger s'acclimatant à un monde dont il découvre les règles. Mais aussi une nostalgie infantile, transformant La science des rêves en gigantesque terrain de jeu, entre nuages de coton et voitures en carton. Ce regard-là, empreint d'innocence et de pureté des sentiments, fait toute la richesse d'un film où l'on se blottit comme contre un doudou.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Gael García Bernal

La structure poreuse entre rêves et réalité de La science des rêves est dans la lignée de ce film d'Alain Resnais.

Michel Gondry

L'adaptation du roman de Boris Vian par Gondry

Y TU MAMA TAMBIEN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné