LE MONDE DE BARNEY

Bientôt disponible
Paul Giamatti incarne à la perfection cet homme faussement ordinaire mais vraiment séducteur
Comédie - 2011 - Canada - 134 MIN - Tous publics
Barney Panofsky s'est d'abord marié à Clara , une rousse volcanique et infidèle, pur reflet des années 70 et de la libération sexuelle. Il a pris ensuite pour épouse une richissime princesse juive toute entière accaparée par son statut social et les convenances. Mais c'est avec Miriam qu'il fonde véritablement une famille en accédant à la paternité. C'est parce qu'il est accusé...
6.4 / 10
6.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

« Le Monde de Barney », c’est d’abord un roman publié en 1997 par l’écrivain canadien Mordecai Richler à qui le film est d’ailleurs dédié. A ce jour, on ne compte pas moins de 21 adaptations cinématographiques à partir de romans de cet écrivain mort en 2001 à l’âge de 70 ans et qui fut considéré comme l’enfant terrible de la communautré juive anglophone de Montréal. A l’origine du film on trouve précisément la passion que le réalisateur Richard J. Lewis porte au roman de Richler qui l’a conduit à écrire une première version du scénario lequel sera finalement signé par Michael Konyves. Une passion littéraire d’ailleurs partagée par le producteur du film, Robert Lantos, qui n’hésite pas à dire que « Le Monde de Barney » est le meilleur livre écrit à ce jour ! Et le producteur de résumer ainsi le propos du roman, je cite : « C’est l’histoire d’un homme qui devient peu à peu lui-même, l’histoire d’une vie vécue pleinement par cet homme avec ses défauts et ses faiblesses mais un homme au grand cœur. »

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE (Une même volonté de retracer le destin ordinaire d'un homme forcément extraordinaire) ou encore CAFE DE FLORE (Un film contemporain dont une grande partie se passe à Montréal et se consacre au désarroi sentimental d'un homme marié qui en vient à refaire sa vie.).

Réalisé par