LES BARBOUZES

1964
103 mn
Pour Francis Blanche et sa réplique:"Et ta soeur, elle vit toujours à Pékin ?"
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

Un riche homme d’affaires libanais meurt dans les bras d’une professionnelle des amours tarifés,  léguant à sa femme le soin de disposer de sa fortune. Celle-ci comprend entre autres une collection de brevets d’armes sophistiquées. Pour éviter que la veuve ne vende les formules à des puissances étrangères mal-intentionnées, l’agent spécial Francis Lagneau est dépêché par...

Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Policier / Suspense
France|Italie
Tous publics
VF - HD
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Un an après le succès colossal des Tontons flingueurs qui a rassemblé plus de trois millions de spectateurs, Georges Lautner, son scénariste Albert Simonin et son dialoguiste Michel Audiard remettent le couvert et rameutent la fine équipe Ventura/Blanche/Blier pour de nouvelles aventures parodiques, cette fois dans le registre de l’espionnage.

L’enjeu est l’héritage d’un riche Libanais qui collectionnait les brevets d’armes sophistiquées. Quatre agents internationaux se retrouvent dans le château de la veuve, jouée par Mireille Darc, chacun essayant de rafler la mise. Au programme : entente cordiale, satire et ironie à tous les étages.

Tout le monde en prend pour son grade, à commencer par l’esprit gaulois et cocardier. Audiard et Lautner s’y entendent comme personne pour exploiter la fierté nationale tout en pointant ses défauts. Ils sont servis par une équipe d’interprètes qui se sont rarement aussi bien accordés. Dans le genre, Les barbouzes représente un sommet, et on ne s’en lassera jamais.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver NOTRE HOMME FLINT (Même thème d'espionnage international utilisé à des fins parodiques) ou encore L'ESPION QUI VENAIT DU SURGELÉ (Encore une parodie inspirée de James Bond venue d'Italie).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné