LES CONTES D'HOFFMANN (VERSION RESTAURÉE)

À partir de 2.99 €
Comédie - 1951 - Grande-Bretagne - 120 MIN - VO - HD - Tous publics
Le poète Hoffmann, lors d'une soirée dans un cabaret, raconte à ses amis l'histoire de trois femmes qui ont marqué sa vie: Olympia, Giulietta et Antonia. La première était une poupée mécanique, la seconde une courtisane avide, la troisième une chanteuse malade. Et qu'en sera-t-il de la ballerine que l'artiste désabusé attend en racontant des moments de grâce et des instants tragiques?
6.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Amis de la culture allemande, du romantisme  et du cinéma anglais ce film est pour vous, Les contes d’Hoffmann signé en 1951 par  le duo britannique infernal Michael Powell et Emeric Pressburger. C’est aussi, et surtout, un film chorégraphique et opératique puisqu’il est directement inspiré de la partition d’Offenbach.

Le narrateur, le poète Hoffmann, y évoque trois femmes qui ont marqué sa vie et chacune d’elle, à sa manière, concourt à sa mélancolie, pour ne pas dire à sa misogynie. Découvrons ou redécouvrons ensemble le dernier chef-d’oeuvre musical du tandem magique.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Le contexte c'est l'hommage. Celui dans une des séquences finales d'un jeune cinéaste britannique à son maître et aux "Contes d'Hoffmann". Dans un univers d'artefact et de pantins qui simulent la vie où retombent dans leur apathie mécanique , la belle Pris (Darryl Hannah) qui est un répliquant, autant dire un pantin biologique , joue à la vie et à la mort... Une séquence extraordinaire qui affirme sa filiation littéraire et cinématographique.

Michael Powell

Un des classiques du film d'opéra. Joseph Losey à la mise en scène, Mozart pour l'opéra, Alexandre Trauner pour les décors et, côté chant, le grain de l'époque: Ruggero Raimondi, José Van Dam, Kiri Te Kawana...

LES CHAUSSONS ROUGES (1948) DE POWELL/PRESSBURGER

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité