Bande Annonce de LES SORCIÈRES DE ZUGARRAMURDIDécouvrez la bande Annonce de LES SORCIÈRES DE ZUGARRAMURDI sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5830/fond/5830_w_500.jpg
Alex de La Iglesia
Gabriel DelgadoHugo SilvaJaime OrdonezMario CasasCarolina BangMacarena GomezPepon NietoSantiago SeguraTerele PavezEnrique VillénJavier BotetSecun de La Rosa

LES SORCIÈRES DE ZUGARRAMURDI

109 mn

Note de SensCritique :

6.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Alex de La Iglesia.

Casting : Gabriel Delgado, Hugo Silva, Jaime Ordonez, Mario Casas, Carolina Bang, Macarena Gomez, Pepon Nieto, Santiago Segura, Terele Pavez, Enrique Villén, Javier Botet. Secun de La Rosa

Synopsis : José, Manuel, Sergio et Tony n'ont plus rien à perdre. Sans argent, sans avenir, parfois sans famille, le quatuor décide de braquer une bijouterie à Madrid avant de prendre la fuite vers la France. Mais en chemin, une halte dans le petit village de Zuggaramurdi va les confronter à un péril bien plus grand que la police à leurs trousses : une redoutable tribu de sorcières en colère...

Scénario : Alex de La Iglesia, Jorge Guerricaechevarría.
Musique : Joan Valent.
Pays : Espagne | France
Tags : Fantastique / Horreur, Des femmes fatales, Démoniaques, Les femmes fatales, Sorciers et sorcières, Films de casse, Comédies d'horreur.

à partir de

9.99
voir ce film

Un braquage, ça se prépare minutieusement, en n’oubliant aucun détail qui puisse faire capoter l’affaire. Ca veut dire penser à tout : la cible, les armes, la fuite et la planque pour attendre que les choses se calment avant de pouvoir  profiter du butin.

Dans le film que vous allez regarder, les quatre braqueurs étaient persuadés d’avoir parfaitement peaufiné leur coup : une bijouterie madrilène, une voiture pour gagner la frontière française et cette halte dans le petit village de Zuggaramurdi… Oui, sauf que ce que Manuel, José, Tony et Sergio n’avaient pas imaginé, c’est qu’une famille très spéciale allait un peu leur compliquer la tâche. Des sorcières, c’est franchement plus compliqué à manœuvrer qu’une vendeuse de breloques en or !

Alex de la Iglesia vous entraîne maintenant dans un road-movie où le Grand guignol, la comédie et la violence règnent en maître et dans lequel les hommes règlent leurs comptes avec les femmes et croyez-moi : vice-versa…

Alors posons franchement la question : Alex De la Iglesia est-il un réalisateur misogyne ? Un gros macho, un phallocrate? Le film que vous venez de voir pourrait le laisser penser mais le propos du cinéaste espagnol est, vous vous en doutez, beaucoup plus fin qu’il n’y parait ! Certes, ses sorcières préparent bel et bien l’instauration d’une société privée de tout pouvoir mâle. Certes, ses quatre pieds-nickelés expriment bruyamment et longuement leurs griefs envers la gent féminine mais au final, que retient-on du film, sinon l’histoire d’amour entre une des sorcières et un des braqueurs. C’est cette romance qui fait véritablement basculer le récit… 

Ce dernier s’appuie d’ailleurs sur un fait historique bien réel : l’autodafé de Logrono en 1610. L’Inquisition religieuse espagnole, alors au sommet de sa puissance, investi cette petite bourgade du nord du pays à la recherche de traces d’une présence diabolique. Plusieurs femmes suspectées de sorcellerie seront brulées sans autre forme de procès… Il n’en fallait pas plus pour nourrir l’imagination débordante d’Alex de la Iglesia, qui en transposant cette tragédie à l’époque contemporaine, en garde l’essence : le ressentiment des femmes de cette région envers le pouvoir masculin, fût-il religieux, politique ou social.    

Depuis ses débuts en 1992 avec le très remarqué « Action mutante » (qui racontait la révolte d’un groupe de marginaux luttant contre l’exclusion des handicapés) ce cinéaste à l’esprit baroque et militant n’a pas cessé de nourrir toutes sortes de polémiques, faisant bouger les lignes d’une société ibérique encore parfois très prude. Ainsi, nommé à l’organisation des prestigieux Goyas (l’équivalent de nos César) de la Iglesia ne tarde pas à en claquer la porte pour protester contre la mise en place d’une loi similaire à Hadopi. Il profitera même de son discours de clôture de la cérémonie pour défendre l’importance d’Internet dans le système économique et culturel !

Sponge Bob

Bob L'éponge - triste Bob à l'irrévocable sort funeste - Jesus Christ, son fils, le soldat vert et quelques amis braquent une bijouterie. Que veux-tu, la crise règne en Espagne, il faut bien manger et nourrir le gosse de Jesus, fruit de l'immaculée conception et d'un douloureux ...

Lire la suite
7
-IgoR-

Une histoire de marmot rôti

Après avoir rangé temporairement son sens du burlesque dynamité pour mettre la chance de son côté durant 24 heures, Alex De La Iglesia ressort du fond de son tiroir ses boites de smarties® qui font rire. L’effet est immédiat, et comme pour s’excuser d’avoir déposé ...

Lire la suite
8
oso

Je n'ai pas peur des sorcières. Ce qui me fait peur, ce sont les fils de pute, et il y en a plein ic

Alex de la Iglesia est complètement fou, ce n'est pas nouveau. Après l'excellent Balada Triste de Trompeta, on attendait impatiemment ses nouveaux déboires et, surpris une fois de plus, on ne regrettera pas le voyage. On peut trouver dans son nouveau film un grand air d'Une ...

Lire la suite
8
ThierryDepinsun
le contexte
A voir également
Affiche du film LES AMANTS PASSAGERS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES 33

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BALADA TRISTE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUSPIRIA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés