Bande Annonce de MESSAGE FROM THE KINGDécouvrez la bande Annonce de MESSAGE FROM THE KING sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/11666/fond/11666_w_500.jpg
Fabrice Du Welz
Alfred MolinaAmin El GamalChadwick BosemanChris MulkeyDale DickeyDrew PowellJake WearyLuke EvansNatalie MartinezSibongile MlamboTeresa PalmerTom FeltonAva KolkerJonny CoyneKirsty HillTom Wright

MESSAGE FROM THE KING

99 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Fabrice Du Welz.

Casting : Alfred Molina, Amin El Gamal, Chadwick Boseman, Chris Mulkey, Dale Dickey, Drew Powell, Jake Weary, Luke Evans, Natalie Martinez, Sibongile Mlambo, Teresa Palmer, Tom Felton, Ava Kolker, Jonny Coyne, Kirsty Hill. Tom Wright

Synopsis : Jacob King arrive du Cap à Los Angeles avec 600 dollars en poche. L'homme, inquiet, n'a plus de nouvelles de sa soeur depuis un certain temps. Pour tenter de la retrouver, il interroge Trish, sa dernière voisine en date, qui lui raconte les problèmes de drogue que connaissait la jeune femme...

Scénario : Oliver Butcher, Stephen Cornwell.
Musique : Félix Penny, Vincent Cahay.
Tags : Thriller, néo-noir, Vengeance.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

En provenance d’Afrique du Sud, Jacob King, dont le statut social n’a rien de royal, -que le titre n’égare personne- débarque à Los Angeles pour y retrouver sa sœur. Or celle-ci a disparu. Notre homme se mue aussitôt en détective d’occasion. Pour s’apercevoir bien vite que la disparue ne menait pas une vie très vertueuse et qu’il vient de mettre la main dans un sacré panier de crabes. Jusqu’au coude. Comme il n’a pas beaucoup d’argent et que son talent pour se faire des ennemis est intact, la partie s’avère compliquée…

Ce film noir presque classique est pourtant signé par un Européen, en l’occurrence belge, qui n’a évidemment pas usé ses fonds de culottes à Downtown LA.  Mais Fabrice du Welz tire son épingle du jeu avec brio, respectant les codes du genre sans pour autant donner le sentiment qu’il s’agit d’un exercice de style. Il faut dire qu’il a soigné ses personnages et le contexte social dans lequel ils se débattent.

Grand amateur de cinéma de genres, Fabrice Du Welz revendique de s’être inspiré de films noirs des années 70 et 80, qu’il s’agisse des fleurons de la Blaxploitation comme Les Nuits rouges de Harlem ou de quelques joyaux bien misanthropes, voire franchement réacs comme le Hardcore de Paul Schrader. Mais il n’est pas interdit non plus de penser au Los Angeles bien poisseux des romans de James Ellroy…

L’un des atouts de ce Message from the king, c’est de nous laisser voir Los Angeles sous un angle sinon inédit du moins peu courant. Mais peut-être est-ce parce que Du Weltz est Angelino d’adoption, l’espace de son projet fou, et qu’il possède l’innocence et la curiosité de ceux qui lancent un regard neuf sur les choses. C’est son premier film en langue anglaise et on sent bien que le réalisateur a mis tout son cœur à être à la hauteur de la tâche. Visiblement la Cité des anges l’a fasciné autant qu’elle l’a révulsé. Il faut dire que la ville est une terre de tous les contrastes et que des châteaux en stuc de Beverley Hills aux taudis branlants de Watts, s’étalent toutes les contradictions du monde. Un monde violent où personne ne se fait de cadeau. Le héros du film n’est pas seulement noir de peau, il est originaire d’un autre pays, l’Afrique du Sud. Tant et si bien que le comédien qui lui prête ses traits, Chadwick Boseman a tenu à faire le voyage pour mieux s’imprégner de la façon d’être autant que de l’accent de ses semblables…

Mais l’atmosphère très particulière qui est donnée au film provient bien sûr de sa photo. Fabrice Du Welz avait l’habitude de travailler avec Benoît Debie, mais il a dû y renoncer, au bénéfice d’une chef op’ du cru, Monika Lenczewska. Le choix a été fait de ne pas composer la lumière pour mieux donner le sentiment de réalité, en ne conservant qu’une seule source. Plus radical encore en ces temps de triomphe du numérique, c’est en 35 mm que le film a été tourné. Du Welz aime le contraste que permet la pellicule, apportant de ce fait à l’image un surcroît de sensualité.

Le résultat est en tous cas assez bluffant, venant d’un cinéaste encore vert qui avait jusqu’alors privilégié le genre fantastique. De fait le film marque comme l’apogée d’un parcours atypique. Diplômé à la fois du Conservatoire d’Art Dramatique de Liège et de l’INSAS de Bruxelles, Fabrice du Welz montre d’emblée que les planches l’intéressent autant que les plateaux. Il débute sa carrière en tournant de petits films en Super 8. Avant de se tourner vers la télévision. Son premier court métrage, Quand on est amoureux, c’est merveilleux, un film fantastique comme son titre ne l’indique pas, reçoit le Grand Prix à Gérardmer. Avant de faire trembler les spectateurs de la Semaine de la critique de Cannes avec son premier long, Calvaire. Un film d’horreur que la commission de classification des films interdit aux moins de 16 ans. Suivront d’autres films dans la même veine. Message from the king est donc une vraie rupture, ou plutôt un très stimulant bond en avant. Reste à savoir où il le mènera. Où il nous mènera.

Get In

Message From the King est le premier exercice américain du cinéaste belge Fabrice du Welz, témoignant d'habitude une aura incroyablement mystérieuse et organique, titillant les sens du spectateur dans l'horreur. Dorénavant immunisé contre le venin d'une production malade ...

Lire la suite
7
MaximeMichaut

Jacob décolle de son Afrique du Sud natal, à la recherche de sa sœur disparue. Une histoire simple de vengeance, de culpabilité et de rédemption. On ne sait rien de lui, il a peu d’argent en poche et dispose de seulement 7 jours pour la retrouver.  Message from the ...

Lire la suite
7
limma

Juste allez le voir et après on discutera mais tous les emoji feu du monde ne suffiraient pas à exprimer mon amour pour ce mix parfait de série B au confluent des années 70, 80, 90 en convoquant tout un cinéma qu'on (enfin quand je dis "on" je parle des gens biens, pas ceux ...

Lire la suite
9
bossnigger
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Zombeavers
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT - 2ÈME PARTIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALLÉLUIA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ZODIAC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMMENT J AI RENCONTRE MON PERE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HHHH

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PROFIL POUR DEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONSPIRACY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE JANE DOE IDENTITY

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés