Bande Annonce de MOI, MICHEL G, MILLIARDAIRE, MAITRE DU MONDEDécouvrez la bande Annonce de MOI, MICHEL G, MILLIARDAIRE, MAITRE DU MONDE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2695/fond/2695_w_500.jpg
Stéphane Kazandjian
François-Xavier DemaisoGuy BedosLaurence ArnéLaurent LaffiteAlain DouteyJulien ArnaudPatrick BouchiteyXavier de GuillebonCécile VangriekenLaurent Benaïm

MOI, MICHEL G, MILLIARDAIRE, MAITRE DU MONDE

84 mn

Note de SensCritique :

5.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Stéphane Kazandjian.

Casting : François-Xavier Demaiso, Guy Bedos, Laurence Arné, Laurent Laffite, Alain Doutey, Julien Arnaud, Patrick Bouchitey, Xavier de Guillebon, Cécile Vangrieken. Laurent Benaïm

Synopsis : Homme d'affaires à succès, symbole d'un capitalisme moderne et décomplexé, Michel Ganiant a tout : l'argent, le pouvoir, l'amour. Et il veut que ça se sache. Alors qu'il s'apprête à réaliser le "coup" de sa carrière, il accepte de se laisser suivre par la caméra de Joseph Klein, journaliste gauchiste, impertinent et engagé. Et ce pour notre plus grand plaisir...

Scénario : Stéphane Kazandjian.
Musique : Arnaud Gauthier.
Pays : Belgique | France
Tags : Comédie, Réalité ou fiction ?, Comédies à la française, Comiques au cinéma, Rire jaune.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Comment traiter de l'horreur économique sans barber le spectateur ? C'est la question qui a dû tarauder le cinéaste Kazandjian lorsqu'il s'est attelé à la réalisation de cette comédie satirique. Vrai-faux documentaire, c'est sous la houlette de Joseph Klein, journaliste gauchiste, un peu entre Pierre Carles et Droopy, que nous sommes embarqués dans une virevoltante enquête. Il s'agit, ma foi, d'apprendre aux quidams que nous sommes le b.a. ba de la finance made in France.

Et c'est avec Michel Ganiant, interprété avec jubilation par François-Xavier Demaison, que nous découvrons que la finance est affaire de classe et de frime. L'acteur nous ravit lorsqu'il mime, avec brio, une certaine figure de la politique française. Mais le résident de l'Elysée élu en 2007 n'est pas le seul épinglé : le personnage est en effet un mélange savamment dosé de figures telles que Bernard Tapie, Vincent Bolloré et Jean-Marie Messier. Les femmes ne sont pas en reste. Laurence Arné, épouse Ganiant, incarne une fausse potiche, entre princesse évaporée et ex-mannequin devenue chanteuse. Suivez mon regard !

L'histoire, c'est aussi un peu la lutte entre le bon et le truand. Un combat entre celui qui se donne le devoir d'éclairer ses concitoyens, et un homme qui estime que tout est bon pour casser la baraque. Notre journaliste paraît sincère dans son désir de montrer l'envers, forcément dégueulasse, du décor capitaliste. Mais là où le film ne pêche pas dans la naïveté, c'est qu'il nous montre aussi comment notre idéaliste, pur et dur, se retrouve également fasciné par son sujet. Certaines répliques sont appelées à rester. Le cinéaste, qui a écrit son scénario, n'hésite pas à nous faire grincer des dents avec des gags satiriques, ponctués de répliques sarcastiques. Et heureusement pour le film qui, toujours, garde son équilibre entre humour décapant et fine observation des moeurs de tous un chacun.

Après Sexy boys en 2001, sur une bande de jeunes adultes confrontés au sexe et au couple et Modern Love en 2007 sur les rencontres, ruptures et réconciliations amoureuses, Moi, Michel G, Milliardaire, Maître du monde marque la troisième réalisation de Stéphane Kazandjian. Le titre fait référence à une blague que Jean-Marie Messier avait inspirée à l'époque de sa gloire aux "Guignols de l'info". Lorsqu'on l'interroge sur la genèse de ce film, le cinéaste revient sur l'éclatement de la bulle financière survenue à la fin des années 2000 : " Avec la crise des subprimes, il est devenu de bon ton d'honnir les banques et les traders. A côté des méchants banquiers, il y avait donc les gentils patrons du CAC 40 qui eux étaient là pour créer de l’emploi, de la richesse pour tous et faire de la France une championne de la globalisation. C’est à cette vaste fumisterie que j’ai voulu m’attaquer à travers ce film. "

Mais Moi, Michel G, Milliardaire, Maître du monde est aussi un documenteur. Les documenteurs sont des films de fiction tournés comme s'il s'agissait de documentaires authentiques. Les techniques de réalisation, de cadrage et de montage répondent aux normes du reportage classique. Le film a été tourné avec une caméra HD, la Sony 900. Ainsi, il est plus facile d'assimiler le film à un reportage. Certains plans montrent le caméraman du "documentaire" dans le film en train de réfléchir. Il s'agit du chef opérateur de Moi, Michel G, Milliardaire, Maître du monde. De même, l’ingénieur du son sur le film apparaît à l'image. La bande-son du film fait référence à la musique des Les Dents de la Mer ou aux partitions d'Ennio Morricone.

François-Xavier Demaison, l'acteur, qui a auparavant joué le rôle-titre de Coluche, l'histoire d'un mec, se trouve dans la peau d'un personnage aux antipodes du fondateur des Restos du Coeur. Il s'en explique : « Moi, Michel G, Milliardaire, Maître du monde, nous renvoie à certains travers que l’on peut avoir et nous remet en question face à notre volonté de puissance. à la sortie d’une projection, j’ai entendu une femme qui disait à son mari : « Ce film me donne envie de faire de l’humanitaire », il lui a répondu : « Moi, ça me donne envie d’être milliardaire. » Il est à noter qu'avant de devenir comédien François-Xavier Demaison avait travaillé dans la finance à New York. Et ça ne s'invente pas !

 

Ceci n'est pas un documentaire.

Cette critique acerbe de la haute société, celle de l'élite économique qui dirige le monde d'aujourd'hui, n'a pas eu l'écho escompté, ni même le succès qu'il mériterait amplement. Cette diatribe, filmée sous l'apparence d'un documentaire (qui consiste à suivre le quotidien ...

Lire la suite
8
Johan_Danielis

"Bienvenue dans le monde merveilleux du néo-libéralisme..."

"... Pas d'bol, c'est aussi le vôtre !"... c'est un peu LA phrase qu'on retiendra de Moi, Michel G...., faux documentaire monté "à la" Michael Moore, mettant en scène Michel Ganiant, patron du CAC 40 et Laurent Laffite, journaliste ayant décidé de "se le faire" dans son film. On ...

Lire la suite
8
Fab

Eux, là, qui nous dirigent par derrière...

Je ne vais pas vraiment critiquer cet excellent film, vrai-faux documentaire fait par un brave gars ironique de gauche sur un riche connard cynique de droite. Je le trouve parfait, jusque dans les mini-documentaires insérés qui éclairent les mécanismes de la déconnomie moderne ...

Lire la suite
8
Alfred Boudry
A voir également
Affiche du film MAIS QUI A TUÉ PAMELA ROSE ?

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NOUS IRONS TOUS AU PARADIS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film SEXY BOYS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INCONTRÔLABLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés