Bande Annonce de MOONRISE KINGDOMDécouvrez la bande Annonce de MOONRISE KINGDOM sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3691/fond/3691_w_500.jpg
Wes Anderson
Bill MurrayBruce WillisEdward NortonFrances Mc DormandJared GilmanKara HaywardBob BalabanHarvey KeitelJohn SchwartzmanL.j. FoleyTilda SwintonJake RyanLucas HedgesSeamus-Davey Fitzpatrick

MOONRISE KINGDOM

90 mn

Note de SensCritique :

7.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Wes Anderson.

Casting : Bill Murray, Bruce Willis, Edward Norton, Frances Mc Dormand, Jared Gilman, Kara Hayward, Bob Balaban, Harvey Keitel, John Schwartzman, L.j. Foley, Tilda Swinton, Jake Ryan, Lucas Hedges. Seamus-Davey Fitzpatrick

Synopsis : Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, Suzy et Sam, douze ans, tombent amoureux, concluent un pacte secret et s’enfuient ensemble. Alors que chacun se mobilise pour les retrouver, une violente tempête s’approche des côtes et va bouleverser davantage encore la vie de la communauté.

Scénario : Roman Coppola, Wes Anderson.
Musique : Alexandre Desplat, Mark Mothersbaugh.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Comédie, C'est beau l'amour !, Indie US, Bonjour les vacances, Jeunes en costume, Avec du style, Le Temps des vacances, Promenons-nous dans les bois, Uniformes et grandes manœuvres, Meilleurs films du 21ème siècle selon la BBC.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Prêts à entrer dans la bulle de Wes Anderson ? Dans son univers de maison de poupée, à mi chemin buissonnier entre poésie et dérision ? Avec ce film, son septième, il va au bout de ses marottes : l'enfance et une Amérique innocente, celle des sixties sur une île au large de la Nouvelle Angleterre. Jusque-là les protagonistes de ses films étaient des adultes avec des comportements d'enfants, comme les trois frères de A bord du Darjeeling Limited, ou des personnages-marionnettes comme dans Fantastic Mr Fox.

Dans Moonrise Kingdom, ses deux héros sont des enfants de 12 ans avec des sentiments d'adultes, et ce sont les grands qui ont vraiment des comportements puérils ! Un scout orphelin à lunettes et une adolescente que ses parents croient perturbée font une fugue ensemble un été de 1965 : grâce à eux, et avec une grâce folle, Anderson nous fait redécouvrir la carte du tendre dans un grand champ, en haut d'une phare, dans une crique sauvage, ou en pleine tempête, et avec un bric à brac d'accessoires pop, un tourne disque pour écouter un tube de Françoise Hardy ou une montagne de boîte de pâté pour chat qui pourraient être les boîtes de soupe d'Andy Wharol ! 

C'est à un conte coloré traversé de noirceur que nous invite le cinéaste qui sait, mieux que quiconque, croquer une galerie de personnages : les parents avocats de la fugueuse, incarnés avec gourmandise par Frances McDormand, actrice fidèle des frères Coen, et le grand Bill Murray, le chef de troupe scout auquel Edward Norton offre un sérieux hilarant ou encore le flic de l'île, amoureux transi et coeur d'or, encore un rôle où Bruce Willis peut développer son merveilleux second degré. Et même Harvey Keitel dans un tout petit rôle autoritaire et pathétique ! Et puis il y a les deux acteurs principaux : pas des enfants acteurs lisses et rose bonbon, mais deux débutants prodigieux. Ils sont vraiment à part à l'image de ce film si stylisé, si personnel où le comique doux se mêle au tragique car c'est déchirant de s'aimer contre l'avis général, à 12 ans comme à n'importe quel âge.
Avec ce film boîte à idées, Anderson nous invite au royaume de la nostalgie. Une invitation impossible à décliner. 

Il est libre Wes, ce ne serait pas étonnant qu'on le voit voler. Depuis Rushmore, et surtout La Famille Tenebaum, en 2001, où il réinventait un New York idéal, il crée des miniatures, des films qui sont des mondes en soi, des petits mondes à lui, un peu autistes et, en même temps, si séduisants qu'on a envie de s'y installer pour longtemps.

Comme dans les fonds marins à l'humour branque de La vie aquatique en 2004, devenu un film référence pour tous les cinéphiles, où Bill Murray composait un drôle de commandant Cousteau râleur et obsessionnel. Ou cette Inde revisitée de A bord du Darjeeling Limited qui servait de décor parfumé et coloré au voyage initiatique de trois frangins mal dans leur peau et en quête d'amour maternel. Avant de tourner le film, Wes, qui est un fan de François Truffaut, a visionné en DVD Le Fleuve de Jean Renoir, Le Narcisse Noir de Michael Powell et toute l'oeuvre de Satyajit Ray. Un texan qui a des références si pointues, on s'incline. Il faut dire que Wes a tout de même une licence de philosophie. 

Son style n'est jamais loin du cartoon, et comme un enfant bouillonnant d'idées, Wes a fini par réaliser un film d'animation, mais à part, évidemment, et très loin de la mode pixelisée : un film de marionnettes, mis en mouvement image par image, à la manière du pionnier Ladislav Starevich, Fantastic Mr Fox, ou l'histoire d'un renard dandy, voleur de poules très rusé, de son épouse, de son fils, un gamin pas comme les autres, et qui, ensemble, défient trois odieux fermiers.

La ruse qui gagne contre la force, le droit à la différence, l'amour conjugal : Anderson brasse tous ces thèmes avec une maestra modeste. Un vrai délice visuel, un bonheur total. Un cinéaste cérébral, mais ludique, à la fois complètement pop et mélancolique, et dont chaque film dégage un charme irrésistible : avec Wes, on le sait, le cinéma américain n'est pas près de sombrer tout à fait dans le cynisme. 

La Croisette s'amuse

J'en sors, je me précipite d'en écrire la critique. Je suis encore dans l'euphorie vous comprenez. Moonrise Kingdom a un titre évocateur : poésie, loufoquerie, génie, génie. J'aime chaque moment du film, de la première seconde de la première scène jusqu'à la dernière ...

Lire la suite
9
Flagblues

Désir d'été

J'aime pas donner des 10 sur des coups de têtes. Mais de temps en temps, je peux plus me retenir. C'est un peu ce qui s'est passé avec Moonrise Kingdom. Je voulais faire une critique constructive avec des arguments, où je dirais que Anderson est un génie, qu'il arrive à ...

Lire la suite
10
Lucid

Une fugue en deux mineurs

Une histoire d'amour entre gosses, ce n'est pas si courant finalement... On pense beaucoup à A Little romance de George Roy Hill, bien sûr, enfin pas forcément tout le monde non plus, on doit être deux sur le site à avoir noté le film, c'est dommage d'ailleurs, Wes lui pique ...

Lire la suite
7
Torpenn
le contexte
  • Egalement interprété par
    Wes Craven
  • Pas si éloigné
    Pas le même contexte géographique du tout mais la même manière de créer un univers bien à soi de la part d'un réalisateur qui aime aussi les contes humanistes dans ce film superbe où un adulte aide un enfant fuyard sans papiers. Une "fable" qui fait grandir.
  • Egalement realisé par
    Wes Anderson
  • Dans le même genre
    Oui c'est un film d'animation mais à part, comme tout ce que réalise Wes Anderson, avec, là encore, une réflexion piquante et tendre sur l'enfance, un "pays" dont les habitants sont souvent plus mûrs que les adultes. Un film, aussi, sur la famille et contre la méchante société de consommation. Extra !
A voir également
Affiche du film GARFIELD 2
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TOP COPS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE LABYRINTHE DE PAN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BEFORE SUNSET

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés