NE VOUS RETOURNEZ PAS

À partir de 2.99 €
Pour Venise, ici bien plus terrifiante que chez Visconti
Fantastique / Horreur - 1974 - Royaume-Uni|Italie - VF - interdit aux moins de 12 ans
Un couple, qui vient de perdre leur petite fille morte noyée, se rend à Venise. Sur place, ils vont être confrontés à d'étranges visions et pressentiments qui ravivent en eux le souvenir de leur enfant disparu.

Réalisé par

7 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR
La romancière Daphné Du Maurier a inspiré Hitchcock qui a transposé au cinéma quelque uns de ses écrits comme L’Auberge de la Jamaïque, Rebecca ou encore Les Oiseaux. Trois classiques qui restent plus célèbres aujourd’hui que le très étrange Ne vous retournez pas adapté, lui, par le cinéaste anglais Nicolas Roeg en 1973. Dont Look Now (titre original) nous invite à  ressentir l’étrange deuil subit par un couple d’Américains en voyage à Venise.

Ne se remettant pas de la mort accidentelle de leur petite fille, ils finissent par avoir d’étranges visions et des pressentiments glaçants qui ravivent en eux le souvenir encore vivace de leur enfant disparu. Nicolas Roeg joue la carte du fantastique suggéré en insistant plus sur l’ambiance ouatée que sur les effets chocs. Hallucinations fugitives, prémonitions, apparitions, doutes, angoisses existentielles et meurtre étrange…

L’ambiance du film, à la fois mortifère et hypnotisante, n’est pas loin de faire penser au nouveau cinéma d’épouvante japonais des années 2000 à la The Ring ou Dark Water. Comme il le refera trois ans plus tard dans l’Homme qui venait d’ailleurs, Nicolas Roeg joue sur la distorsion du temps et sur la perception sensorielle des situations pour amener progressivement le spectateur dans un cauchemar éveillé. Même si vous avez peur en regardant Ne vous retournez pas, hé bien essayez de ne pas vous retournez !

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Julie Christie

Nicolas Roeg

DOCTEUR JIVAGO

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS