Bande Annonce de NEW YORK 1997 (VERSION RESTAURÉE)Découvrez la bande Annonce de NEW YORK 1997 (VERSION RESTAURÉE) sur FilmoTVhttp://
John Carpenter
Adrienne BarbeauDonald PleasenceErnest BorgnineKurt RussellLee Van CleefCharles CyphersFrank DoubledayHarry Dean StantonIsaac HayesJamie Lee CurtisTom Atkins

NEW YORK 1997 (VERSION RESTAURÉE)

95 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : John Carpenter.

Casting : Adrienne Barbeau, Donald Pleasence, Ernest Borgnine, Kurt Russell, Lee Van Cleef, Charles Cyphers, Frank Doubleday, Harry Dean Stanton, Isaac Hayes, Jamie Lee Curtis. Tom Atkins

Synopsis : Dans un futur proche. Isolée du reste du monde, la ville de New York est devenue un gigantesque pénitencier où la violence s'exerce au quotidien. A la suite d'un attentat, le président des Etats-Unis se retrouve seul au milieu de la zone interdite. Un criminel est chargé de sauver le chef d'Etat...

Scénario : John Carpenter, Nick Castle.
Musique : Alan Howarth, John Carpenter.
Pays : Royaume-Uni|Etats-Unis d'Amérique
Tags : Aventure / Action, Science-fiction, Editions Originales.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Sorti en 1981 et inspiré par Un Justicier dans la Ville avec Charles Bronson, New York 1997 est le cinquième long métrage de John Carpenter. Depuis ses débuts en 1974, ce spécialiste du film indépendant et fauché s’est alors distingué tour à tour dans le registre de la science-fiction avec Dark Star, puis dans celui du film d’action avec Assaut, avant de trouver définitivement son style et sa marque dans l’épouvante avec le mythique Halloween, mille fois copié et jamais égalé.

Avec Escape from New York - titre original du film que vous apprêtez à voir - Carpenter s’essayait au film d’anticipation - intégralement tourné de nuit - en imaginant Big Apple transformée en 1997 en un vaste quartier de sécurité, afin d’endiguer la hausse record de la criminalité. Lorsque l’avion du président des Etats-Unis s’écrase derrière les murs qui entourent la ville, un homme, un seul, est en mesure d’aller sauver l’hôte de la Maison Blanche prisonnier des gangs qui font la loi : Snake Plissken !

Kurt Russell, âgé à l’époque de 30 ans, incarne ce vaillant mercenaire, ancien héros de guerre devenu hors-la-loi par défi envers les autorités qu’il estime corrompues, mais qu’il doit servir ici sous la contrainte : il ne dispose d’ailleurs que de 24 heures pour accomplir sa mission impossible, ce qui vous donne une idée des péripéties qui vous attendent... Une dernière précision : la voix- off qui nous éclaire au cours du prologue, est celle de Jamie Lee Curtis, révélée par Halloween. John Carpenter adore les clins d’œil et nous vous en révélerons d’autres à la fin de la projection. Bon film…

Franchement, vous ne trouvez pas que Kurt Russell a quelque chose de Clint Eastwood jeune ici ? Mais ouiiii ! Et c’est normal, car c’est d’abord à l’Inspecteur Harry que Carpenter avait songé pour incarner Snake Plissken et ceci explique simplement cela. De surcroît, cela donnait une direction artistique à Russell, qui vouait alors une foi aveugle en son metteur en scène.

Après ses années d’apprentissage au sein du studio Disney, c’est Carpenter le premier qui avait cru en Kurt Russell, lui confiant le rôle du King Presley dans un téléfilm remarquable, Le roman d’Elvis. Après New York 1997, Carpenter et lui travailleraient encore ensemble à trois reprises, dans l’excellent The Thing, puis dans Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin et enfin dans Los Angeles 2013 qui lui permettrait de reprendre le rôle de Snake Plissken.

Je vous avais promis la révélation d’autres clins d’oeil en voici : les deux personnages secondaires appelé Romero et Cronenberg, sont un hommage aux cinéastes George A. Romero et David Cronenberg que Carpenter idolâtre. Enfin, quant à la présence de Lee Van Cleef, co-star avec Clint Eastwood du Bon, la Brute et le Truand, elle éclaire l’admiration du réalisateur pour le cinéma de Sergio Leone...

Hey Snake, i thought you were dead.

New-york 1997 est un film culte, comme la plupart des films de Carpenter. C'est un excellent film d'anticipation qui, bien avant minority report, questionnait la justice américaine. C'est un Western urbain ou est distillée l'essence même du anti-héro, j'ai nommé le grand ...

Lire la suite
9
Samu-L

Mon New York

New York ! Capitale du crime. Haut-lieu de la came et paradis de la péripatétipute en tout genres. Des buildings claustrophiques qui jouent à cache-cache avec le soleil et qui gagnent toujours. Des rues et des avenues tracées à la règle, une géométrie basique à base ...

Lire la suite
8
Ze Big Nowhere

The name is Splissken.

A chaque fois c'est pareil, je plonge. (La musique, et je sais que toi, qui sais, tu chantonnes déjà.) Comme un môme, Carpenter me prend par le peu de cheveux qui me restent sur la nuque et m'entraîne dans les bas-fonds de Manhattan, dans le futur, enfin maintenant dans le ...

Lire la suite
10
DjeeVanCleef
 
le contexte
A voir également
Affiche du film CREEPSHOW
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film DU SANG DANS LE DÉSERT
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film INVASION LOS ANGELES (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TRANSFORMERS : LA REVANCHE
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film CONTRÔLE PARENTAL

à partir de

4.99
 
Affiche du film COME AS YOU ARE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ASTÉRIX : LE DOMAINE DES DIEUX

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OUTFALL

à partir de

3.99
 
Affiche du film RAMPAGE - HORS DE CONTRÔLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NEW YORK 1997 (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés