PAPICHA

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce que c'est un manifeste féminin contre l'islamisme
Drame - 2019 - Belgique|Algérie|France - 104 MIN - VO - HD - Tous publics
A Alger, dans les années 1990, Nedjma, étudiante, est passionnée par le stylisme. La nuit, elle s'échappe de sa cité universitaire pour aller en boîte de nuit vendre clandestinement ses créations. Une chape de plomb s'est en effet abattue sur le pays. Les femmes doivent revêtir «le hijab de la musulmane»...

Réalisé par

7.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

La création contre la barbarie, la création pour survivre, c’est l’argument d’une comédie dramatique algérienne sortie en 2019. Papicha, c’est le titre de ce film et réalisé par une femme : Mounia Meddour.

Il met en scène la jeunesse des années 90 qui rêve d’être tout simplement une jeunesse : danser, s’amuser, flirter. Les papichas sont ces jeunes filles qui rêvent de liberté à l’occidentale, des coquettes, des grisettes, des fashion victims aussi.

Manifeste contre le puritanisme et le conservatisme Papicha, a été présenté au festival de Cannes dans la section « Un certain regard » où il a été très bien accueilli. C’est évidemment un film politique mais c’est aussi une oeuvre générationnelle pleine d’une tendresse, à la Vitelloni en version féminine, pour ne pas dire féministe.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Lyna Khoudry

Dans la nouvelle vague féminine du cinéma maghrébin un film sur la persécution des jeunes femmes qui ne suivent pas les lois liberticides ou simplement la coutume. L'héroïne du film enceinte et abandonnée se réfugie chez des gens qui l'hébergent et la protègent pour lui éviter la prison.

Mounia Meddour

Un film sur les jeunes femmes marocaines qui se prostituent pour se donner les moyens de mieux vivre et notamment leurs rêves de consommation. Mais elles seront victimes d'une société conservatrices et patriarcales, filles perdues autant que recherchées.

LES BIENHEUREUX DE SOFIA DJAMA (2017)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS