À BRAS OUVERTS

2017
89 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

2017
89 mn
Parce que Christian Clavier caricature ses amis les "bobos"...
Sur un plateau de télévision pour la promotion de son dernier ouvrage «A bras ouverts», Jean-Etienne Fougerole, un intellectuel humaniste est pris à parti par l'un de ses opposants. Celui-ci le met au défi d'accueillir chez lui des personnes défavorisées comme il le préconise dans son livre...
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
France
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
bonus
Les + de filmo

Un écrivain très rive gauche fait à la télé la promotion de son nouveau roman, intitulé A bras ouverts qui préconise la solidarité nationale et l’accueil des réfugiés. Le lendemain une famille rom débarque dans sa gentilhommière. Christian Clavier dans son emploi favori de cuistre de gauche, un bobo comme on les nomme aujourd’hui, pétarade dans cette comédie de Philippe de Chauveron sortie en 2017.

En face de lui Ari Abitan incarne le bon sauvage en chef, avec une truculence ravissante. Elza Zylberstein est là aussi, en bonne épouse excédée.

Le film a suscité quelques polémiques avant, pendant et après sa fabrication. On l’a accusé de racisme à quoi les artistes ont répondu par un refus du politiquement correct. Selon la célèbre formule de Desproges « on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui ». Rirez-vous avec Christian Clavier?

 
Dans le même genre vous pouvez trouver BOUDU SAUVÉ DES EAUX DE JEAN RENOIR (1932) (Le grand film de Renoir confronte celui qui a tout et celui qui n'a rien, le clochard qui voulait mourir et le bourgeois qui se rachète une conscience en le sauvant.) ou encore LE TEMPS DES GITANS DE EMIR KUSTURICA (1989 ) (Les Roms, ceux de Yougoslavie, populations nomades, marginalisées, excentriques, vues avec tendresse et sens du burlesque par Emir Kusturica qui va avec ce film entrer dans le quarteronnes cinéastes occidentaux qui comptent.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Autour du film