BLACKKKLANSMAN - J'AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

À partir de 4.99 €
L'histoire est vraie, inspirée de la vie de l'officier Ron Stallworth et révélée dans ses mémoires publiés en 2014.
Policier / Suspense - 2018 - Etats-Unis d'Amérique - 130 MIN - VM - HD - Tous publics
Au début des années 1970, Ron Stallworth, premier officier noir américain du Colorado Springs Police Department, prend l'initiative d'appeler David Duke, le chef du Ku Klux Klan et se fait passer pour un blanc raciste. Son but : inflitrer l'organisation et la démanteler. Il a besoin qu'un collègue blanc se fasse passer pour lui...

Réalisé par

7.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Véronique Le Bris
Véronique Le Bris
CHRONIQUEUR

Un black infiltre le Ku Klux Kan. La ficelle est tellement grosse que ça ne peut être que le pitch d’un mauvais film de fiction, d’un nanar assumé. Pas du tout ! C’est celui du nouveau film de Spike Lee. Et tenez-vous bien, il est adapté de faits réels.

Dans les années 1970, Ron Stallworth, un policier afro-américain, débarque comme officier au commissariat de Colorado Springs. C’est le plus capé du département mais le reste de l’équipe, toute blanche et depuis toujours, doute de ses capacités. La ségrégation n’est plus appliquée depuis peu mais l’Amérique profonde reste raciste.

Pour affirmer son autorité, Ron Stallworth, formé à devenir un agent infiltré, comprend qu’il doit briller. Il découvre une petite annonce dans le journal du coin qui vise à recruter des membres pour l’antenne locale du Ku Klux Klan. Il postule par téléphone et finit par être recruté.

 

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Adam Driver

Parce qu'il traite lui aussi de la capacité de nuisance et de la violence générée par l'organisation suprémaciste blanche, Ku Klux Klan

Spike Lee

Un autre film où des flics décide d'infiltrer un clan mafieux, cette fois sur la côte Est des Etats-Unis

L'HOMME QUI TUA DON QUICHOTTE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Même casting