BRICE DE NICE

À partir de 2.99 €
Comédie - 2005 - France - 96 MIN - VF - HD - Tous publics

Brice, trente ans, mèche blonde rebelle et âme d’ado, se prend pour un surfeur, émule du personnage de Bodhi interprété par son «dieu» Patrick Swayze, dans Point Break. Indéfectiblement, chaque matin, il se lève, revêt son T-Shirt jaune estampillé de son nom et empoigne sa planche pour constater que la vague qu’il attend n’est toujours pas au rendez-vous sur la plage de Nice.

Réalisé par

4.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

C’est au milieu des années 1990 que Jean Dujardin, né en 1972, crée au cabaret en compagnie de la bande des "Nous C Nous" (Eric Collado, Bruno Salomone, Eric Massot et Emmanuel Joucla) le personnage de Brice de Nice, également prononcé "Braïce de Naïce". Cet éternel adolescent surfeur à mèche blonde qui méprise tout le monde, balance des vannes à chacun en ricanant "J’t’ai cassé !", est popularisé par la télévision lors de l’émission de Patrick Sébastien, Fiesta.

Dujardin accède à quelques seconds rôles au cinéma, mais c’est la série quotidienne du petit écran, Un gars, une fille, qui le rend célèbre. Il y incarne Loulou, face à Chouchou/Alexandra Lamy, de 1999 à 2003. En 2004, il réendosse le T-Shirt jaune et le "staïle" de "Braïce de Naïce" dans le long métrage coécrit avec Karine Angeli et James Huth et que réalise ce dernier. Les ingrédients des sketches sont revus et augmentés de quelques données biographiques et intrigues périphériques, et de personnages nouveaux comme celui de Marius Lacaille, grand ado également, bien frappé lui aussi, et qui cache sous ses grosses chaussures un douloureux secret. Pour couronner le tout, deux moments de comédie musicale avec notamment la chanson et le ballet lors de l’attaque de la banque, "Le Casse de Braïce".

C’est effectivement d’un casse, d’un hold up, qu’il s’agit lors de la sortie sur les écrans français le 6 avril 2005 avec, à l’arrivée, plus de quatre millions d’entrées récoltées. Jean Dujardin a continué son ascension irrésistible avec un nouveau personnage haut en couleur : celui de Hubert Bonisseur de la Bath alias OSS 117 dans les deux films de Michel Hazanavicius OSS 117, Le Caire nid d’espions (2006) et  OSS 117 : Rio ne répond plus (2008). C’est sous la houlette du même réalisateur que Dujardin, en 2011, accède aux récompenses suprêmes : son rôle muet dans The Artist lui vaut, en France, un prix d’interprétation au festival de Cannes et, aux Etats-Unis, un Golden Globe et un Oscar. Dans la foulée, il se voit offrir des rôles à Hollywood dans Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese et Monuments Men de George Clooney. A l’automne 2016, sort la suite des aventures du surfer avec un pois chiche dans la cervelle, sobrement intitulée Brice 3, alors qu’il n’y a pas d’opus 2. Car Dujardin a "cassé" le 2 !!!

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Jean Dujardin

Après Brice de Nice, c’est l’autre film français qui cite un personnage incarné par Patrick Swayze à l’écran : en l’occurrence Dirty Dancing.

James Huth

Comédie qui prend sa source dans un spectacle de café-théâtre, les acteurs d’origine reprenant leurs personnages à l’écran, comme Brice de Nice...

LE BRUIT DES GLAÇONS DE BERTRAND BLIER (2010)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité