HANNIBAL

Parce que Julianne Moore reprenait le rôle de Clarice du Silence des agneaux
Policier / Suspense - 2001 - Royaume-Uni|Etats-Unis d'Amérique - 123 MIN - VM - HD - interdit aux moins de 12 ans
Dix ans après avoir échappé au FBI, Hannibal Lecter coule des jours tranquilles à Florence, où il gagne sa vie comme professeur en histoire de l'art. A des milliers de kilomètres de là, Mason Verger, la seule victime du tueur à avoir survécu, met tout en oeuvre pour retrouver son bourreau...
6.5 / 10
6.5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Emmanuelle Spadacenta
Emmanuelle Spadacenta
CHRONIQUEUR

Hannibal Lecter est l’un des monstres emblématiques de la fiction et dix ans après Le Silence des Agneaux, il revient hanter les songes de Clarice Sterling, l’enquêtrice du FBI la plus badass du cinéma américain.

Certes, Clarice Sterling a changé de tête – exit Jodie Foster, hello Julianne Moore. Mais Anthony Hopkins rempile, plus dégueu que jamais. On retrouve Lecter libre, à Florence, conservateur de bibliothèque, mais menacé par l’une de ses anciennes victimes.

Ridley Scott reprend les rênes de la saga Lecter, et réalise un thriller bien malsain, digne suite du chef-d’œuvre de Jonathan Demme – mais pas aussi emblématique, il faut le reconnaître. Reste le plaisir immense de côtoyer la perversité à l’état pur.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SEVEN (Avec LE SILENCE DES AGNEAUX, l'autre grand film de serial killer.) ou encore THE DARK KNIGHT RISES (THE DARK KNIGHT RISES a lui aussi été en partie tourné à Florence en Italie.).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné