THE DARK KNIGHT, LE CHEVALIER NOIR

À partir de 2.99 €
Pour nous rappeler que cette épisode a désormais une suite
Aventure / Action - 2008 - Royaume-Uni|Etats-Unis d'Amérique - 147 MIN - VF - Tous publics
Le lieutenant de police Jim Gordon et Harvey Dent, le nouveau procureur incorruptible de Gotham, veulent porter un coup décisif à la pègre qui gangrène la ville. Avec l'aide de Batman, que son statut de héros commence à encombrer, il entreprennent de démanteler les dernières organisations criminelles qui infestent les rues de la ville. Mais un nouveau génie du crime solitaire et incontrôlable fait mine de proposer ses services aux chefs de la pègre pour éliminer Batman. En fait, Joker n'a qu'un but : répandre la terreur et le chaos dans Gotham...

Réalisé par

8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Ouah Ouh !! Allez, on le dit : The Dark Knight est un diamant noir ! Bien plus thriller post moderne que simple film fantastique de super héros, cet épisode de Christopher Nolan et son frère Jonathan est le plus sombre, le plus réaliste, le plus pessimiste et brillant de toute la saga batmanienne, les deux adaptations de Tim Burton avec Michael Keaton dans le rôle titre, Batman en 1989 et Batman le défi en 1992, puis les deux opus de Joel Schumacher, Batman Forever en 1995 avec Val Kilmer, puis Batman et Robin, deux ans plus tard, avec George Clooney en chauve-souris, et enfin, en 2000, Batman Begins déjà de Christopher Nolan et déjà avec Christian Bale.

Follement urbain et contemporain, The Dark Knight s'apparente plus dans sa forme aux thrillers de Michael Mann qu'aux délires gothiques de Tim Burton. La scène d'ouverture de braquage fait d'ailleurs penser à celle de Heat. C'est aussi le film post 11 septembre le plus frappant et angoissant qui soit avec ses gratte ciel qui explosent à cause d'un "terroriste", qualificatif que le lieutenant Gordon emploie à propos du Joker.

Le Joker, parlons-en ! Avec ce timbré au maquillage dégoulinant et au visage fendu d'un sourire permanent, Nolan crée le plus effrayant et fascinant méchant rencontré depuis longtemps sur un écran. Un malade qui n'obéit à aucune règle, méprise l'argent et ne rêve que du chaos... Un anarchiste, un vrai, dangereux comme de la nitroglycérine et presque émouvant dans son comportement suicidaire. Dans le rôle, Heath Ledger est à couper le souffle, d'un talent qui fait froid dans le dos et envoie littéralement à la casse le pourtant génial Jack Nicholson, Joker du premier Batman de Tim Burton. Bien sûr, la performance mortifère de Heath Ledger est d'autant plus bouleversante que ce sixième épisode de Batman peut être considéré comme son tombeau de cinéma puisqu'il mourut prématurément quelques mois après la fin du tournage, à l'âge de 28 ans, d'une intoxication médicamenteuse aigüe. Son décès plane sur ce film très noir et sans happy end où Batman lui-même passe du statut de héros à celui de chevalier noir en choisissant d'endosser des crimes qu'il n'a pas commis. Un héros fatigué qui fuit dans la nuit et découvre la liberté...

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Heath Ledger

Christopher Nolan

LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN D'ANG LEE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité