Bande Annonce de La conquêteDécouvrez la bande Annonce de La conquête sur FilmoTVhttp://
Xavier Durringer
Bernard Le CoqDenis PodalydèsFlorence PernelHippolyte GirardotSamuel LabartheDominique BesnehardGérard ChaillouGrégory FitoussiMathias MlekuzMichèle MorettiPierre CassignardSaïda Jawad

La conquête

105 mn

Note de SensCritique :

5.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Xavier Durringer.

Casting : Bernard Le Coq, Denis Podalydès, Florence Pernel, Hippolyte Girardot, Samuel Labarthe, Dominique Besnehard, Gérard Chaillou, Grégory Fitoussi, Mathias Mlekuz, Michèle Moretti, Pierre Cassignard. Saïda Jawad

Synopsis : Le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence la République française, attend les résultats. Il se souvient des années qui l’ont mené jusqu’au sommet de la vie politique, et des crises traversées par son couple.

Scénario : Patrick Rotman, Xavier Durringer.
Musique : Nicola Piovani.
Pays : France
Tags : Plus d'émotion, Biopic, Président.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Nicolas Sarkozy est seul chez lui. Nous sommes le 6 mai 2007, jour du second tour de l'élection présidentielle et le futur Président de la République bien que confiant en sa victoire le soir même, n'a plus goût à rien. Une seule chose l’obsède : sa femme Cécilia qui se dérobe à lui et qu'il tente vainement de joindre par tous les moyens. Il revoit les cinq années qui viennent de s'écouler et qui ont marqué son ascension au pouvoir.

Réalisé par Xavier Durringer, auteur entre autres de La Nage indienne et de J'irai au paradis car l'enfer est ici, La Conquête se veut une œuvre cinématographique audacieuse puisqu'elle s'attaque à des personnages existant dans la réalité sans pour autant changer leurs noms. Ainsi Nicolas Sarkozy reste Nicolas Sarkozy, et il en va de même pour Jacques Chirac, Dominique de Villepin, Cécilia Sarkozy ou encore Rachida Dati. Audacieux le film l'est aussi dans la mesure où il réussit à susciter l'intérêt du spectateur à travers une histoire que pourtant tout le monde ou presque, connaît. Pour cela il fallait une combinaison des talents aussi bien du cinéaste Durringer, que du scénariste Patrick Rotman, que des comédiens qui ont eu fort à faire pour éviter de sombrer dans le cliché ou la caricature.

Ainsi on retrouve Denis Podalydès confondant de vérité en Nicolas Sarkozy. Le sociétaire de la Comédie Française semble avoir cerné bien plus que les mimiques de l'ancien président, il lui confère une âme et le rend vibrant d'humanité, alors que l'acteur de son propre aveu n'est pas sarkozyste pour un sou. Du grand art.

Xavier Durringer, le réalisateur de La conquête, raconte comment il a vaincu ses peurs face à un projet qui non seulement racontait une histoire vraie tout en conservant les noms des personnages, mais en plus s'attaquait à des individus alors même qu'ils étaient en plein exercice du pouvoir. Et d'ajouter que de nuits blanches en crises d'anxiété, c'est finalement le désir de relever le défi qui l'a emporté. Durringer rend également hommage à Shakespeare, lui attribuant une part importante du mérite dans le fait qu'il se soit lancé dans l'aventure. Quel rapport Durringer a-t-il donc établi entre l'auteur de Roméo et Juliette et la conquête du pouvoir par Nicolas Sarkozy? Et bien celui du pouvoir justement.

Vous avez pu le constater à travers le film, les luttes en politique se font beaucoup parmi les rivaux du même clan et non seulement entre ennemis affichés. N'en est-il pas de même dans la plupart des œuvres shakespeariennes? Oui dira Xavier Durringer, sans omettre de souligner par ailleurs que l'attitude de Cécilia Sarkozy portant son homme pendant vingt ans à bout de bras jusqu'à la victoire, pour une fois le but atteint, partir avec un autre homme, relève du romanesque shakespearien le plus pur. Du drame le plus absolu. Autant d'éléments qui donnèrent au cinéaste l'impression de tourner une fiction inspirée d'un classique de la littérature et certainement pas d'un biopic.

Xavier Durringer se plait aussi à raconter qu'au delà de Shakespeare, il s'amusa pour pouvoir mener à bien le projet et faire justement abstraction de l'aspect biopic des choses, à établir des similitudes entre les deux milieux, celui de la politique et celui du cinéma. Notamment pour ce qui est des films de gangsters. Voyez note le cinéaste, comme les parrains mafieux s'entourent de gardes du corps armés et munis d'oreillettes, comment ils parlent dans leurs téléphones portables la main devant la bouche afin que personne ne puisse lire sur leurs lèvres, comment ils soignent leurs apparitions, et bien l'homme politique fait exactement pareil. La différence intervient essentiellement dans la manière utilisée pour se débarrasser d'autrui. Dans les films du genre Le Parrain on ouvre le feu à tout va sur le rival encombrant, alors qu'en politique on assène des phrases assassines à l'encontre de qui pourrait éventuellement vous barrer la route.

Les coulisses du pouvoir

Il en aura fait du bruit ce film, avant même de sortir on avait le sentiment que tout le film avait été raconté à la télé via la multitude de reportages réalisés. La journée spéciale « la conquête » sur itélé a terminé d'enfoncer le clou pour un film sur un président ...

Lire la suite
7
CREAM

Au début du film, Sarkozy rencontre Chirac pour discuter de son futur poste. Tout le film est réuni là : les acteurs, tous sans exception, sont incroyables, non pas tant au niveau de la ressemblance physique que du travail vocal effectué par chacun, en particulier Denis Podalydès ...

Lire la suite
8
Cinemaniaque

Ceci est une oeuvre de fiction

Ne pas vous attendre à un documentaire réaliste sur la montée au pouvoir de Nicolas Sarkozy. Ce film est clairement une comédie, assumée en tant que telle, à prendre au second degré. J'ai été agréablement surprise en ce sens, et j'ai souvent ri, grâce à de nombreuses ...

Lire la suite
7
Filmosaure
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Vous n avez encore rien vu

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Monsieur Papa

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Pater

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Purple Rain

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film SALES GOSSES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CRASH TEST AGLAÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PLANETE DES VAMPIRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHOUQUETTE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TRAHISONS

à partir de

6.99
 
Affiche du film I WISH - FAITES UN VOEU

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés