Bande Annonce de LA GUERRE DES MISSDécouvrez la bande Annonce de LA GUERRE DES MISS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5261/fond/5261_w_500.jpg
Patrice Leconte
Benoit PoelvordeChristian CharmetantJacques MathouLaurent GamelonOlivia BonamyBéatrice MichelCynthia GroggiaLaurent BateauMichèle GarciaAdeline KohlAlain CorneauAlbert DelpyAlice LeconteAnais TellenneAngélique DelestreAnne-Sophie MorillonAntoine ChappeyArnaud HenrietCatherine Deneuve

LA GUERRE DES MISS

85 mn

Note de SensCritique :

3.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Patrice Leconte.

Casting : Benoit Poelvorde, Christian Charmetant, Jacques Mathou, Laurent Gamelon, Olivia Bonamy, Béatrice Michel, Cynthia Groggia, Laurent Bateau, Michèle Garcia, Adeline Kohl, Alain Corneau, Albert Delpy, Alice Leconte, Anais Tellenne, Angélique Delestre, Anne-Sophie Morillon, Antoine Chappey, Arnaud Henriet. Catherine Deneuve

Synopsis : Entre Charmoussey et Super Charmoussey, c'est la guerre. Voilà maintenant 22 ans que la riche station de ski remporte le concours de Miss local, au grand dam de la petite ville de vallée qui tente tant bien que mal d'attirer le chaland. Mais cette année, Charmoussey compte bien mettre toutes les chances de son côté en recrutant l'ex-enfant du pays qui est parti à Paris faire carrière. Mais celui-ci est un vrai perdant qui n'ose pas s'afficher comme tel et le retour dans sa ville d'origine ne se fera pas sans heurt.

Scénario : Franck Chorot, Fred Cavayé, Guillaume Lemans.
Musique : Paul Lainé.
Pays : France
Tags : Comédie, En province, Jeunes filles, Humour noir, Français marrants.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Trois ans après son film Mon meilleur ami et  près de 30 ans après l’énorme succès que fut les Bronzés, Patrice Leconte revient en 2008 avec La guerre des Miss. Ici, pas de vacanciers en goguette mais plutôt l’envers du décor avec les stations qui reçoivent les touristes et la guerre des clochers qui en découle. 

En effet, entre la petite commune, encaissée dans la vallée, de Charmoussey et la station de ski Super Charmoussey, c’est la fin des haricots. L’une est fructueuse, l’autre en pleine récession. De plus, cela fait 22 ans d’affilée que Super Charmoussey remporte l’élection de Miss locale. Trop, c’est trop pour Charmoussey qui décide que tous les coups sont permis afin cette année de remporter ce 23ème concours de beauté.

Grand adepte du cinéma français populaire, c’est avec un petit budget que le réalisateur de Viens chez moi, j’habite chez une copine, se lance dans cette comédie pas si légère sur la réussite personnelle et sur le clivage riche/pauvre avec une idée de scénario, certes pas franchement récente, mais qui n’en est pas moins efficace.

3 ans d’arrêt entre Mon Meilleur Ami et La guerre des miss ainsi qu’une charge en 1999 contre la critique française de cinéma, Patrice Leconte est un homme de principe. Il avait ainsi décidé de prendre un peu ses distances avec ce monde qui ne lui convenait plus trop où, pour lui, la critique cherche à tuer le cinéma français et la comédie populaire est particulièrement prise de haut. Et pourtant, c’est bien là qu’il excelle Patrice Leconte, pour preuve ses œuvres multirediffusées, et multireregardées, telles que Les Bronzés font du ski ou encore Ma femme s’appelle reviens. Car s’il y a bien une chose qui peut définir ce réalisateur, c’est bien une forme de spontanéité qui confinerait presque à la naïveté si on ne le savait pas intelligent. 

En effet, quand Patrice Leconte évoque La Guerre des Miss, il en parle comme s’il s’agissait d’une sorte de conte initiatique où les personnages apprendraient que leurs rêves peuvent devenir réalité, qu’il faut croire en sa chance si l’on veut la provoquer. Un regard tendre, presque candide sur son film qu’il veut profondément populaire et humaniste. Ce qu’il est puisqu’il s’intéresse à la fois à des problématiques purement humaines comme la réussite personnelle et le besoin d’apparat en société mais aussi sociale, comme le clivage riche/pauvre avec un léger côté France d’en haut, France d’en bas pour reprendre une expression connue, le tout avec une morale presqu’enfantine. 

Cette nécessité de la reconnaissance sociale se retrouve par exemple dans le personnage de Benoit Poelvoorde. L’acteur, en roue libre ici dans une interprétation plus mélancolique que burlesque, y incarne un enfant du village parti tenté sa chance. Il a échoué, il est incapable de l’avouer à lui-même et aux autres. Pire, il n’assume pas ou peu les conséquences de cet aller-retour. Cette pression sociale, qu’il se met plus qu’il ne la subit des autres, est finalement caractéristique d’une époque que Leconte cherche à dépeindre. Une époque aussi où les plus aisés ne se mélangent pas aux plus démunis à la fois par pure prétention mais aussi par peur. C’est ce constat là, plutôt triste, que Leconte s’évertue à faire ici tout en essayant, presque magiquement, de nous montrer que ce n’est pas une fatalité. 

Sacré Leconte !

J'ai bien ri. Une excellente comédie extrêmement bien construite avec un humour moins bas de gamme que ne pouvait faire penser la bande annonce. Un humour à la Leconte qui m'a fait pensé au mésestimé "les grands ducs". Tous les acteurs sont excellents y compris Benoît Poelvoorde. ...

Lire la suite
8
Seemleo
le contexte
A voir également
Affiche du film MR 73
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TOUT ÇA... POUR ÇA ! (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RUE DES PLAISIRS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES INSOUMIS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés