Bande Annonce de LE DERNIER DES MOHICANSDécouvrez la bande Annonce de LE DERNIER DES MOHICANS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7311/fond/7311_w_500.jpg
Michael Mann
Daniel Day-LewisEric SchweigJodhi MayMadeleine StoweRussell MeansEdward BlatchfordPatrice ChéreauSteven WaddingtonWes StudiJustin M. RiceTerry KinneyTracey Ellis

LE DERNIER DES MOHICANS

107 mn

Note de SensCritique :

7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Michael Mann.

Casting : Daniel Day-Lewis, Eric Schweig, Jodhi May, Madeleine Stowe, Russell Means, Edward Blatchford, Patrice Chéreau, Steven Waddington, Wes Studi, Justin M. Rice, Terry Kinney. Tracey Ellis

Synopsis : En Amérique du Nord, en 1757. Alors que les Français et les Anglais se battent pour récupérer les terres appartenant aux Indiens, les sœurs Munro – Cora et Alice – souhaitent rejoindre leur père, le colonel anglais qui dirige le Fort William Henry. C’est en compagnie du major Duncan Heyward, amoureux de Cora, que les deux jeunes filles entament le voyage. Après être tombés dans une embuscade, ils seront sauvés par Œil-de-Faucon, un blanc d’origine européenne élevé par Chingachgook (« Grand serpent ») et son fils Uncas (« Cerf Agile »), le dernier des Mohicans !

Scénario : Christopher Crowe, Michael Mann.
Musique : Randy Edelman, Trevor Jones.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Aventure / Action, Les héros d'antan, Indiens d'Amérique, Littérature américaine, Romans d'aventure.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Paru en 1826, le Dernier des Mohicans est l’œuvre du très populaire auteur américain James Fenimore Cooper, à laquelle le cinématographe (encore muet) s’intéressa dès 1911, en attendant que le petit écran s’y mette, lui aussi, à la fin des années 1950.

En 1992, deux ans après l’énorme succès de Danse avec les loups de Kevin Costner, Michael Mann – auteur du Solitaire, avec James Caan, et heureux producteur de la célèbre série, Deux flics à Miami – entreprit la quatorzième adaptation de cette histoire, dont l’action se déroule en Amérique du Nord, en 1757, durant la guerre de Sept ans qui opposa Français et Anglais, très désireux, les uns comme les autres, de faire main basse sur les terres indiennes.

Parallèlement à ce conflit, un officier anglais doit accompagner Alice et sa charmante sœur Cora – dont il est amoureux – auprès de leur colonel de père, qui commande le Fort William Henry. Tombés dans une embuscade, ils seront sauvés par Œil-de-Faucon (Daniel Day-Lewis), un blanc d’origine européenne élevé par Chingachgook (autrement dit « Grand serpent ») et son fils Uncas (« Cerf Agile »), le fameux... dernier des Mohicans !

Contrairement à l’accueil qu’il reçut aux Etats-Unis, où il démarra « en flèche », comme s’amusa à le rapporter le chroniqueur du Nouvel Observateur, le film que vous venez de voir ne fut pas, en France, ce qu’il est convenu d’appeler un succès public. Il faut dire que, sorti à Paris fin août 1992, la concurrence était sévère. Le même jour sortait Alien 3 de David Fincher, deux semaines plus tôt était sorti l’Arme fatale 3 de Richard Donner, deux grosses productions américaines trustant durablement le sommet du box office. Quant à l’accueil critique, il ne fut pas moins réservé, voire parfois injuste. « Rien n’est authentique dans ce film pompier et figé », pouvait-on lire dans l’Événement du jeudi. Si, tout de même, les paysages « splendides » et les scènes de combat « spectaculaires et ultraviolentes » furent souvent mises en avant, c’est l’Anglais Daniel Day-Lewis (35 ans) qui, dans ce premier vrai grand rôle hollywoodien, attira attention et compliments.

Fils du poète Cecil Day-Lewis, distingué par la Reine d’Angleterre en 1967, et petit fils de Michael Balcon, grand producteur ayant, notamment, accompagné les débuts d’Alfred Hitchcock (en 1925) avant de diriger les fameux studios d’Ealing, Daniel Day-Lewis a 14 ans lorsqu’il fait une première et très brève apparition (muette) au cinéma, en 1971, dans Un dimanche comme les autres, de John Schlesinger, dans lequel, avec sa bande, et armé d’un tesson de bouteille, il raye méthodiquement les carrosseries de plusieurs jolies automobiles garées dans Londres. Une dizaine d’années plus tard on le retrouvera en voyou raciste dans Gandhi de Richard Attenborough, puis – moins brièvement – en officier de la Navy dans le Bounty de Roger Donaldson. C’est à 28 ans qu’il se fera véritablement remarquer – en punk décoloré et homo – dans My Beautiful Laundrette de Stephen Frears, avant de décrocher son premier Oscar du meilleur comédien, grâce à son rôle de peintre et écrivain lourdement handicapé dans My Left Foot de Jim Sheridan.

C’est Trevor Jones, qui avait déjà composé la musique d’Excalibur (John Boorman), de Runaway Train (Andrei Konchalovsky) ou, encore, de Mississippi Burning (Alan Parker), qui travailla d’abord sur la musique du Dernier des Mohicans. Mais, en désaccord profond avec Michael Mann (scénariste, réalisateur et producteur du film), il abandonna son œuvre en cour de route au profit de Randy Edelman, habitué aux comédies d’Ivan Reitman, telles que Jumeaux, Un flic à la maternelle ou S.O.S. fantômes II. Malgré cette péripétie, leurs travaux respectifs (et successifs) furent distingués par une nomination au Golden Globe.

Le dentier des moricauds.

http://youtu.be/H2syST_MPn8 C'est mon œil de vrai con encore un peu humide que je finis le visionnage des aventures d'Oeil-de-faucon. Vrai con parce que cette fin me cueille toujours, humide parce qu'en fait je suis un putain de romantique. Bon, si tu as cliqué sur le lien qui ...

Lire la suite
9
DjeeVanCleef

Madeleine de Proust.

Parfois, la simple évocation d'un film, la simple mention de son titre suffit à vous plonger dans une certaine rêverie, dans une douce nostalgie vous laissant avec une myriade d'étoiles dans les yeux. En ce qui me concerne, il suffit d'évoquer dans une discussion "Le dernier ...

Lire la suite
10
Gand-Alf

The tear hunter.

Le dernier des Mohicans occupe une place à part dans la filmographie de Michael Mann, alors que c’est paradoxalement un de ses films les plus célèbres : il s’agit ici de s’essayer à la commande d’un film académique, historique, mêlant tous les ingrédients de l’épique, ...

Lire la suite
8
Sergent Pepper
le contexte
  • Egalement interprété par
    Daniel Day-Lewis
  • Pas si éloigné
    Curiosité muette, entamée par l’Américain Clarence Brown, achevée par le Français Maurice Tourneur. Avec Wallace Beery dans le rôle du méchant Magua.
  • Egalement realisé par
    Michael Mann
  • Dans le même genre
    Deux ans avant Michael Mann, Kevin Costner redonne vie aux grands espaces et envie aux spectateurs de retrouver les grandes émotions du western.
A voir également
Affiche du film NINE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA CHASSE AUX SORCIERES
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film COLLATERAL
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TARZAN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés