LES DIVINS SECRETS

Bientôt disponible
Parce que le film a été tourné en Caroline du Nord, à Wilmington, comme Blue Velvet
Comédie - 2002 - Etats-Unis - 116 MIN - Tous publics
Le conflit entre une fille et sa mère, conduit les meilleures amies de cette dernière, à tenter de les reconcilier. Petits et grands secrets de famille vont alors refaire surface...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Carlos Gómez
Carlos Gómez
CHRONIQUEUR

 

Le film que vous vous apprêtez à découvrir est une de ces comédies dramatiques dont les Américains possèdent mieux que personne la formule. Une histoire tricotée dans le but de faire rire et pleurer, aux ressorts dramatiques éprouvés, dont un petit groupe d’amies d’enfance, tire les fils jusqu’à dénouer pour vous le secret de famille qui justifie toute l’entreprise. On pense à Potins de femmes, ce mélo qui avait confirmé en 1989 le talent d’une certaine Julia Roberts. Mais il vous rappellera tout aussi bien Les vies privées de Pipa Lee de Rebecca Miller, avec Robin Wright. 

Le scénario est l’adaptation d’un roman à succès de Rebecca Wells paru en 1998. Le récit est construit sur la relation conflictuelle entre une jeune femme orgueilleuse (Sandra Bullock) et sa vieille mère, aussi rigolote que névrosée, interprété par Ellen Burstyn. « Madame » Ellen Burstyn ai-je envie de dire. Une des plus grandes actrices de sa génération ; c’est elle qui jouait la maman de Linda Blair dans L’Exorciste. Vous y êtes ? Alors on enchaîne.

Les divins secrets est mis en scène par Karolyn Ann Khouri, dite Callie Khouri, dont c’étaient les premiers pas derrière une caméra. Une dizaine d’années plus tôt cette Américaine d’origine iranienne s’était déjà distinguée comme scénariste, en signant pour Ridley Scott un très grand film dont les femmes, déjà, étaient les héroïnes : Thelma et Louise. Bon film.

Réalisé par

5.8 / 10
Le contexte

Sandra Bullock

Une autre introspection familiale, autour de trois soeurs qui se retrouvent autour de leur mère après la disparition de leur père.

Callie Khouri

Un casting presque exclusivement féminin autour d'une série d'histoires où les personnages se livrent sur leur intimité. Réalisé par Herbert Ross.

LES ENSORCELEUSES