LES FILLES D'AVRIL

2017
98 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

2017
98 mn
Valeria, à 17 ans, vit à Puerto Vallarta avec sa demi-soeur Clara. Valeria est enceinte de quelques semaines de son petit ami Mateo, mais n'a pas encore annoncé la nouvelle à sa mère, Avril, dont elle reste distante. Débordée par ses nouvelle responsabilités, elle finit pourtant par l'appeler...
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
Mexique
Tous publics
VO - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Michel Franco aime déranger. Ses films creusent souvent plus loin que les autres pour aller interroger les notions morales. Les filles d’Avril ne dérogent pas à cette règle, mais pourtant cet opus diffère des autres dirigés par ce metteur en scène mexicain.

Ce n’est pas la première fois que Franco dissèque une relation familiale, certains se souviennent encore d’un frère et d’une sœur forcés à l’inceste dans Daniel et Ana, mais le regard a changé. Les filles d’Avril prend plus de temps pour se dévoiler, l’intrusion d’une mère dans la vie de ses enfants adultes, n’est qu’une surface pour aborder la peur du vieillissement.

Au-delà d’une situation d’ahurissant fait divers, Les filles d’Avril fait le bilan de la génération des baby boomers, avec cette femme si éprise de libertés, qu’elle est prête à tout pour les conserver. Y compris s’emparer, littéralement, du futur de ses filles. Mais comme toujours chez Franco, le malaise vient d’une absence de jugement. Un regard impartial qui fait d’Avril, entre coupable et victime, égoïsme et amour débordant, un inoubliable personnage féminin.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LES ARNAQUEURS (Anjelica Huston est elle aussi une très mauvaise mère, capable de mettre son fils en péril dans le film de Stephen Frears) ou encore MAMAN TRÈS CHÈRE (le biopic de Joan Crawford révèle une mère toute aussi abusive, jusqu'à vouloir prendre la place de sa fille...).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné