LOOKER

À partir de 7.99 €
Parce que c'est le premier film intégrant un personnage virtuel en images de synthèse
Policier / Suspense - 1984 - Etats-Unis - 96 MIN - VM - Tous publics
Le célèbre chirurgien esthétique Larry Roberts découvre que trois de ses patientes mannequins sont assassinées. Soupconné par la police, il mène l’enquête lui-même afin de protéger le dernier mannequin encore en vie, Cindy. Aidé par la jeune fille, il découvre que la société Digital Matrix pour laquelle elle travaille prépare un nouveau procédé de publicité hypnotisante qu’elle souhaite utiliser au profit d’un candidat à la présidence...

Réalisé par

6.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

Avant de devenir réalisateur, Michael Crichton était romancier. Pour écrire ses nombreux best-sellers, du Mystère Andromède à Jurassic Park, il avait recours à une méthode : partir d'une base scientifique plausible à partir de laquelle il se surdocumentait. Il a adapté ce socle au cinéma, en voulant utiliser pour ses films, pour la plupart des récits d'anticipation, des techniques cinématographiques de pointes voire avant-gardistes.
Si Mondwest, fut le premier film a faire appel aux images générées par ordinateur, Looker, fut en 1981, le premier à intégrer un personnage virtuel, en images de synthèse. Cette virtualité étant d'ailleurs l'un des sujets centraux du film. Un chirurgien plastique y découvre que ses plus belles patientes sont mystérieusement assassinées. Sa propre enquête va le mener vers une étrange société de production qui manipule les esprits via des messages glissés dans des images subliminales.
Au-delà de son pas d'avance sur des effets spéciaux qui sont depuis devenus monnaie courante dans le cinéma, la part prophétique de Looker est plus ahurissante en annonçant plus de vingt ans avant son avènement, une société ou l'image est devenue reine, ou les médias audiovisuels peuvent contrôler le pouvoir politique. Plus qu'une excellente série B, Looker est devenu à sa manière un manifeste, désormais plausible, contre ces dangers.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Albert Finney

Andrew Niccol, un des héritiers, dans les thématiques, de Crichton, interroge lui aussi dans ce film le rapport à la perfection de l'image féminine.

Michael Crichton

Comme Looker, L'unique est un des rares films des années 80 abordant le thème de la virtualité, ou faisant appel à des personnages intégralement conçu en images de synthèse.

WOLFEN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité