Bande Annonce de MA FEMME EST UNE ACTRICEDécouvrez la bande Annonce de MA FEMME EST UNE ACTRICE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/816/fond/816_w_500.jpg
Yvan Attal
Charlotte GainsbourgYvan AttalLionel AbelanskiLudivine SagnierNoémie LvovskyTerence StampKeith AllenLaurent Bateau

MA FEMME EST UNE ACTRICE

91 mn

Note de SensCritique :

5.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Yvan Attal.

Casting : Charlotte Gainsbourg, Yvan Attal, Lionel Abelanski, Ludivine Sagnier, Noémie Lvovsky, Terence Stamp, Keith Allen. Laurent Bateau

Synopsis : Charlotte, comédienne de profession, est marié à Yvan, journaliste sportif. Ils forment un couple très heureux jusqu'au moment où Yvan se met à jalouser les partenaires masculins de Charlotte. Or, cette dernière succombe aux charmes de John, un acteur rencontré sur un plateau de tournage à Londres. Pendant ce temps, Yvan, qui prend des cours de théâtre à Paris, fait la connaissance d'une jeune comédienne qui ne le laisse pas indifférent.

Scénario : Yvan Attal.
Musique : Brad Mehldau.
Pays : France
Tags : Comédie, Comédies à la française, Femmes, femmes, Acteurs français, Des couples dans tous leurs états, Des actrices, Sélection Couples en crise, Spécial couples, Le meilleur des comédies françaises, Chacun son métier.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

« Ma femme est une actrice… et je lui donne le premier rôle dans mon premier film en tant que réalisateur » aurait pu ajouter Yvan Attal.

A l’origine de ce long métrage, un court que l’acteur, révélé dans Un monde sans pitié d’Eric Rochant, avait réalisé cinq ans auparavant. Un court métrage tellement satisfaisant qu’il se retrouvera intégralement inclus dans le long métrage final. De Giulietta Masina et Federico Fellini à Brigitte Bardot et Roger Vadim en passant par Gena Rowlands et John Cassavetes, la figure du couple à la ville et couple à l’écran est récurrente dans l’histoire mondiale du cinéma.

Mais Yvan Attal va un peu plus loin que l’habitude en faisant de ses deux personnages principaux des clones assez parfaits de son épouse et de lui-même ! A tel point qu’ils portent les mêmes prénoms, ce contre quoi Charlotte Gainsbourg raconte s’être insurgée à la lecture du scénario. Elle a fini cependant par se faire à l’ idée de ce « mentir-vrai » qui a guidé le cinéaste tout au long de l’écriture puis du tournage du film. Pour Yvan Attal, comme il l’explique lui-même, le vrai sujet du film est là, je cite, « Qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est faux au cinéma ? » Et pour illustrer son propos, le cinéaste de conclure : « Lorsque j’embrasse Charlotte dans le film, ce n’est pas pareil que lorsque c’est un couple d’acteurs qui s’embrassent. » Effet de miroir garanti ! 

Au delà des ressemblances évidentes, tout évidemment n’est pas vrai dans ce film qui est d’abord une comédie et une fiction. Ainsi Yvan Attal n’a-t-il pas de sœur dans la vraie vie ! Ce fut l’occasion de confier ce rôle à la réalisatrice Noémie Lvovsky qui avait notamment signé Oublie moi en 1995 et La vie ne me fait pas peur en 1999, et de lui inoculer ainsi le virus de la comédie. Tout en poursuivant sa carrière de cinéaste avec Faut que ça danse où elle apparaît à l’écran aux côtés ce Jean-Pierre Marielle, elle est devenue actrice à part entière pour Valéria Bruni Tedeschi et son film Actrices, entre autres. Par ailleurs, la collaboration professionnelle entre Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal avait commencé onze ans plus tôt avec le film d’Eric Rochant, Aux yeux du monde, pour se poursuivre avec Amoureuse de Jacques Doillon et Love etc. réalisé par Marion Vernoux.

Quant aux deux « acteurs », entre guillemets, qui jouent le rôle des parents d’Yvan et de Nathalie alias Noémie Lvovsky, ils ne furent pas totalement en terre inconnue, puisque l’une est la mère de Lionel Abelanski et l’autre le père d’un autre acteur, Serge Hazanavicius. 

La vraie surprise du casting, ce fut peut-être l’acteur choisi par le cinéaste pour incarner l’amant anglais de Charlotte : Terence Stamp qui, rappelons-le, obtint en 1965  le prix d’interprétation au Festival de Cannes pour le film de William Wyler intitulé The Collector (L’Obsédé) et a travaillé avec Fellini, Pasolini, Cimino, Soderbergh ou Oliver Stone, entre autres. « J’avais besoin, raconte Yvan Attal, d’un acteur anglo-saxon car j’avais envie de situer cette histoire ailleurs qu’en France, à cause de l’éloignement qui accentue l’angoisse et la jalousie. »

Le romantisme burlesque et déglingué.

Que dire si ce n'est que j'ai passé un agréable moment, avec en plus une grosse tranche de rigolade? Ce film parle de la vie de couple, de la façon de se parler, de la possession affective, de la jalousie, mais sans tomber dans le lourd. La trame est celle du métier d'acteur, ...

Lire la suite
9
Romarain

Pour son premier film Yvan Attal nous livre une sympathique histoire, bien trouvé et originale, porté par lui même et sa femme, la superbe Charlotte Gainsbourg, un film bien maîtrisé et divertissant, de plus il passe vite donc pas chiant, le scénario est franchement très ...

Lire la suite
7
MC²
A voir également
Affiche du film ILS SONT PARTOUT

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE SERPENT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ILS SE MARIÈRENT ET EURENT BEAUCOUP D ENFANTS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ACTRICES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés