NOUS IRONS TOUS AU PARADIS

À partir de 9.99 €
Pour la réplique "T'es pas sur les nerfs, t'es sur les miens"
Comédie - 1977 - France - 107 MIN - VF - HD - Tous publics

Après la découverte d’une photo sur laquelle sa femme embrasse un inconnu, Etienne se met en quête de découvrir l’identité de l’amant. Parallèlement, il croit faire l’affaire du siècle avec ses amis en achetant pour une bouchée de pain une maison à la campagne…. 

6.9 / 10
6.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR

Un an après le succès d’Un éléphant ça trompe énormément,  Jean Rochefort, Guy Bedos, Claude Brasseur et Victor Lanoux reprennent leurs rôles respectifs d’Etienne Dorsay, le fonctionnaire cavaleur, Simon, le médecin victime de sa mère, Daniel, l’homosexuel qui a du mal à s’accepter, et Bouly, le beauf coureur de jupons. 

Cette fois, Yves Robert et son scénariste Jean-Loup Dabadie ont les coudées franches pour étudier les personnages  plus en profondeur, et  élaborer des situations plus complexes. Les trouvailles abondent, les scènes mémorables aussi, comme cette vente d’une maison de banlieue le jour d’une grève des aiguilleurs du ciel.

Les dialogues sont aux petits oignons, et l’équilibre est si juste entre ironie et tragédie que le film fait parfois penser au vers d’Alfred de Musset: “Quelle mâle gaieté, si triste et si profonde que, lorsqu’on vient d’en rire, on devrait en pleurer”. Il y a un peu de ça ici, même si on rit plus souvent qu’on ne pleure. 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver UN ÉLÉPHANT ÇA TROMPE ÉNORMÉMENT (premier volet des aventures des quatre amis) ou encore VINCENT, FRANÇOIS, PAUL ET LES AUTRES (un des grands films de copains typique des années 70).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné