Bande Annonce de REALIVEDécouvrez la bande Annonce de REALIVE sur FilmoTVhttp://
Mateo Gil
Barry WardCharlotte Le BonJulio PerillánOona ChaplinTom HughesBruno SevillaDaniel HorvathRafael Cebrián

REALIVE

103 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Mateo Gil.

Casting : Barry Ward, Charlotte Le Bon, Julio Perillán, Oona Chaplin, Tom Hughes, Bruno Sevilla, Daniel Horvath. Rafael Cebrián

Synopsis : Marc est un ambitieux trentenaire qui réussit tout ce qu'il entreprend. Un jour, le couperet tombe : il apprend quil ne lui reste plus qu'un an à vivre. Refusant l'inéluctable, il décide de cryogéniser son corps dans l'espoir qu'il puisse être guéri dans le futur...

Scénario : Mateo Gil.
Musique : Lucas Vidal.
Pays : Belgique|Espagne
Tags : Science-fiction, Drame, Villes du futur, Mort.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Realive est le troisième long métrage de Mateo Gil, surtout connu comme scénariste de la plupart des films d’Alejandro Amenabar, dans lesquels il abordait des genres aussi variés que le polar, la science-fiction, le mélodrame ou le peplum,  pour interroger l’identité humaine, dans un contexte qui souligne le conflit entre liberté individuelle et préjugés moraux, le tout en affirmant simultanément une quête de sens et le refus de tout dogme.

Realive est un condensé de ces thèmes à travers l’histoire d’un personnage atteint d’une maladie incurable. Il décide alors de se suicider pendant que son corps est encore en bon état afin de se faire cryogéniser dans l’espoir de renaître un jour grâce aux progrès de la science.  Son souhait se réalise et le film détaille son expérience lorsqu’il se réveille 70 ans plus tard, et apprend à vivre dans un monde complètement changé.

Réalisé pour un budget très réduit, le film fonctionne grâce à sa structure qui met en parallèle deux périodes différentes à 70 ans d’intervalle. Quant au message humaniste, il est porté par des interprètes uniformément excellents parmi lesquels on reconnaît dans un rôle romantique Oona Chaplin, repérée dans Game of thrones.

Avant Realive, Mateo Gil a réalisé deux films, dont l’étonnant western existentiel Blackthorn, dans lequel Sam Shepard incarne un Butch Cassidy vieillissant et réfugié en Bolivie jusqu’à ce qu’il soit rattrapé par un chasseur de primes joué par Eduardo Noriega. Mais il est surtout connu pour avoir écrit les films d’Alejandro Amenabar : Tesis, Ouvre les yeux, Mar adentro et Agora qui traitait de l’intolérance religieuse face à la science. Cette étroite collaboration de Mateo Gil avec le cinéaste espagnol fait penser à une autre célèbre association, celle de Danny Boyle avec Alex Garland. Et il est tentant de poursuivre en disant que Realive est l’équivalent de ce que Garland avait tenté avec Ex machina. Les points communs sont nombreux : partant d’une hypothèse de science-fiction, le script étudie les rapports entre un scientifique et la créature qu’il a fabriquée grâce à la technologie, et de la façon dont le personnage s’affranchit de son « créateur ». La grande différence vient de ce que le personnage de Realive était humain à l’origine.

En plus d’anticiper ce que l’avenir nous réserve en terme de mortalité et d’immortalité, Realive se penche sur l’évolution de la mémoire, et prédit à ce propos  que « des millions de gens vivront des vies complètement normales sans se souvenir de rien ».  On peut y voir une façon de commenter le présent en suggérant que nous y sommes déjà, sachant que les smartphones et les ordinateurs ont pris le relais de notre mémoire qui n’a quasiment plus besoin de rien enregistrer.

Realive est aussi une réflexion sur le temps, et sur la façon de l’utiliser au mieux : c’est évident dans les flash backs qui montrent l’époque où le personnage se sait condamné et hésite entre se préparer à l’au-delà, ou profiter de ses derniers instants avec la femme qu’il aime. Realive a manifestement bénéficié de peu de moyens, et le cinéaste a tiré le meilleur parti qu’il pouvait de scènes d’intérieur, la plupart du temps dans des décors épurés, un peu à la façon de Bienvenue à Gatacca, pour laisser le champ libre aux dialogues chargés de sens.

“Tous les espoirs sont permis à l'homme, même celui de disparaître.” - Jean Rostand

Disparaître. Un peur commune, entêtante, hantant une humanité en quête d’éternité. Certains décident de croire en un au-delà qui leur permettrait de continuer d’exister. D’autres décident de miser sur la science. Ne pas disparaître est le choix qu’a fait Marc ...

Lire la suite
7
Maya_K_

Gros coup de Coeur

Je profite de cette édition 2017 des Utopiales pour faire une petite critique sur le film que j'ai préféré aux Utopiales 2016 ^^ Ce film, en plus de posséder une histoire et une réalisation fantastiques, soulève des problèmes philosophiques énormes et fait vraiment réfléchir ...

Lire la suite
9
PeKaNo

Monde de...

Les films de genre sont décidément une chouette catégorie de films. Essentiellement parce qu’on y trouve de tout, (eh oui, même de l'humour qui fait rigoler) et parce qu’à l’image d’une auberge Espagnole on peut y trouver ce que l’on y apporte. Quelque fois, c’est ...

Lire la suite
9
amjj88
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Astérix et Obélix : au service de sa Majesté

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VICKY CRISTINA BARCELONA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NEW YORK 1997 (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TRANSFORMERS : LA REVANCHE
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film CONTRÔLE PARENTAL

à partir de

4.99
 
Affiche du film COME AS YOU ARE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ASTÉRIX : LE DOMAINE DES DIEUX

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OUTFALL

à partir de

3.99
 
Affiche du film RAMPAGE - HORS DE CONTRÔLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NEW YORK 1997 (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés