SPHÈRE

À partir de 2.99 €
Des savants américains découvrent un engin d’origine mystérieuse abîmé dans le Pacifique. Leurs recherches vont tourner au cauchemar au fil d’un suspense diabolique.
Fantastique / Horreur - 1998 - Etats-Unis - 130 MIN - VF - Tous publics

Le psychologue Norman Goodman est convoqué pour diriger une opération scientifique chargée d’explorer ce qui pourrait bien être un vaisseau spatial reposant par trois cents mètres de fond dans le Pacifique. Harold C. Barnes est chargé par l’armée de superviser la mission qui réunit aussi le mathématicien Harry Adams et l’astrophysicien Ted Fielding. Norman retrouve aussi sur les lieux la biochimiste Beth Halperin, une ancienne élève avec qui il a entretenu une liaison houleuse. Norman a choisi lui-même ces scientifiques dans une étude un peu bâclée que lui avait commandée le gouvernement pour savoir comment réagir face à une rencontre d’origine extraterrestre. Confronté aux travaux pratiques, le psychologue est vite dépassé. Il faut dire que l’engin, abîmé depuis trois siècles, contient une mystérieuse sphère dorée provoquant des phénomènes dangereux sur le personnel de l’Habitat, la base sous-marine construite non loin de là…

Réalisé par

5.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Caroline Vié
Caroline Vié
CHRONIQUEUR

Tourné en 1997, Sphère est une adaptation d’un roman éponyme de Michael Crichton. Cet auteur de nombreux best-sellers, décédé le  4 novembre 2008 à l’âge de  66 ans, a remporté des succès internationaux grâce à Jurassic Park de Steven Spielberg et à la série Urgences qu’il a créée. Il a également dirigé les films de science-fiction, Westworld, Coma, Looker et Runaway. Crichton est l’un des producteurs de Sphère où il avoue s’être amusé à confronter des savants brillamment intelligents à leurs limites psychologiques. Le romancier a attendu dix ans pour que son livre soit porté à l’écran. Il a immédiatement approuvé le choix de Barry Levinson derrière la caméra car il avait apprécié son adaptation de son livre Harcèlement, en 1995. L’auteur tenait, en effet, à ce que Sphère soit confié à un réalisateur qui privilégie la psychologie des personnages par rapport à l’action pure et dure. Ce sont les rapports complexes entre les protagonistes qui ont attiré le cinéaste, lequel rêvait de réaliser un film de science-fiction sans parvenir à dénicher le bon projet. Dustin Hoffman a été le premier acteur choisi par Barry Levinson et Sharon Stone a littéralement supplié le réalisateur de l’engager. On retrouve les chanteurs Huey Lewis et Queen Latifah dans la distribution. Le réalisateur a envisagé de les faire chanter en duo sur le générique de fin, mais a fini par renoncer à cette idée. Ralph Tabakin, acteur fétiche de Barry Levinson, fait une apparition au début du film dans la peau d’un officiel de la O.S.S.A. Il  a été  présent dans tous les films du réalisateur de Diner en 1982 à Liberty Heights en 1999. Il est décédé en 2001. La séquence où Samuel L. Jackson manque de s’étrangler en mangeant un poulpe est un clin d’œil à Alien de Ridley Scott.

 

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Sharon Stone

Barry Levinson

CASINO DE MARTIN SCORSESE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité