Bande Annonce de THE ARENADécouvrez la bande Annonce de THE ARENA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/11848/fond/11848_w_500.jpg
Andrey Volgin
Agnia DitkovskiteAleksandr TyutinDeni AlasaniyaDenis ShvedovEvgeniy MikheevIvan ZhvakinLukerya IlyashenkoNikita Dyuvbanov

THE ARENA

98 mn

Note de SensCritique :

3.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Andrey Volgin.

Casting : Agnia Ditkovskite, Aleksandr Tyutin, Deni Alasaniya, Denis Shvedov, Evgeniy Mikheev, Ivan Zhvakin, Lukerya Ilyashenko. Nikita Dyuvbanov

Synopsis : Dans le Moscou postapocalyptique des années 2070, des jeunes gens se retrouvent dans un bunker pour participer à un marathon de danse impitoyable.

Scénario : Andrey Zolotarev.
Musique : Aleksandr Kryukov.
Pays : Russie
Tags : Science-fiction, Danse, Villes du futur, Héros russes.

à partir de

13.99
voir ce film

Katniss Everdeen vous manque ? La fin de la tétralogie Hunger Games a laissé un grand vide dans votre vie ? Ne vous inquiétez pas, les Russes vont remédier à ça. Ainsi vous proposent-ils The Arena, film de science-fiction où la survie est l'enjeu évidemment mais celle-ci, au lieu de passer par le combat à armes réelles passe par... la danse.

En 2070, l’humanité a subi une guerre nucléaire qui a laissé le monde en ruines et poussé la Terre à réagir avec des particules mortelles pour l'homme. Pour se protéger, ceux-ci ont créé The Arena, qui offre un champs magnétique qui repousse les effets nocifs du cœur de la planète bleue. Mais pour que cela marche : il faut de l'énergie. Or celle-ci vient des humains.

Alors quitte à sacrifier une partie de la population, autant en faire un spectacle ! Le problème est que cette société survivante est à deux vitesses alors la révolte gronde... Film postapocalyptique mêlant nouvelles technologies et rites anciens, The Arena d'Andrey Volgin affiche une grande ambition dans ses effets visuels pour une histoire au croisement de Running Man et The Darkest Hour.

Les films "Young Adult" postapocalyptiques ont visiblement encore de beaux jours devant eux. Partout dans le monde. Après les américains Hunger Games, Divergente ou autres Le Labyrinthe, c'est au tour des Russes de montrer leur savoir-faire en la matière. Ici la nouvelle Katniss est un homme et il s'appelle Kostya. Ramassé dans la rue par la police, il est envoyé dans The Arena pour participer à la battle de danse dont seul le gagnant sortira vivant. A noter que seuls les jeunes sont amenés à participer, par obligation ou par volontarisme, et donc sont les seuls à mourir pour alimenter la machine qui protège l'ensemble de la population. The Arena paraît ainsi être au croisement de Matrix, des rites présupposés des Incas et Running Man.

Visuellement, le film s'appuie sur une esthétique très futuriste inspiré notamment de la saga de jeux vidéo Assassin's Creed. Mais lorsque les corps éclatent, parce qu'ils sont touchés par les particules terrestres ou à l'issue d'un combat perdu, leur désintégration n'est pas sans évoquer The Darkest Hour. Le long métrage avec Emile Hirsch et Max Minghella, produit par Timur Bekmambetov, cinéaste russe à la grande audace visuelle, mettait déjà en avant cette approche stylistique faisant passer les corps de pixels à cendres. Une esthétique que l'on retrouve également dans plusieurs longs métrages de la jeune société russe Kinodanz qui produit The Arena. A noter que le film a déjà fait l'objet d'un remake plus olé-olé avec des danseuses de pole dance.

Mais le véritable moteur du film, finalement plus que son approche dramatique et fantasmée des conséquences d'une guerre nucléaire, est bien l'histoire d'amour centrale. Très proche d'une romance à la Aladdin sachant qu'un jeune homme de la rue va tomber amoureux d'une femme de la caste privilégiée. Mais ce qui est moins évidemment est l'aspect ultra compétitif du personnage féminin, qui elle s'est portée volontaire pour ce show de gladiateurs-danseurs. Elle est ainsi un protagoniste fort, incarnant une féminité qui prend plus les choses en main alors que la majeure partie des personnages masculins qui l'entourent, se contentent de suivre les règles de ce nouvel environnement. 

Je vais me faire défenseur du cinéma russe... Après la très agréable surprise qu'a été "Attraction", j'ai découvert ce ''The arena" qui est sacrément surprenant. Déjà, le concept de base est cinglé et franchement novateur. Ce mélange entre dance et univers à la "Hunger ...

Lire la suite
7
Beerforbear
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Showgirls

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FAME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA CAPTURE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MOONWALKER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film CINQUANTE NUANCES PLUS CLAIRES

à partir de

4.99
 
Affiche du film CRO MAN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BELLE ET SÉBASTIEN 3 : LE DERNIER CHAPITRE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE 15H17 POUR PARIS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L APPARITION

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BULLET HEAD

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés