T-34, MACHINES DE GUERRE

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Un exemple efficace du cinéma guerrier russe contemporain.
Guerre / Western - 2018 - Russie - 108 MIN - VM - HD - Tous publics
En 1944, un groupe de soldats russes menés par Nikolai Ivushkin parvient à fuir l'Allemagne à bord d'un tank T-34 à moitié détruit.

Réalisé par

6.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR

Produit pour 600 millions de roubles, soit l’équivalent de dix millions de dollars, ce film de guerre russe à gros spectacle retrace les exploits du T34, un char d’assaut soviétique réputé pour être l’un des meilleurs chars de la seconde guerre mondiale. Plus encore que le Centurion, premier char de bataille britannique de l’après-guerre ou le Panzer 6, fleuron des tanks allemands.

On suit un groupe de prisonniers russes qui, en 1941, sont internés dans un camp de concentration allemand où des soldats de la Wehrmacht ont également réquisitionné quelques T34 qu’ils utilisent pour cible pour leurs entraînements guerriers. Mais après trois années de travaux forcés, l’un des prisonniers russes, le lieutenant Ivushkin, réussit à s’enfuir avec quelques hommes dans un T34 à moitié détruit. Leur but : rejoindre la frontière tchèque au plus vite alors qu’ils sont poursuivis par une douzaine de panzers allemands.

Pyrotechniquement impressionnant, T34 est synthétisé en ces termes par son réalisateur qui dit qu’il voulait raconter une histoire à un jeune public de telle sorte que la génération la plus âgée puisse encore se souvenir de la grande guerre patriotique.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Alexander Petrov

La guerre en Afghanistan vue de l'intérieur d'un tank soviétique. Impressionnant.

Aleksey Sidorov

Le débarquement de Normandie dans le film de guerre le plus imposant de l'histoire du cinéma

ANNA

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS

Pas si éloigné