Bande Annonce de TROP BELLE POUR TOIDécouvrez la bande Annonce de TROP BELLE POUR TOI sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2684/fond/2684_w_500.jpg
Bertrand Blier
Carole BouquetFrançois CluzetGérard DepardieuJosiane BalaskoRoland BlancheDenise ChalemDidier BénreauJean-Paul FarréMyriam BoyerPhilippe FaureStéphane AuberghenSylvie Orcier

TROP BELLE POUR TOI

88 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Bertrand Blier.

Casting : Carole Bouquet, François Cluzet, Gérard Depardieu, Josiane Balasko, Roland Blanche, Denise Chalem, Didier Bénreau, Jean-Paul Farré, Myriam Boyer, Philippe Faure, Stéphane Auberghen. Sylvie Orcier

Synopsis : Bernard Barthélémy, concessionnaire automobile, a tout ce qu’il peut souhaiter. Une femme sublime, deux beaux enfants, un petit cercle d’amis fidèles. Et puis un jour, elle arrive : Colette Chevassu, secrétaire intérimaire. Petite, ronde, timide, rien de particulier. Pourtant, quelque chose se noue très vite entre eux. Quelque chose de doux, de fort, d’incompréhensible pour l’entourage…

Scénario : Bertrand Blier.
Musique : Franz Schubert.
Pays : France
Tags : Drame, En voiture, Autour de Bertrand Blier, Vieux couples, La crise du couple, Couples de légende, Piano Piano.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Un homme marié couche avec sa secrétaire. On a vu sujet moins basique ! Mais de la part du réalisateur iconoclaste qu’est Bertrand Blier, il fallait s’attendre à tout. Et surtout pas à du classique. Quoique, côté bande son, il nous la joue très très classique, justement, avec du Schubert à tous les étages. Cette musique, qui semble émaner de la tête des protagonistes tant elle sied à la passion naissante de Bernard Barthélémy pour sa secrétaire, devient, au détour d’une phrase, totalement diégétique. "Elle te plaît, cette musique ?", demande, lors d’un repas familial, son épouse, Florence, à Bernard qui semble sortir d’une transe et découvrir soudain qu’il n’est donc pas le seul à l’entendre. Leur fiston fait un exposé pour l’école sur le compositeur romantique et Bernard n’en a pas fini avec Schubert!

En s’attaquant, en 1989, dans son onzième film, à l’adultère bourgeois, Bertrand Blier continue de creuser le sillon des Valseuses, Préparez vos mouchoirs, Beau-Père, La Femme de mon pote ou Tenue de soirée : il dynamite les rapports amoureux et tord le cou à la morale et aux clichés. Le mot qui revient le plus dans les dialogues de Trop belle pour toi, c’est "bouleversé" et c’est bien des désordres de la passion que parle le film. De tous ces états d’amour, ces états d’âme qui font briller les yeux (de joie, de larmes aussi) et vous donnent la sensation de flotter, d’être regardée par tous les hommes dans la rue, comme dans cette scène ou la secrétaire, Colette Chevassu, interprétée par une Josiane Balasko remarquable, confie à un homme qui attend le train, comme elle : "Je viens de faire l’amour tout l’après midi !" —"Pourquoi vous me dites ça ?" —"Bonheur, cadeau, partage !"

Ces bouleversements contaminent aussi la mise en scène puisque la chronologie est chahutée. Dès le premier regard échangé entre Bernard et Colette, on les retrouve tous deux dans une chambre d’hôtel : fantasme ou réalité ? Quant aux dîners récurrents du cercle d’amis, ils changent de couleur en cours de route pour redevenir soirée de mariage avec Florence Barthélémy (Carole Bouquet) en robe de dentelles blanches. Puis, au jeu du "et si", Blier nous propose d’inverser les rôles : Colette devient, un temps, la femme et Florence, la maîtresse. De tous ces chamboulements naît un des plus beaux films qu’on ait vu sur l’amour. Sensible, inspiré, indispensable.

Dans Trop belle pour toi !, Bertrand Blier retrouve pour la cinquième fois Gérard Depardieu et, pour la deuxième fois, après le petit rôle qu’elle tenait dans Buffet froid, Carole Bouquet. Mais c’est la première fois, après un rendez-vous manqué dans Les Valseuses, qu’il dirige Josiane Balasko dans le personnage difficile et ingrat de Colette Chevassu, la femme au physique quelconque, dont on dit dans le film, au mieux qu’elle est "sympa", au pire qu’elle n’a "aucun charme".

Née Josiane Balaskovic en 1950, d’une famille yougoslave installée à Saint-Ouen, elle débarque, à dix-huit ans, dans les cours de théâtre de Tania Balachova pour y regarder une amie et finit par donner la réplique dans une pièce d’Obaldia, et découvrir qu’elle peut faire rire. Très vite, elle écrit des pièces qu’elle joue, et intègre la troupe du café-théâtre Le Splendid avec Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Michel Blanc, Christian Clavier et Marie-Anne Chazel. Dès le début des années 1970, ils écrivent, interprètent, mettent en scène, fabriquent les costumes et peignent les décors de pièces de théâtre, tout en commençant à jouer des petits rôles au cinéma, ensemble ou séparément. Josiane apparaît notamment dans Le Locataire de Polanski, Dites lui que je l’aime de Claude Miller et Nous irons tous au paradis d’Yves Robert. Le succès (colossal) viendra de l’adaptation de Amours, coquillages et crustacés, qui deviendra, à l’écran, Les Bronzés de Patrice Leconte (1978), suivi, un an plus tard, des Bronzés font du ski, et , en 2006, des Bronzés 3 – amis pour la vie, toujours signés Leconte. En 1982, c’est Le Père Noël est une ordure, lui aussi adapté de leur spectacle, mais cette fois par Jean-Marie Poiré. Josiane Balasko a toujours aimé se déguiser, s’enlaidir, et n’a jamais rechigné à jouer dans l’hénaurme. Elle a incarné toute une théorie de bonnes femmes hautes en couleur dont certaines émanaient de sa plume comme Lydie dans Les Hommes préfèrent les grosses, qu’elle coécrit avec Poiré, ou dans ses propres films, puisqu’elle a commencé à réaliser en 1985, avec Sac de nœuds. Son gros succès, derrière et devant la caméra, elle le doit à Gazon maudit, dix ans plus tard, où elle joue une lesbienne qui séduit Victoria Abril.

Auteur pour le théâtre et le cinéma, romancière à ses heures, actrice et réalisatrice, Balasko peut tout faire. Comme elle le prouve dans Trop belle pour toi, et comme elle l’a prouvé, ensuite, en incarnant, pour Serge Le Péron, Marguerite Duras dans J’ai vu tuer Ben Barka et Françoise Dolto dans le téléfilm Françoise Dolto ou le désir de vivre, ou en jouant des personnages tragiques dans Cette femme-là de Guillaume Nicloux ou Le Hérisson de Mona Achache.

Il me fait chier votre Schubert !

http://www.youtube.com/watch?v=KkqDEh-fXVI Un point de départ on ne peut plus simple pour un film qui ne l'est pas du tout ! Un homme est marié avec une femme qui a l'air d'être sa maîtresse et tombe amoureux d'une femme qui est assez fade pour avoir l'air d'être sa femme. ...

Lire la suite
9
Rawi

L'amour sans fard(s)

L'un des plus beaux rôles, à coup sûr l'un des plus émouvants de Balasko, petite femme ordinaire et banale, qui ne fait pas fantasmer, à l'inverse de la hiératique Florence, créature de rêve. Mais Colette incarne la vie, tour à tour drôle, triste, passionnée, généreuse, ...

Lire la suite
7
Aurea

Schubert grave

« Pourquoi ça se fait pas ? Et si tout d’un coup ça se faisait ? » déclame Balasko. Tout est dit, et il faut s’appeler Blier pour oser suivre ce programme avec une telle audace. Certes, Trop belle pour toi est d’abord un film sur l’incompréhensible attirance d’un ...

Lire la suite
8
Sergent Pepper
le contexte
A voir également
Affiche du film DANTON

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES ACTEURS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE BRUIT DES GLAÇONS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EYES WIDE SHUT

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés