AT THE DEVIL'S DOOR

2015
89 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

2015
89 mn
Un film d'horreur 100% féminin, particulièrement éprouvant.
Leigh, agent immobilier, est chargée de vendre une maison hantée d'une présence fantômatique : une jeune fille s'y balade, presque perdue. Erreur : c'est le diable qui rôde.
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Fantastique / Horreur
Etats-Unis
- 12 ans
VM

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

On ne va pas vous refaire l’historique des apparitions du Grand Satan au cinéma : ce serait remonter à 1896 avec Le Manoir du Diable de George Méliès et dérouler douze décennies pendant lesquelles des cinéastes majeurs se sont penchés sur son cas, de Murnau à Carpenter en passant par Duvivier et Friedkin… Et puis, vous avez tous en tête quelques titres-phares du genre : L’Exorciste, Damien la malédiction, La Neuvième Porte, j’en passe et des meilleurs. Eh bien, en voilà un de plus.

Dans le très faustien At the Devil’s Door, une ado est mise au défi par son petit ami de passer un pacte avec le Diable contre 500 dollars. Elle s’exécute et la bête sort de sa cachette. La gamine rentre chez elle, mais une force surnaturelle s’en prend à elle et accable alors sa maison. Lorsque cette dernière est mise en vente, Leigh, une femme agent immobilier, vient faire l’état des lieux. Le Diable jette alors son dévolu sur elle et sur sa sœur, une mystérieuse et taciturne artiste…

Après un premier film d’horreur très remarqué intitulé The Pact en 2012, le réalisateur Nicholas McCarthy revient avec ce qu’il appelle lui-même « un rubik’s cube » cinématographique, qu’il a imaginé, écrit et mis en scène. Une sorte de fable macabre tripartite, distillée dans le passé, le présent et le futur, jouant avec les nerfs, les mythes et les croyances. C’est aussi, et c’est rare dans le cinéma américain, un film 100% féminin, porté notamment par deux sublimes comédiennes : Catalina Sandino Moreno et Naya Rivera, plus connue pour le rôle de Santana qu’elle tient dans la série Glee.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver ROSEMARY'S BABY (Roman Polanski signe un grand film sur le rejeton du Diable.) ou encore NE TE RETOURNE PAS (Le film de Marina De Van joue lui aussi la carte du cinéma de genre, porté par des personnages féminins très forts.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné