Bande Annonce de L'ASSASSINAT DE JESSE JAMES PAR LE LÂCHE ROBERT FORDDécouvrez la bande Annonce de L'ASSASSINAT DE JESSE JAMES PAR LE LÂCHE ROBERT FORD sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/735/fond/735_w_500.jpg
Andrew Dominik
Brad PittCasey AffleckSam SheppardJeremy RennerMary-Louise ParkerSam RockwellGarret DillahuntPaul Schneider

L'ASSASSINAT DE JESSE JAMES PAR LE LÂCHE ROBERT FORD

153 mn

Note de SensCritique :

6.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Andrew Dominik.

Casting : Brad Pitt, Casey Affleck, Sam Sheppard, Jeremy Renner, Mary-Louise Parker, Sam Rockwell, Garret Dillahunt. Paul Schneider

Synopsis : Alors que les frères James organisent une dernière attaque de train avant de disperser leur bande, le jeune Robert Ford fait enfin la connaissance de Jesse James, qu’il admire depuis son plus jeune âge. Mais Jesse, rongé par la paranoia, entreprend d’éliminer tous ceux qui menacent sa tranquillité, lui qui voudrait refaire sa vie sous un nouveau nom. Rares survivants de la bande, les frères Ford arrivent à l’approcher de suffisamment près pour le tuer. Robert Ford s’en charge, empoche la prime, et exploite par la suite sa nouvelle célébrité en reproduisant son acte sur une scène de théâtre de New York.

Scénario : Andrew Dominik.
Musique : Nick Cave, Warren Ellis.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Guerre / Western, Vilains, Politique / Histoire, Meilleurs films du 21ème siècle selon la BBC, Titres à rallonge, Films de Western, Frangins, Avec des beaux gosses, Duos masculins, Biopic, Américains à l'Ouest, Bandits de grands chemins.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Jesse James a souvent été incarné au cinéma, mais le film que vous allez voir est différent. Il propose une vision désabusée  et réaliste du personnage, présenté comme un véritable anti héros. Il fallait probablement un non-Américain pour réaliser un tel film, parce qu’il prend à contre pied l’image de Jesse James, dont la légende a fait un personnage de Robin des Bois sympathique.

Sous les traits de Brad Pitt, il est montré comme un tueur en bout de piste rattrapé par ses cauchemars. Il est devenu complèrement paranoïaque, et avant d’essayer de se faire oublier en menant une apparente vie de famille avec sa femme et ses enfants, il entreprend de se débarrasser de tous ceux qui pourraient lui rappeler son passé.

La seconde partie du film est un commentaire sur l’Amérique et le show business ; on y voit comment l’assassin de Jesse James, incroyablement interprété par Casey Affleck, reproduit tous les soirs sur une scène de théatre l'acte qui lui a valu la célébrité.

Il y a une connexion évidente entre ce film et le premier film d’Andrew Dominik réalisé sept ans plus tôt. Dans Chopper, le cinéaste néo-zélandais faisait le portrait d’un assassin, interprété par Eric Bana, qui exploitait sa célébrité depuis sa prison. C’est une histoire similaire qui se déroule à la fin de l’Assassinat de Jesse James.

Dominik a passé des mois en postproduction pour monter son film dont la structure binaire – avant et après l'assassinat- était un peu pesante. Un premier montage de 4 heures a été montré au festival de Venise, avant que le studio ne demande une version plus courte de 2H40.

La grande qualité du film est à chercher autant dans le réalisme de sa reconstitution, que dans son interprétation. De toutes les contributions, celle du chef opérateur Roger Deakins a été la plus remarquée, même s'il est passé à coté de l'oscar pour sa photo extraordinaire. On n’oubliera jamais l’attaque du train de nuit et ses éclairages fantomatiques. Le film a peu marché à sa sortie, probablement à cause de sa tonalité assez glaciale, et du fait que Brad Pitt est dans un rôle qui revisite le côté le plus sombre de la personnalité de Jesse James. Sans compter la durée du film. Pourtant, l'Assassinat de Jesse James a récolté un grand succès critique, figurant dans plusieurs listes des dix meilleurs films de l’année 2007.

Rarement l'esthétique d'un western fut porté à une telle exigence. Avant toute chose, et c'est ce qui marque dès les premières minutes du film, « L'Assassinat de Jesse James... » est un film qui se contemple et qui laisse bouche bée devant le travail de la lumière et des ...

Lire la suite
9
Spoof

Et à la fin, il meurt !

MMmmm...! Voilà typiquement le genre de film qui a exaspéré ou exaspèrera un certain nombre d'entre vous. Il contient en effet pas mal d'éléments qui rendent une majorité de spectateurs allergiques: rythme lent et contemplatif, narration régulière en voix-off, plans floutés ...

Lire la suite
9
guyness

"You've read the story of Jesse James, of how he lived and died.."

Un "western" bien loin des codes du genre, lent et contemplatif, engourdi et hivernal ; centré sur ses personnages indolents. Une sublime photographie au service de longs plans malickiens de la nature enneigée avec laquelle résonne la mélancolique et frémissante bande-son ...

Lire la suite
9
Nushku
A voir également
Affiche du film OCEAN S 13

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OCEAN S 11

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE GAUCHER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DARK KNIGHT, LE CHEVALIER NOIR

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés