L'HISTOIRE DE L'AMOUR

À partir de 9.99 €
Les histoires d'amour qui franchissent le temps sont les plus belles : la preuve en images !
Drame - 2016 - Canada|France|Roumanie - 130 MIN - VM - HD - Tous publics
C'est l'histoire de Leo et Alma. Leur rencontre scelle leur amour mais la guerre les sépare. Une promesse unit à jamais le couple : lui la retrouvera coûte que coûte... Revenu de l'enfer, Leo part à New York où Alma a pu trouver refuge mais il ne la reverra jamais. Jusqu'au jour où, devenu vieux, il croise une jeune femme ressemblant à son amour disparu...

Réalisé par

5.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

Si vous aviez envie d’une grande épopée amoureuse, s’étalant sur plusieurs années à la manière de ces fresques d’antan, celles de l’âge d’or du cinéma romantique : alors le film de Radu Mihaileanu est fait pour vous !

Imaginez un voyage à travers le temps et l’espace, de la Pologne des années 30 au Brooklyn contemporain, de l’Europe d’hier au Chinatown d’aujourd’hui. Imaginez Alma et Leo, se promettant de passer leur vie ensemble mais séparés par la guerre… Imaginez Leo devenu vieux croisant les pas d’une autre Alma, plus jeune mais tellement fidèle à l’image de celle qu’il n’a jamais revu… Le reste appartient à la poésie grandiose du film qui va suivre.

Le cinéaste de La source des femmes et du Concert y distille son talent unique pour s’approcher au plus près des sentiments de ses personnages (magnifiquement interprétés par Gemma Arterton, Derek Jacobi, Elliot Gould et quelques autres), tout en faisant souffler sur eux la bourrasque des fracas du monde… 

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Gemma Arterton

La vie sépare parfois ceux qui s'aiment mais un grand amour est éternel et peut réussir l'impossible : réunir les coeurs perdus...

Radu Mihaileanu

Il faut toujours s'accrocher à l'autre, quels que soient ses défauts et suivre l'instinct du coeur : c'est le temps qui aura raison finalement...

GEMMA BOVERY

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS