LA LOI DE LA JUNGLE

À partir de 2.99 €
Vimala Pons et Vincent Macaigne forment un couple de comédie trépidante idéal
Comédie - 2016 - France - 99 MIN - VF - HD - Tous publics
Marc Châtaigne, stagiaire au Ministère de la Norme est envoyé en Guyane pour la mise aux normes européennes du chantier GUYANEIGE : première piste de ski indoor d'Amazonie destinée à relancer le tourisme sur ce territoire. De mésaventure en mésaventure, on lui affuble un coéquipier. Pas de chance, c'est une pin-up. Pire : elle a du caractère.

Réalisé par

6.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Le film que vous allez voir est assurément un OVNI dans le paysage cinématographique français. Second long métrage, après La Fille du 14 juillet, de l’auteur et réalisateur Antonin Peretjatko, La Loi de la jungle, co-écrit avec Frédéric Ciriez, se laisse difficilement classifier dans telle ou telle catégorie. Il est tout à la fois farceur et politique, foutraque et réfléchi, vibrionnant et mélancolique. C’est précisément dans cette alliance des contraires qu’il puise et sa force et son énergie.

Tout commence au sein du célèbre Ministère français de la Norme lorsque le stagiaire Marc Chataigne, alias Vincent Macaigne, est envoyé en Guyane pour veiller à la mise aux normes européennes du chantier baptisé « Guyaneige », soit la première piste de ski en plein air d’Amazonie destinée à relancer le tourisme dans ce territoire. Rapidement, on lui attribue une coéquipière dénommée Tarzan qui, sous les traits de Vimala Pons, ne manque ni de caractère, ni de charme. Les tribulations de nos deux héros peuvent donc commencer.

Tout est dit ou presque du propos général du film dans ce court résumé. Se moquant ouvertement des pouvoirs publics comme des entrepreneurs privés, Antonin Peretjatko prend les chemins détournés du film d’aventures et de la course poursuite pour mieux atteindre ses cibles. Nos deux héros, lancés à corps perdus dans les dangers, les tours et les détours de la forêt guyanaise, parviendront-ils à réussir leur mission ? Réponses en images…

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Sur un ton beaucoup plus grave, tout en étant plus proche du réel, Pierre Scheller explore à sa façon les arcanes d'une politique gouvernementale à travers la perspective d'une privatisation des gares en France.

Antonin Peretjatko

Dominik Moll, comme Antonin Peretjatko, cultive avec bonheur un sens aigu du burlesque , peu présent en général dans la comédie à la française

COMME UN AVION

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité