Bande Annonce de MAD MAX FURY ROADDécouvrez la bande Annonce de MAD MAX FURY ROAD sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6450/fond/6450_w_500.jpg
George Miller
Charlize TheronTom HardyHugh Keays-ByrneNicholas HoultJosh HelmanNathan JonesZoe Kravitz

MAD MAX FURY ROAD

116 mn

Note de SensCritique :

7.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : George Miller.

Casting : Charlize Theron, Tom Hardy, Hugh Keays-Byrne, Nicholas Hoult, Josh Helman, Nathan Jones. Zoe Kravitz

Synopsis : Ancien policier de la route dont la femme et le bébé ont été jadis massacrés par une bande de motards assassins, Max Rockatansky, dit Mad Max, a décidé que la solitude était le meilleur moyen de survivre dans ce monde sans loi, où clans de cannibales et gangs de motards s’affrontent pour l’eau et l’essence. Pourtant, bien malgré lui, Max sera bien obligé de faire alliance avec une bande de jeunes femmes dirigée par l’énigmatique Impératrice Furiosa...  

Scénario : Brendan Mccarthy, George Miller, Nick Lathouris.
Musique : Junkie Xl.
Pays : Australie | Etats-Unis d'Amérique
Tags : Science-fiction, Meilleurs films du 21ème siècle selon Les Inrocks, Des cascades, Les films à voir avant de mourir par Mad Movies, Westerns modernes, Mad Max, Films dystopiques, Survivre, Spécial Fêtes, Au volant, Nouveautés en promo, C'est désert, Sélection noël, Road movies, Les conducteurs, Max de Max, Aventure / Action, Meilleurs films du 21ème siècle selon la BBC.

à partir de

7.99
voir ce film

Présenté (en sélection officielle mais hors compétition) dès le deuxième jour du Festival de Cannes 2015, Mad Max : Fury Road, de l’Australien Georges Miller, est le quatrième opus de la série, entamée 36 ans plus tôt (en 1979) par George Miller, lui-même.

Après Mel Gibson, qui fut Max Rockatansky (alias Mad Max) à trois reprises, c’est au tour de Tom Hardy d’incarner ce policier post-apocalyptique. On l’avait déjà vu, notamment, chez Christopher Nolan – dans Inception et The Dark Knight Rises – mais aussi chez Nicolas Winding Refn qui, en 2008, lui avait confié le rôle-titre de Bronson, biopic consacré au détenu le plus dangereux d’Angleterre, depuis plus de trente ans derrière les barreaux, au moment du film.

Dans cette nouvelle aventure, Mad Max décide que, pour survivre dans ce monde de brutes, le mieux est de rester seul. Mais, sa rencontre avec l’Impératrice Furiosa va le faire changer d’avis. Il faut dire que, même sans sa blonde chevelure et couverte de cambouis, Charlize Theron et les cinq jeunes femmes qui l’accompagnent ont de quoi faire changer d’avis le plus impitoyable des antihéros, revenu de tout et en route pour nulle part.  

C’est peu dire que le film que vous venez de voir mit un certain temps à se faire. En effet, c’est en 1997 que George Miller commença à y réfléchir sérieusement. L’échec de Lorenzo, l’histoire d’un enfant de cinq ans atteint d’une maladie incurable – n’oublions pas que le cinéaste fut d’abord médecin ! –, le pousse, en effet, à revenir à cette dystopique saga qui avait fait sa fortune – et accessoirement celle de Mel Gibson, parfait inconnu à l’époque. Parmi les difficultés qui repoussèrent durant plus de 15 ans la réalisation de ce projet, d’abord : son énormité. Miller s’entoura d’une équipe de story-boarders, car il souhaitait, avant toute chose, que fut dessinée l’intégralité des 3.500 plans de son film. Une fois achevé un documentaire sur les cent ans du cinéma australien ainsi que la production et la réalisation de Babe, le cochon dans la ville, le tournage du quatrième Mad Max fut, enfin, fixé en 2003, en Namibie avec, dans le rôle titre : Heath Ledger (24 ans). C’était sans compter avec l’invasion de l’Irak par l’armée américaine !

Obligé d’abandonner le projet, Miller patiente en participant aux films d’animation Happy Feet et Happy Feet 2 et Heath Ledger devient la vedette que l’on sait, grâce au Secret de Brokeback Mountain, de Ang Lee. Malheureusement, en 2010, lorsque ce « Mad Max 4 » redevient d’actualité, le comédien, lui, est mort depuis deux ans. C’est ainsi que Tom Hardy fut engagé et le tournage, délocalisé en Australie, enfin entamé. Mais, cette fois, c’est la météo qui interrompra les prises de vues, qui ne reprendront qu’en juin 2012, non plus en Australie mais, comme initialement souhaité par le cinéaste, en Namibie, ainsi que dans la voisine Afrique du Sud. Cet éprouvant tournage s’achèvera à la mi-décembre 2012 mais, pas entièrement satisfait, Miller tournera de nouvelles séquences, durant six semaines, à l’automne 2013.

Parmi les nombreux clins d’œil lancés aux précédents films de la série, on remarquera, dans le rôle du tyrannique « Immortan Joe », le comédien indien Hugh Keays-Byrne qui, 36 ans plus tôt, dans le premier Mad Max, incarnait, déjà, un autre cruel personnage, le chef des motards responsables de la mort de la femme et de la fille du héros. Depuis, on l’avait, entre autres, aperçu dans la mine d’uranium à laquelle s’opposaient les aborigènes australiens dans le Pays où rêvent les fourmis vertes, le film de Werner Herzog sorti en 1984.

My Name is Max, Mad max !

Putain........................... Du moment où les lumières se tamisent jusqu'au générique de fin laissant traverser le nom de Georges Miller, je suis resté scotché dans mon siège, halluciné par le spectacle qui a découlé sous mes yeux durant près de 2H qui semblait ...

Lire la suite
9
Gwimdor

Mad Max(s)

J'ai rêvé d'un Mad Max réalisé par Gus Van Sant. Tourné en un seul plan-séquence, avec un camescope vintage, pour choper l'incroyable grain des lumières naturelles sur le désert rouge , avec que des mecs qui portent des cuirs à même la peau, partout. C'était même en ...

Lire la suite
8
DjeeVanCleef

De bruit et de fureur.

Il y a maintenant trente six ans, George Miller apportait un sacré vent de fraîcheur au sein de la série B avec une production aussi modeste que fracassante. Peu après, adoubé par Hollywood, le cinéaste nous éclatait la rétine avec une suite explosant le concept de base, ...

Lire la suite
9
Gand-Alf
le contexte
  • Egalement interprété par
    Tom Hardy
  • Pas si éloigné
    Au volant de sa Chevrolet Nova, Mike, le cascadeur psychopathe, n’a rien à envier aux motards de Mad Max. D’ailleurs, Miller est remercié au générique.
  • Egalement realisé par
    George Miller
  • Dans le même genre
    En 2000, alors que l’eau est rare, Osa – Mad Max au féminin et championne d’arbalète – décide de venger ses parents, jadis sauvagement massacrés.
A voir également
Affiche du film INCEPTION

à partir de

1.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film ASTRO BOY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA QUATRIÈME DIMENSION

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MAD MAX 2 : LE DÉFI

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés