Bande Annonce de NO DORMIRASDécouvrez la bande Annonce de NO DORMIRAS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/14144/fond/14144_w_500.jpg
Gustavo Hernández
Belén RuedaEugenia TobalEva de DominiciGerman PalaciosNatalia de MolinaFrancisco Javier VázquezJoche RubioJuan Manuel GuileraMaría Alfonsa RossoMaría ZabayMiguel Angel MacielSusana Hornos

NO DORMIRAS

106 mn

Note de SensCritique :

5.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Gustavo Hernández.

Casting : Belén Rueda, Eugenia Tobal, Eva de Dominici, German Palacios, Natalia de Molina, Francisco Javier Vázquez, Joche Rubio, Juan Manuel Guilera, María Alfonsa Rosso, María Zabay, Miguel Angel Maciel. Susana Hornos

Synopsis : En 1984, Alma Bohm, la directrice d'une compagnie de théâtre, entraîne sa troupe dans un hôpital psychiatrique. Dans ce lieu étrange, elle empêche ses comédiens de dormir. Le manque de sommeil doit aboutir à des interprétations sur le fil du rasoir. Biance, une jeune actrice, s'essaie à l'exercice à ses risques et périls ...

Scénario : Gustavo Hernández, Ignacio Cucucovich, Juma Fodde.
Musique : Alfonso González Aguilar.
Pays : Argentine|Espagne|Uruguay
Tags : Fantastique / Horreur.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

L’Uruguayen Gustavo Hernandez a été révélé en 2010 à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes avec La casa muda, un film d’horreur réalisé en plan séquence avec un budget minuscule. Derrière l’apparente esbrouffe, il y avait un vrai don pour l’atmosphère et surtout une volonté de produire du cinéma de genre envers et contre tout.

Avec ce troisième long métrage, fruit d’une coproduction avec l’Argentine et l’Espagne, Hernandez a rassemblé un budget à la hauteur de l’ambition de son projet. Il nous invite à suivre la préparation d’une pièce de théatre expérimental dont les acteurs sont privés de sommeil afin de stimuler leur sensibilité, tandis que les répétitions se déroulent sur les lieux mêmes d’un drame domestique dont l’histoire est inspirée. Petit à petit, la fiction rejoint la réalité.

Tourné dans un ancien hôpital psychiatrique, le film est avant tout un thriller magistralement tendu qui invite aussi à réfléchir sur les sacrifices nécessaires au processus artistique. 

Le réalisateur Gustavo Hernandez déclare avoir eu l’idée de No dormiras après avoir constaté une sensibilité accrue consécutive à des insomnies répétées. Il a donc étudié la question de la privation de sommeil et le résultat lui a permis de transposer une expérience de veille prolongée dans le cadre d’une expérience théâtrale. La fiction qu’il a conçue brasse beaucoup de thèmes, et en premier lieu celui de la création artistique, mais il y a glissé beaucoup d’allusions historiques. Le fait d’avoir situé l’action dans les années 80 renvoie à une époque où l’Uruguay, comme l’Argentine, subissait une dictature. Les opposants, parmi lesquels de nombreux artistes, étaient sévèrement réprimés. Les asiles psychiatriques faisaient partie des établissements utilisés à des fins de répression, et ils ont été le théatre d’exactions et de tortures. Ce n’est donc pas un hasard si le film est tourné dans un asile psychiatrique désaffecté, et les souffrances des acteurs sont un reflet des supplices endurés par les prisonniers.  

L’expérience de théatre immersif décrite dans le film s’appuie sur le principe qui consiste à briser le quatrième mur, celui qui sépare l’acteur et le spectateur. Cette pratique s’est répandue dans les années 90, mais on en trouve des traces dès la fin du XIXème siècle.  Dans No dormiras, l’expérimentation est étendue à la méthode pratiquée par les acteurs pour tenter d’établir une connexion avec les vrais personnages dont ils cherchent à reconstituer les actions. Autant dire que l’épreuve doit être difficile si les actions en question étaient traumatisantes.

No dormiras a été réalisé pour un budget de 10 millions de dollars, une somme exceptionnelle pour un film uruguayen. Le projet a été rendu possible grâce à une coproduction avec l’Argentine et l’Espagne. L’objectif était acrobatique puisqu’il s’agissait de viser un public international tout en conservant la langue espagnole pour garantir une identité culturelle forte.

Un film aux frontières du rêve et de la folie !

Le vrai talent de ce film est de nous faire douter de la première, à la dernière minute, jusqu’au bout, nous aurons l’impression de ne pas vraiment savoir et même après, on ne saura pas vraiment définir ce que l’on vient de vivre. Croyez-moi, c’est une expérience ...

Lire la suite
8
Vampilou

No dormiras !

Quand un film d'horreur argentin débarque sur les écrans, on a des raisons d'être intrigué. D'autant plus que celui-ci est plutôt pas mal du tout ! Dans les années 1970, une direction de compagnie de théâtre met en scéne une performance : une actrice est maintenu éveillé ...

Lire la suite
7
David Rumeaux

«La peur ronge les dents du Lion»

No Dormiras est un Thriller Espagnol/Argentin/Uruguaien de Gustavo Hernández. Il avait déjà réalisé The Silent House, film d’Epouvante/Horreur qui n’avait pas eu franc succès malgré ses 11 nominations lors de festivals. Il nous présente ici un casting composé de Eva ...

Lire la suite
7
William_L
 
le contexte
A voir également
Affiche du film L ORPHELINAT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Sucker Punch

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film JE SUIS UNE NYMPHOMANE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film SINISTER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film CONTRÔLE PARENTAL

à partir de

4.99
 
Affiche du film COME AS YOU ARE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ASTÉRIX : LE DOMAINE DES DIEUX

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OUTFALL

à partir de

3.99
 
Affiche du film RAMPAGE - HORS DE CONTRÔLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NEW YORK 1997 (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés