SALUT L'ARTISTE

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
La musique du film composée par Vladimir Cosma avec Toots Thielemans à l'harmonica est l'une des plus fameuses B.O du cinéma français des années 1970
Comédie - 1973 - France | Italie - 96 MIN - VF - HD - Tous publics
Nicolas Montei court de petits rôles en figurations tout en se produisant avec son compère Clément Chamfort dans un numéro d'illusionnisme sur la scène d'un modeste cabaret. Sa vie privée est tout aussi chaotique : il a quitté sa femme depuis trois ans pour vivre avec Peggy, mais reste très attaché à elle. Peggy souffre de plus en plus de cette situation...
5.9 / 10
5.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

Salut l’artiste devait s’appeler au départ « Le Figurant ». Marcello Mastroianni se glisse en effet dans la peau d’un comédien qui court le cachet et passe d’une figuration à une autre en espérant toujours, à quarante ans, le grand rôle qui lui permettra de faire reconnaître son talent. De tournages de pubs en silhouettes au théâtre, le quotidien du personnage permet à Yves Robert de brosser un tableau vivant de la condition de bien des comédiens.

Mais Salut l’artiste c’est aussi l’histoire d’un homme paumé sentimentalement, incapable de choisir entre son ex-épouse et sa compagne actuelle. Jean-Loup Dabadie a coécrit le scénario avec Yves Robert et le film annonce déjà ce mélange de comédie et de mélancolie que l’on retrouvera dans leur Un éléphant ça trompe énormément.

Vladimir Cosma, qui signe les B.O d’Yves Robert depuis Alexandre le bienheureux compose une  mémorable partition et fait appel à l’harmoniciste Toots Thielemans. Le morceau « En sifflotant » deviendra même l’indicatif d’une émission de radio très populaire à l’époque, « Les Routiers sont  sympas ».

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LES GRANDS DUCS (Les galères de trois comédiens au chômage qui prennent part à un spectacle raté) ou encore VERTIGES (Marcello Mastroianni et Françoise Fabian en sont là aussi les têtes d'affiche).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné