SUR QUEL PIED DANSER

2016
85 mn
Pour les chansons signées par des pointures comme Jeanne Cherhal, Olivia Ruiz, Albin de la Simone..
Disponible à la carte à partir de 11.99 €
Après des années de précarité, Julie trouve un emploi dans une usine de chaussures de luxe, mais la rumeur court que le patron voudrait délocaliser. Les ouvrières s'organisent et se mettent en grève en chansons.
Disponible à la carte à partir de 11.99 €
Comédie
France
Tous publics
VF - HD
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Alors que Julie pense décrocher un CDI dans une fabrique d’escarpins de luxe, un plan social vient chambouler ses rêves de stabilité. Il lui faut entrer en lutte aux côtés de ses nouvelles collègues révoltées ou bien faire profil bas pour conserver son emploi. La jeune femme ne sait donc sur quel pied danser. Mais la vie et l’amour vont se charger, chansons à l’appui, de lui montrer la bonne voie à prendre… Tel est le point de départ de Sur quel pied danser le premier film écrit et réalisé conjointement par Paul Calori et Kostia Testut, ou plus précisément de la « comédie musicale et sociale » comme l’indique l’affiche du film.

C’est, comme bien souvent, un court métrage qui est à l’origine de ce premier long métrage. Sortis tous deux de la même promotion de la prestigieuse école de cinéma la Fémis, Paul Calori en réalisation et Kostia Testut en scénario  ont répondu à une commande d’Arte pour réaliser un petit film sur le thème « Vous êtes virés ». Une mini-comédie musicale sur fond de lutte sociale est ainsi réalisée, préfigurant ce qui neuf ans plus tard sera Sur quel pied danser. Ou comment faire chanter sur grand écran des ouvrières en grève.

Cinéphiles avisés, les deux auteurs et réalisateurs du film revendiquent haut et fort deux inspirations pour le moins prestigieuses. Avec en premier lieu le film de Jacques Demy, Une chambre en ville dont la scène d’ouverture fait s’affronter en couplets et refrains des manifestants et des CRS. Avec également un film de Stanley Donen, Pique nique en pyjama, qui a lui aussi pour cadre un conflit social dans un atelier de confection. Mais reconnaissons cependant que ce détonnant mélange des genres reste une exception dans le paysage cinématographique mondial. Rejoignons donc sans tarder ces chaussures enchantées !

 
Dans le même genre vous pouvez trouver UNE CHAMBRE EN VILLE (Jacques Demy mélange lui-aussi mouvement social et comédie musicale : il raconte en chansons une grève au chantier naval de Nantes.) ou encore WE WANT SEX EQUALITY (Parce que des ouvrières anglaises y font mai 68 à leur manière et demandent un salaire égal pour tous et toutes.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné