Bande Annonce de UN MONDE PARFAITDécouvrez la bande Annonce de UN MONDE PARFAIT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/961/fond/961_w_500.jpg
Clint Eastwood
Clint EastwoodKeith SzarabajkaKevin CostnerLaura DernT.j. LowtherBradley WhitfordJennifer GriffinLeo BurmesterPaul HewittRay Mckinnon

UN MONDE PARFAIT

133 mn

Note de SensCritique :

7.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Clint Eastwood.

Casting : Clint Eastwood, Keith Szarabajka, Kevin Costner, Laura Dern, T.j. Lowther, Bradley Whitford, Jennifer Griffin, Leo Burmester, Paul Hewitt. Ray Mckinnon

Synopsis : Texas, 1963. Voleur récidiviste, considéré comme un criminel incurable, Butch s'évade avec un complice d'un pénitencier du Texas et kidnappe un petit garçon de 7 ans en otage pour protéger leur cavale. Le petit otage, Philip, a grandi sans père avec une mère sévère témoin de Jéhovah. Pendant que le ranger Red Garnett, accompagné bien malgré lui par une jeune criminologue, se lance à leur poursuite, le bandit et l'enfant nouent des liens presque filiaux...

Scénario : John Lee Hancock.
Musique : Lennie Niehaus.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Aventure / Action, Policier / Suspense, Films de rencontre, En fuite, Road movies, Clint Eastwood réalisateur, Avec des beaux gosses.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Non, le monde n'est pas parfait et c'est ce que va apprendre le petit héros de ce road movie policier, de cette superbe cavale initiatique mise en scène par Clint Eastwood. La constante émotion que procure le film vient d'un certain regard, fixé à 1,20 mètre du sol. A la manière dont Butch le repris de justice s'agenouille devant son jeune otage pour lui parler d'égal à égal, Clint Eastwood ­filme à hauteur d'enfant. D'une certaine mesure, les deux personnages sont tous deux bannis du monde des adultes, l'un par son jeune âge et son éducation sectaire, l'autre pour avoir enfreint la loi. 

Si le thème de la cavale est classique, surtout dans le cinéma américain, Clint Eastwood, ici acteur et réalisateur, tourne le dos à tous les clichés du genre. L'enfant, mystérieux, n'a pas de sourires et de répliques attendrissants et Butch est un hors-la-loi presque poétique, capable de retarder sa fuite pour s'allonger dans l'herbe, en communion avec la nature. Eastwood a dit un jour qu'il dirigeait les acteurs comme on traite les chevaux sur les tournages des westerns, sans éclats de voix pour éviter le stress. Ainsi les acteurs sont en confiance avec lui et donnent le meilleur. Cela n'a jamais été aussi vrai qu'avec Kevin Costner, particulièrement subtil et sensible dans la peau de Butch.

Dans le rôle du ranger qui le poursuit, Clint est superbe de commisération et de lassitude face à la violence du monde, à des kilomètres de l'inspecteur Harry. Comme toujours dans ses films derrière la caméra, il prend fait et cause pour les exclus de la société américaines dans une mise en scène sans esbrouffe, en plans larges ou en plans américains d'un classicisme qui n'est pas sans rappeler John Ford et John Huston, ses maîtres. Et ce n'est pas un hasard que l'action du film se déroule en 1963 au Texas pendant les fêtes d'Halloween, c'est à dire peu avant l'assassinat de Kennedy à Dallas. Chez Eastwood, grand cinéaste classique et intègre, d'une manière ou d'une autre, la petite histoire rejoint toujours la grande.

Genre de cinéma à part entière, le road movie est né en 1969 avec Easy Rider de Dennis Hopper qui se voulait le reflet d'une Amérique à la dérive. Film de routards, il reprenait la route des pionniers mais en sens inverse. Dans son sillage, et toujours en tournant le dos aux grands studios, Francis Ford Coppola et Jerry Schatzberg entérinaient le genre en tournant Les Gens de la pluie et L'épouvantail.

La route, au cinéma, est souvent synonyme de cavale. Quel beau moyen, évidemment, que la fuite pour jeter un regard différent sur un pays et des personnages. On pense à Bonnie and Clyde qui sillonnèrent les routes en semant la mort sur leur passage. De nombreux films traitèrent de la cavale avec les mêmes ingrédients, un couple amoureux et la mort au bout du chemin, avant ou après la naissance du road movie : le film noir Les amants de la nuit. Non, le monde n'est pas parfait et c'est ce que vont apprendre les héros de ce road de Nicholas Ray en 1948, puis ceux de La Balade sauvage de Terrence Malick en 1974 d'après un fait réel où un jeune garçon et sa petite amie de quatorze ans ont assassiné dix personnes durant leur périple et Sugarland express de Steven Spielberg aussi en 1974 encore basé sur un fait divers où un couple qui cherche son enfant prend un policier en otage. Le thème du prisonnier qui s'évade et est traqué par les flics donne aussi souvent des road movies comme Down by law de Jim Jarmusch ou O'brother des frères Coen où la cavale est surtout une errance. Dans Un monde parfait, le road movie atypique de Eastwood, l'enfant est contraint de prendre la route comme dans Julia d'Eric Zonca où une femme kidnappe un garçon de huit ans et traverse avec lui le Sud des Etats Unis.

L'enfant peut aussi être une rencontre de hasard, symbolisant l'avenir ou faisant resurgir l'enfance du héros qui est en chemin, comme dans l'Eternité et un jour (1997) où un écrivain mourant croise un jeune orphelin qui deviendra son dernier compagnon de route. Violent ou tendre, introspectif ou haletant, le road movie est presque toujours un récit initiatique où la route, l'espace et les kilomètres parcourus à pied ou en voiture donnent l'occasion aux personnages de mieux se découvrir, même si, quelquefois, il est trop tard.

Father...

Après des années 1980 plutôt difficile pour Clint Eastwood au box-office, il entame un vrai renouveau dans les années 1990 avec en premier lieu "Impitoyable" qui sera couronné de succès public et critique puis "Dans la ligne de mire", où il est uniquement acteur qui sera ...

Lire la suite
9
Docteur_Jivago

Itinéraire d’un enfant masqué.

La première image, aussi énigmatique que poétique d’Un monde parfait, peut servir de guide à qui serait tenté de lâcher en cours de route cette cavale un peu grossière. Temps d’arrêt, puzzle d’éléments disparates et à priori inconciliables comme un masque de Casper, ...

Lire la suite
7
Sergent Pepper

Une relation improbable entre un évadé - Butch - et son otage, une relation d'amitié, de confiance qui s'établit doucement. C'est à travers les interactions entre ces deux personnages qu'on les découvre, qu'on en apprend plus sur eux. Il y a ceux qui les traquent, aussi, ...

Lire la suite
8
Noménale
A voir également
Affiche du film BODYGUARD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES PLEINS POUVOIRS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film J. EDGAR

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L ÉPREUVE DE FORCE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés