UN MONDE PARFAIT

À partir de 2.99 €
Parce que le rôle de Kevin Costner faillit être confié à Denzel Washington
Aventure / Action - 1993 - Etats-Unis d'Amérique - 133 MIN - VF - interdit aux moins de 10 ans
Texas, 1963. Voleur récidiviste, considéré comme un criminel incurable, Butch s'évade avec un complice d'un pénitencier du Texas et kidnappe un petit garçon de 7 ans en otage pour protéger leur cavale. Le petit otage, Philip, a grandi sans père avec une mère sévère témoin de Jéhovah. Pendant que le ranger Red Garnett, accompagné bien malgré lui par une jeune criminologue, se lance à leur poursuite, le bandit et l'enfant nouent des liens presque filiaux...

Réalisé par

7.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique

Non, le monde n'est pas parfait et c'est ce que va apprendre le petit héros de ce road movie policier, de cette superbe cavale initiatique mise en scène par Clint Eastwood. La constante émotion que procure le film vient d'un certain regard, fixé à 1,20 mètre du sol. A la manière dont Butch le repris de justice s'agenouille devant son jeune otage pour lui parler d'égal à égal, Clint Eastwood ­filme à hauteur d'enfant. D'une certaine mesure, les deux personnages sont tous deux bannis du monde des adultes, l'un par son jeune âge et son éducation sectaire, l'autre pour avoir enfreint la loi. 

Si le thème de la cavale est classique, surtout dans le cinéma américain, Clint Eastwood, ici acteur et réalisateur, tourne le dos à tous les clichés du genre. L'enfant, mystérieux, n'a pas de sourires et de répliques attendrissants et Butch est un hors-la-loi presque poétique, capable de retarder sa fuite pour s'allonger dans l'herbe, en communion avec la nature. Eastwood a dit un jour qu'il dirigeait les acteurs comme on traite les chevaux sur les tournages des westerns, sans éclats de voix pour éviter le stress. Ainsi les acteurs sont en confiance avec lui et donnent le meilleur. Cela n'a jamais été aussi vrai qu'avec Kevin Costner, particulièrement subtil et sensible dans la peau de Butch.

Dans le rôle du ranger qui le poursuit, Clint est superbe de commisération et de lassitude face à la violence du monde, à des kilomètres de l'inspecteur Harry. Comme toujours dans ses films derrière la caméra, il prend fait et cause pour les exclus de la société américaines dans une mise en scène sans esbrouffe, en plans larges ou en plans américains d'un classicisme qui n'est pas sans rappeler John Ford et John Huston, ses maîtres. Et ce n'est pas un hasard que l'action du film se déroule en 1963 au Texas pendant les fêtes d'Halloween, c'est à dire peu avant l'assassinat de Kennedy à Dallas. Chez Eastwood, grand cinéaste classique et intègre, d'une manière ou d'une autre, la petite histoire rejoint toujours la grande.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Kevin Costner

Clint Eastwood

SENS UNIQUE DE ROGER DONALDSON

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné