Bande Annonce de UN SAC DE BILLESDécouvrez la bande Annonce de UN SAC DE BILLES sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/11164/fond/11164_w_500.jpg
Christian Duguay
Batyste FleurialDorian Le ClechBernard CampanCésar DomboyChristian ClavierElsa ZylbersteinEmile BerlingIlian BergalaKev AdamsPatrick Bruel

UN SAC DE BILLES

110 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Christian Duguay.

Casting : Batyste Fleurial, Dorian Le Clech, Bernard Campan, César Domboy, Christian Clavier, Elsa Zylberstein, Emile Berling, Ilian Bergala, Kev Adams. Patrick Bruel

Synopsis : Maurice et Joseph sont deux frères inséparables que la guerre va pourtant couper du reste de leur famille. Obligés de quitter Paris occupé sous la menace des nazis envers les juifs, les deux gamins vont tenter de rejoindre leurs parents en zone libre, rencontrant de bonnes âmes mais aussi de grands périls...

Scénario : Alexandra Geismar, Benoît Guichard, Christian Duguay, Jonathan Allouche.
Musique : Armand Amar.
Pays : France

à partir de

1.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Il est une légende voulant que les films historiques, donc en costumes, et qui plus est se déroulant durant les périodes de guerre n’ont aucun avenir au cinéma... Trop passéistes, trop anxiogènes, pas assez fédérateurs. Et bien ceux qui partagent cet avis très tranché (et je ne dis pas ça pour évoquer celles de 14-18) vont devoir réviser leurs à priori !

Un sac de billes version Christian Duguay a été un très joli succès au box-office durant l’hiver 2017. Adaptant à son tour, après Jacques Doillon, le classique littéraire de Joseph Joffo, le réalisateur québécois a donné une nouvelle jeunesse à cette chronique tendre et haletante racontant le périple de deux enfants juifs sur les routes de France durant l’Occupation.

Il faut aussi souligner que le casting réuni par le cinéaste dans le film que vous allez maintenant découvrir avait de quoi séduire un grand public : Patrick Bruel, Elsa Zylberstein, Christian Clavier ou encore Kev Adams...

A l’image du roi Midas qui transformait en or tout ce qu’il touchait, y compris les pots d’échappement, Christian Duguay s’affirme, film après film, comme une valeur sûre du cinéma populaire, que l’on parle de la qualité de son oeuvre et de son succès. « Un sac de billes n’est que le dernier exemple en date de ce phénomène qui renvoie au parcours assez atypique de ce réalisateur venu de la Belle Province, le Québec...

Il est d’ailleurs amusant de constater que le bonhomme a fait ses armes dans un genre qui est aujourd’hui plutôt éloigné de ses productions les plus récentes. Duguay a en effet débuté en tournant à la chaîne des séries B voire C et même Z aux noms évocateurs : Scanners 3 : puissance maximum en 1992, Planète hurlante en 95, Contrat sur un terroriste deux ans plus tard ou The extremist en 2002. Un vrai savoir-faire, un respect scrupuleux des budgets et du temps de tournage plus une rentabilité exemplaire ont fait de lui un de ces "faiseurs" sur lesquels les studios aiment miser leurs dollars...

Mais Christian Duguay lui avait d’autres envies, d’autres ambitions et d’autres horizons... En 2013, on découvre son nom au générique d’un film sur le papier plus académique, de ce côté-ci de l’Atlantique : Jappeloup. L’histoire retrace le parcours du binôme Pierre Durand-Jappeloup, un cavalier et sa monture dont les talents cumulés ont écrit une des plus belles pages de l’équitation française, jusqu’à la plus haute marche olympique... C’est Guillaume Canet qui incarne Durand dans ce film élégant et maîtrisé qui sera un beau succès avec plus d’un million 800 mille entrées. Deux ans plus tard, Duguay reprend au pied levé la mise en scène du 2e volet des aventures de Belle et Sébastien, offrant là-aussi au petit garçon et à son gros chien blanc un autre million 800 mille spectateurs...

Un Sac de billes, l’innocence est expérience

Un film français sur l’occupation allemande ? Oui, mais pas que. Car si de prime abord le thème nous semble grossièrement facile car exploité à l’usure, le nouveau film de Christian Duguay est en fait l’une de ces douces surprises que l’on découvre souvent plus dans ...

Lire la suite
7
Lauriane Ipsum

Singulier

Un sac de billes nous plonge à l'époque de la Seconde Guerre mondiale dans une France occupée par les allemands. Période souvent abordée au cinéma mais qui cette fois nous est racontée à travers le regard de deux enfants. En ce point réside toute la force de l'histoire, ...

Lire la suite
8
Timothée Vélarde

Un sac de tendresse, de justesse, et d'émotions

Alors oui on pourra dire que c'est le "même film" que la 1ère version (c'est quand même une autobiographie) ...Mais On reste au plus près du roman de Joffo contrairement à la vision de Doillon en 1975 . Les émotions sont "suggérées" avec justesse et non dans la "violence", ...

Lire la suite
9
Valérie Dessert
 
le contexte
  • Egalement interprété par
  • Pas si éloigné
    Paris occupé par les Allemands, les juifs persécutés et déportés... Ces deux films partent de la même tragédie mais racontent aussi l'histoire d'enfants qui ont essayé d'y survivre...
  • Egalement realisé par
    Christian Duguay
  • Dans le même genre
    Intéressant de regarder ces deux films tirés du même roman, l'un signe Jacques Doillon en 1975, l'autre réalisé par Christian Duguay e 2017...
A voir également
Affiche du film The Extremists
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Le vieil homme et l enfant
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L armée du crime

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film La rafle

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film FAST AND FURIOUS 8

à partir de

4.99
 
Affiche du film PÈRES ET FILLES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film À BRAS OUVERTS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALBERT

à partir de

4.99
 
Affiche du film OSIRIS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BELLE DE JOUR (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés